share_book
Envoyer cet article par e-mail

DE DELACROIX A KANDINSKY L'Orientalisme en Europe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
DE DELACROIX A KANDINSKY L'Orientalisme en Europe

DE DELACROIX A KANDINSKY L'Orientalisme en Europe

Collectif


Prix : 527,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "DE DELACROIX A KANDINSKY L'Orientalisme en Europe"

D’abord « géographie fantastique, sorte d’ « ailleurs rêv頻 par poètes et artistes en quête d’évasion, l’Orient vers lequel vont se diriger les peintres et les homme de lettre à partir du début du XIXe siècle est un monde codifié par les réminiscences de la Bible et de l’Antiquité. Delacroix retrouve Homère au Maroc après avoir peint avec des couleurs frénétiques, inspirées de la littérature de Byron et de Hugo, le joug ottoman sur la Grèce. Gautier s’attend à revoir à Constantinople les mamouchis des turqueries de Molière. Le propos de cette exposition et de la publication de référence qui l’accompagne est d‘abord de lister ces différents « orient », de définir l’origine de ce mouvement esthétique, d’en apprécier les aspirations, les critères, la thématique et, bien entendu, les implications en terme de genre pictural et de recherches chromatiques : tous sujets abordés à l’échelle européenne. Un tel thème fédérateur n‘est pas sans rappeler par son ambition les grande programmations lancées jadis par l’Union européenne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320 pages
  • Dimensions :  3.0cmx24.4cmx28.4cm
  • Poids : 1841.6g
  • Editeur :   Hazan Paru le
  • Collection : Beaux Arts
  • ISBN :  2754105069
  • EAN13 :  9782754105064
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

D’abord « géographie fantastique, sorte d’ « ailleurs rêv頻 par poètes et artistes en quête d’évasion, l’Orient vers lequel vont se diriger les peintres et les homme de lettre à partir du début du XIXe siècle est un monde codifié par les réminiscences de la Bible et de l’Antiquité. Delacroix retrouve Homère au Maroc après avoir peint avec des couleurs frénétiques, inspirées de la littérature de Byron et de Hugo, le joug ottoman sur la Grèce. Gautier s’attend à revoir à Constantinople les mamouchis des turqueries de Molière. Le propos de cette exposition et de la publication de référence qui l’accompagne est d‘abord de lister ces différents « orient », de définir l’origine de ce mouvement esthétique, d’en apprécier les aspirations, les critères, la thématique et, bien entendu, les implications en terme de genre pictural et de recherches chromatiques : tous sujets abordés à l’échelle européenne. Un tel thème fédérateur n‘est pas sans rappeler par son ambition les grande programmations lancées jadis par l’Union européenne.