share_book
Envoyer cet article par e-mail

LE Fous d'espoir

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
LE Fous d'espoir

LE Fous d'espoir

  (Auteur)


Prix : 70,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "LE Fous d'espoir"

Un livre écrit par ce poète rebelle sur ses prisons, sa résurrection sous le choc de la liberté, les interrogations qui s'ensuivent autour de son expérience de vie, d'écriture, de lutte. Il va y avoir du sentiment, du lyrisme ravageur, de la critique et de l'autocritique, de la sauvage dénonciation, de la descente aux enfers. On va nous faire revivre l'univers hallucinant de la Question, nous procurer du concentré de barbarie à portée du portefeuille. On va nous propulser dans l'utopie à laquelle il n'est pas désagréable de faire semblant de croire. C'est cela qui est formidable avec la littérature. Elle nous fait faire l'économie d'un vécu limité sans nous frustrer de la jouissance de nos légitimes fantasmes. Grâce à elle, nous pouvons, en toute, quiétude, exercer notre délicieux voyeurisme. Car il, faut bien qu'il y ait des victimes pour que la machine du vampirisme humain puisse se repaître. Le mal ou le bien absolu ? Trop simpliste. On sait bien que la fiction est plus forte que la réalité. Alors, lisons sans complexe. Et que chacun tienne le rôle qui lui est dévolu ! " Le fou d'espoir " n'est pas dupe. Il a appris la saine cruauté du sourire. Mais il persiste et signe. Pas question pour lui de raconter des histoires, être mercenaire ou prisonnier des mots. Il ne peut écrire qu'avec sa vie, la mettre sans cesse en jeu et, de ce fait, ouvrir sa main ensanglantée à tous ceux qui peuvent encore entendre le cri de l'homme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 203 pages
  • Dimensions :  1.0cmx15.0cmx21.0cm
  • Poids : 272.2g
  • Editeur :   Eddif Paru le
  • Collection : ROMAN
  • ISBN :  998109059X
  • EAN13 :  9789981090590
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Abdellatif Laabi

Le Maroc, quel projet pour la démocratie?

Les révoltes et les manifestations populaires en Tunisie, en Egypte, en Algérie, les répressions en Syrie et en Libye laissent-elles augurer qu'il y a bien eu un « printemps arabe » comme on l'a nommé un peu partout dans la presse ? L'engagement politique d'Abdellatif Laâbi pour [....]...

Prix : 148 DH

L'écorché vif : prosoèmes

Comme les énigmes de l'inquisiteur sont aisées ! Comparons, dit-il, avec celles que je n'ose parfois poser à moi-même : - Par quelle tribu occulte es-tu gangrené ? - Es-tu indemne de tout pouvoir ? - As-tu cassé tous les miroirs ? - De quelles infirmités tires-tu ta force? - Quels sont les ta...

Prix : 97 DH

Voir tous les livres de Abdellatif Laabi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Un livre écrit par ce poète rebelle sur ses prisons, sa résurrection sous le choc de la liberté, les interrogations qui s'ensuivent autour de son expérience de vie, d'écriture, de lutte. Il va y avoir du sentiment, du lyrisme ravageur, de la critique et de l'autocritique, de la sauvage dénonciation, de la descente aux enfers. On va nous faire revivre l'univers hallucinant de la Question, nous procurer du concentré de barbarie à portée du portefeuille. On va nous propulser dans l'utopie à laquelle il n'est pas désagréable de faire semblant de croire. C'est cela qui est formidable avec la littérature. Elle nous fait faire l'économie d'un vécu limité sans nous frustrer de la jouissance de nos légitimes fantasmes. Grâce à elle, nous pouvons, en toute, quiétude, exercer notre délicieux voyeurisme. Car il, faut bien qu'il y ait des victimes pour que la machine du vampirisme humain puisse se repaître. Le mal ou le bien absolu ? Trop simpliste. On sait bien que la fiction est plus forte que la réalité. Alors, lisons sans complexe. Et que chacun tienne le rôle qui lui est dévolu ! " Le fou d'espoir " n'est pas dupe. Il a appris la saine cruauté du sourire. Mais il persiste et signe. Pas question pour lui de raconter des histoires, être mercenaire ou prisonnier des mots. Il ne peut écrire qu'avec sa vie, la mettre sans cesse en jeu et, de ce fait, ouvrir sa main ensanglantée à tous ceux qui peuvent encore entendre le cri de l'homme.