share_book
Envoyer cet article par e-mail

Romain Rolland

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Romain Rolland

Romain Rolland

  (Auteur)


Prix : 88,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Romain Rolland"

C'est une biographie en forme d'hommage que Stefan Zweig consacre en 1920 à Romain Rolland, l'un " des plus grands écrivains de la France actuelle " d'après lui. Hommage à un ami, puisque les deux hommes ont entretenu une longue correspondance, mais surtout à celui que Zweig présente comme un de ses " maîtres intellectuels ", un guide aux accents parfois prophétiques, une conscience. Décrivant à la fois le parcours de l'écrivain et l'œuvre, Zweig s'attache à en montrer la profonde unité. Esprit libre, tout imprégné de grandeur morale, l'auteur de Jean-Christophe met son art au service de l'humanité. Retraçant les engagements successifs de Rolland, Zweig souligne son courage, son héroïsme même quand, presque seul contre tous, il dénonce la folie belliciste qui s'est emparée de toute l'Europe en 1914. Paru pour la première fois en français en 1929, ce texte permet de redécouvrir une des grandes figures littéraires de la première moitié du XXe siècle. Il met en lumière les idéaux de Zweig, pacifiste convaincu et inlassable défenseur d'une certaine idée de la culture européenne, mais homme de lettres avant tout, quand son modèle - et cette différence jettera plus tard une ombre sur leur amitié - se voulait aussi un homme d'action. Une préface de Serge Niémetz, l'auteur de Stefan Zweig, le voyageur et ses mondes (Belfond, 1996), apporte un passionnant éclairage sur la complexité de la relation entre les deux hommes et son évolution en regard des enjeux qui secouent l'Europe dans les années 1930 et jusqu'à la mort de l'écrivain autrichien.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 380 pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.0cmx19.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253155918
  • EAN13 :  9782253155911
  • Classe Dewey :  928.4
  • Langue : Français

D'autres livres de S. Zweig

Le monde d'hier

Le monde d'hier, c'est la Vienne et l'Europe d'avant 1914, où Stefan Zweig a grandi et connu ses premiers succès d'écrivain, passionnément lu, écrit et voyagé, lié amitié avec Freud et Verhaeren, Rilke et Valéry. Un monde de stabilité où, malgré les tensions nationalistes, la liberté de...

Prix : 107 DH
Nietzsche

La vie de Nietzsche : une pratique de la philosophie qui est un art avec ses plaisirs et ses tourments. Une exigence implacable entrant inévitablement en conflit avec le monde. Car relativiste, amoraliste, Nietzsche l'a été jusque dans son quotidien et ses rapports à autrui. Mû par une [.......

Fouche

Joseph Fouché (1759-1820) a servi et manipulé la République, le Directoire, le Consulat, l'Empire, la Monarchie. Impavide et sagace, il enfila la trahison comme une seconde peau. Il passa de l'Eglise à la Révolution et de la Révolution au pillage d'églises. Il votla mort de Louis XVI [.......

Romans Et Nouvelles Tome 01

I. ROMANS & NOUVELLES- Conte crépusculaire / Brûlant secret / La Peur / Amok- La Femme et le Paysage / La Nuit fantastique- Lettre d?une inconnue / La Ruelle au clair de lune- Vingt-quatre heures de la vie d?une femme- La Confusion des sentiments / La Collection invisible- Leporella / Le [....]...

Voir tous les livres de S. Zweig

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est une biographie en forme d'hommage que Stefan Zweig consacre en 1920 à Romain Rolland, l'un " des plus grands écrivains de la France actuelle " d'après lui. Hommage à un ami, puisque les deux hommes ont entretenu une longue correspondance, mais surtout à celui que Zweig présente comme un de ses " maîtres intellectuels ", un guide aux accents parfois prophétiques, une conscience. Décrivant à la fois le parcours de l'écrivain et l'œuvre, Zweig s'attache à en montrer la profonde unité. Esprit libre, tout imprégné de grandeur morale, l'auteur de Jean-Christophe met son art au service de l'humanité. Retraçant les engagements successifs de Rolland, Zweig souligne son courage, son héroïsme même quand, presque seul contre tous, il dénonce la folie belliciste qui s'est emparée de toute l'Europe en 1914. Paru pour la première fois en français en 1929, ce texte permet de redécouvrir une des grandes figures littéraires de la première moitié du XXe siècle. Il met en lumière les idéaux de Zweig, pacifiste convaincu et inlassable défenseur d'une certaine idée de la culture européenne, mais homme de lettres avant tout, quand son modèle - et cette différence jettera plus tard une ombre sur leur amitié - se voulait aussi un homme d'action. Une préface de Serge Niémetz, l'auteur de Stefan Zweig, le voyageur et ses mondes (Belfond, 1996), apporte un passionnant éclairage sur la complexité de la relation entre les deux hommes et son évolution en regard des enjeux qui secouent l'Europe dans les années 1930 et jusqu'à la mort de l'écrivain autrichien.