share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une mélancolie arabe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une mélancolie arabe

Une mélancolie arabe

  (Auteur)


Prix : 68,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le mercredi 7 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une mélancolie arabe"

Depuis le viol collectif auquel il a échappé en ce jour d'août, Abdellah, le garçon efféminé de Salé, court vers sa vie rêvée. Il court et tombe parfois, il meurt même. Puis renaît, se relève et repart vers d'autres lieux, d'autres amours. Salé, Marrakech, Paris, Le Caire: autant de cieux sous lesquels le corps de ce Marocain goûte, éprouve et chante sa mélancolie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 125  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.2cmx18.2cm
  • Poids : 68.0g
  • Editeur :   Magnard Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2757821067
  • EAN13 :  9782757821060
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Abdellah Taïa

Une mélancolie arabe

Salé, près de Rabat. Milieu des années 80. Un adolescent pauvre court à perdre haleine. Vers son rêve, devenir metteur en scène de cinéma, vers sa star égyptienne : Souad Hosni - ailleurs, loin de son quartier, qu'il aime et déteste à la fois, qui veut le fixer dans une [....]...

Prix : 100 DH
L'armée du salut

Dans une petite maison près de Rabat, Abdellah vit avec ses parents et ses huit frères et sœurs. Adolescent, il découvre la sensualité avec son frère aîné. Quand celui-ci tombe amoureux d'une femme, il se sent abandonné. Parti pour la Suisse, ce n'est pas la liberté tant espérée qu'il d...

Prix : 71 DH

Voir tous les livres de Abdellah Taïa

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Depuis le viol collectif auquel il a échappé en ce jour d'août, Abdellah, le garçon efféminé de Salé, court vers sa vie rêvée. Il court et tombe parfois, il meurt même. Puis renaît, se relève et repart vers d'autres lieux, d'autres amours. Salé, Marrakech, Paris, Le Caire: autant de cieux sous lesquels le corps de ce Marocain goûte, éprouve et chante sa mélancolie.