share_book
Envoyer cet article par e-mail

Correspondance 1920 - 1931

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Correspondance 1920 - 1931

Correspondance 1920 - 1931

  (Auteur)


Prix : 101,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Correspondance 1920 - 1931"

Ces lettres sont échangées alors que Stefan Zweig est consacré dans le monde entier comme un grand écrivain. C’est aussi l’époque de la maturité personnelle. On y trouve exprimées les satisfactions de l’homme à qui tout réussit, et la lassitude de celui à qui la vie semble échapper, qui accepte douloureusement ce qu’il considère comme le passage d’une jeunesse non vécue à une vieillesse subie...Parmi les interlocuteurs de Zweig, on trouve les plus grands esprits de son temps – Romain Rolland, à qui le lie une amitié fidèle, Gorki, Freud, ainsi que des éditeurs, des peintres, des musiciens, jeunes gens voulant entrer en littérature ou hommes de lettres européens...Stefan Zweig, doué d’une pensée politique d’une clairvoyance et d’une hauteur de vue rares, s’entretient avec ses correspondants de la construction européenne, des risques et des conßits liés à l’engagement des intellectuels, de son rapport au judaïsme, de sa position complexe sur les Etats-Unis et la Russie soviétique – qui le fascine et le choque à la fois –, de sa peur de l’antisémitisme, de pacifisme, mais aussi de problèmes monétaires ou économiques...On voit ici un homme de convictions aux prises avec son temps. Un témoignage exceptionnel dans cette période si riche de l’histoire mondiale.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 480 pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Biblio Romans
  • ISBN :  225310857X
  • EAN13 :  9782253108573
  • Classe Dewey :  838.99
  • Langue : Français

D'autres livres de Stefan Zweig

La Peur

Ce recueil de six nouvelles illustre à la perfection le génie de l'observation de Stefan Zweig, son sens magistral de la psychologie dans l'analyse des comportements humains. Romain Rolland lui attribuait " ce démon de voir et de savoir et de vivre toutes les vies, qui a fait de lui un pèlerin ...

Prix : 76 DH
Le Combat avec le démon

Kleist, Hölderlin, Nietzsche : trois destinées fulgurantes et sombres, où les éclairs du génie créateur illuminent des vies brèves, en proie à l'excès, à la démesure, à la folie. Comme il l'a fait dans Trois poètes de leur vie, Stefan Zweig rapproche ici ces figures animées par un ...

Prix : 82 DH

Le monde d'hier

Le monde d'hier, c'est la Vienne et l'Europe d'avant 1914, où Stefan Zweig a grandi et connu ses premiers succès d'écrivain, passionnément lu, écrit et voyagé, lié amitié avec Freud et Verhaeren, Rilke et Valéry. Un monde de stabilité où, malgré les tensions nationalistes, la liberté de...

Prix : 107 DH
Les Très Riches Heures de l'humanité

De même que l'artiste ne crée pas de façon continue, mais lors de rares moments d'inspiration, l'Histoire, selon Zweig, procède par bonds°: une succession de faits banals est interrompue de loin en loin par des événements clés. Ce sont ces moments " d'une grande concentration dramatique, ...

Prix : 89 DH

Voir tous les livres de Stefan Zweig

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ces lettres sont échangées alors que Stefan Zweig est consacré dans le monde entier comme un grand écrivain. C’est aussi l’époque de la maturité personnelle. On y trouve exprimées les satisfactions de l’homme à qui tout réussit, et la lassitude de celui à qui la vie semble échapper, qui accepte douloureusement ce qu’il considère comme le passage d’une jeunesse non vécue à une vieillesse subie...Parmi les interlocuteurs de Zweig, on trouve les plus grands esprits de son temps – Romain Rolland, à qui le lie une amitié fidèle, Gorki, Freud, ainsi que des éditeurs, des peintres, des musiciens, jeunes gens voulant entrer en littérature ou hommes de lettres européens...Stefan Zweig, doué d’une pensée politique d’une clairvoyance et d’une hauteur de vue rares, s’entretient avec ses correspondants de la construction européenne, des risques et des conßits liés à l’engagement des intellectuels, de son rapport au judaïsme, de sa position complexe sur les Etats-Unis et la Russie soviétique – qui le fascine et le choque à la fois –, de sa peur de l’antisémitisme, de pacifisme, mais aussi de problèmes monétaires ou économiques...On voit ici un homme de convictions aux prises avec son temps. Un témoignage exceptionnel dans cette période si riche de l’histoire mondiale.