share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tous ruinés dans dix ans ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tous ruinés dans dix ans ?

Tous ruinés dans dix ans ?

  (Auteur)


Prix : 215,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tous ruinés dans dix ans ?"

- L'endettement public rend-il la rigueur inéluctable ? - Une politique de rigueur est toujours nécessaire. En vérité, la question qui se pose est de savoir s'il faut une politique de réduction du pouvoir d'achat. Sans aucun doute, il va falloir réduire les dépenses de l'Etat et augmenter les impôts, ce qui se traduira par un transfert de pouvoir d'achat vers des dépenses collectives. Sinon, la dette continuera à augmenter, et nous serons en faillite. - Votre livre est très pessimiste ! - J'envisage les scénarios du pire, et il faut reconnaître que chaque jour qui passe, notamment avec la crise grecque, nous en rapproche un peu plus. Il faut donc un plan d'urgence. Mais si tous les pays se mettent à pratiquer la rigueur en même temps, nous entrerons dans une spirale de dépression. Je crois de plus en plus à une capacité d'emprunt européenne capable de relayer la croissance en finançant des programmes d'investissement. Il faut des bons du Trésor européens. - Peut-on comparer 2010 et 1983, quant vous étiez conseiller à l'Elysée ? - En 1982-1983, la crise était liée au déficit extérieur et aux menaces de dévaluations, alors qu'aujourd'hui, elle découle de la dette interne, et nous nous sentons protégés par l'euro. Mais la situation est aussi grave, et il y a la même urgence de trancher et de prendre des décisions impopulaires. --Interview de Jacques Attali, Challenges, 21 mai 2010

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240 pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx21.5cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Documents
  • ISBN :  2213655375
  • EAN13 :  9782213655376
  • Classe Dewey :  350
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Attali

La Confrérie des Eveillés

Au XIIe siècle, à Cordoue, avant d'être torturé et pendu, un artisan juif eut le temps de révéler à son neveu comment obtenir le livre " le plus important à avoir jamais été écrit par un être humain ". Lancé dans cette quête à travers l'Europe et le Maroc, Maïmonide croise un jeune m...

Prix : 45 DH
Une brève histoire de l'avenir

Jacques Attali raconte ici l'incroyable histoire des cinquante prochaines années telles qu'on peut les imaginer à partir de ce que l'on sait aujourd'hui de l'histoire et de la science. Il dévoile la façon dont vont évoluer les rapports entre les nations, dont les bouleversements [....]...

Prix : 28 DH

Survivre aux crises

La crise actuelle se terminera un jour, laissant derrière elle d'innombrables victimes et quelques rares vainqueurs. Pourtant, il serait possible à chacun de nous d'en sortir dès maintenant en bien meilleur état que nous n'y sommes entrés. À condition d'en comprendre la logique et le cours, de...

Prix : 201 DH
C'était François Mitterrand

Jacques Attali fut, pendant près de vingt ans – dans l’opposition puis à l’Élysée –, le principal conseiller de François Mitterrand. Pour la première fois, il nous livre son jugement sur l’homme et son action, et propose des réponses à des questions obsédantes : le président a-t-...

Prix : 103 DH

Voir tous les livres de Jacques Attali

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

- L'endettement public rend-il la rigueur inéluctable ? - Une politique de rigueur est toujours nécessaire. En vérité, la question qui se pose est de savoir s'il faut une politique de réduction du pouvoir d'achat. Sans aucun doute, il va falloir réduire les dépenses de l'Etat et augmenter les impôts, ce qui se traduira par un transfert de pouvoir d'achat vers des dépenses collectives. Sinon, la dette continuera à augmenter, et nous serons en faillite. - Votre livre est très pessimiste ! - J'envisage les scénarios du pire, et il faut reconnaître que chaque jour qui passe, notamment avec la crise grecque, nous en rapproche un peu plus. Il faut donc un plan d'urgence. Mais si tous les pays se mettent à pratiquer la rigueur en même temps, nous entrerons dans une spirale de dépression. Je crois de plus en plus à une capacité d'emprunt européenne capable de relayer la croissance en finançant des programmes d'investissement. Il faut des bons du Trésor européens. - Peut-on comparer 2010 et 1983, quant vous étiez conseiller à l'Elysée ? - En 1982-1983, la crise était liée au déficit extérieur et aux menaces de dévaluations, alors qu'aujourd'hui, elle découle de la dette interne, et nous nous sentons protégés par l'euro. Mais la situation est aussi grave, et il y a la même urgence de trancher et de prendre des décisions impopulaires. --Interview de Jacques Attali, Challenges, 21 mai 2010