share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les courants contemporains de la sociologie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les courants contemporains de la sociologie

Les courants contemporains de la sociologie

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 188,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les courants contemporains de la sociologie"

Ecrit par deux enseignants-chercheurs en sociologie, ce livre prend en considération leurs expériences variées de l'enseignement et de la recherche. Au lieu de présenter les trois ou quatre mousquetaires des années 1970 (Touraine, Crozier, Boudon, Bourdieu) et leur école, les auteurs établissent des liens entre les travaux sociologiques. Ils prennent acte des usages multiples des théories qui parcourent la sociologie française contemporaine, structurée autour de ses pratiques depuis sa refondation après-guerre : un ancrage dans l'enquête empirique, une position intermédiaire entre le « raisonnement historique » et le « raisonnement économique », une mise en résonance des ambitions théoriques et des grandes « questions sociales » (école, individu, mémoire, classes...). Introduction 1 - La refondation de la sociologie française - 1945 : année zéro - La refondation - Des « courants » ? : Le marxisme comme soubassement - Les recherches sur le monde ouvrier - Empirismes : Comment furent importés des méthodes issues de la psychologie ? - L'enquête américaine 2 - Penser les inégalités - Bourdieu / Boudon - Le contexte des années 1960 - Bourdieu : domination et reproduction : La relégation scolaire des enfants de milieux populaires - Un schéma explicatif transposé à d'autres formes d'inégalités - Une sociologie du dévoilement - Les critiques faites à Bourdieu - Boudon : Une théorie microsociologique du choix scolaire - Diffusion de l'accès à l'école et mobilité sociale : l'absence d'effets mécaniques - Comment aller vers davantage d'égalité des chances à l'école ? - Conclusion sur le duel ou duo Bourdieu/ Boudon - Les approches plus récentes : Retour sur l'école - Penser d'autres formes d'inégalités 3 - Les paradigmes de l'action (ou comment agit l'homo sociologicus ?) - La théorie de l'habitus - Rationalité et stratégies - L'interaction - Les nouveaux paradigmes : Les ressorts de l'action de l'homme pluriel (B. Lahire) - Les régimes d'action et les types d'argumentation (sociologie pragmatique) - L'intervention d'êtres « non humains » (sociologie des sciences) - L' « expérience sociale » (F. Dubet) 4 - Changement social et sociologie historique - La sociologie, entre raisonnement historique et raisonnement statistique - Sociologie et histoire, le « changement social » - Des sociologies historiques, « dénaturaliser » les évidences. 5 - Individu, institutions, modernité - Le processus d'individualisation - Quelle modernité ? - Etudes de cas : La famille est-elle en crise ? - Fin ou retour du religieux ? - Du militantisme total à l'engagement distancié ? - L'institution est-elle en déclin ? Conclusion - Bibliographie générale.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 256 pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.0cmx15.0cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf 
  • Collection : Licence
  • ISBN :  2130568165
  • EAN13 :  9782130568162
  • Classe Dewey :  301.0904
  • Langue : Français

D'autres livres de Céline Béraud

Les jeunes, l'école et la religion

À l'origine de ce livre : une passionnante enquête sur la religion dans l'enseignement menée à l'initiative de l'Union européenne. De l'Espagne à la Russie, en passant par l'Allemagne, la France et quelques autres pays, plus de six mille questionnaires ont été remplis par des adolescents eur...

Voir tous les livres de Céline Béraud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ecrit par deux enseignants-chercheurs en sociologie, ce livre prend en considération leurs expériences variées de l'enseignement et de la recherche. Au lieu de présenter les trois ou quatre mousquetaires des années 1970 (Touraine, Crozier, Boudon, Bourdieu) et leur école, les auteurs établissent des liens entre les travaux sociologiques. Ils prennent acte des usages multiples des théories qui parcourent la sociologie française contemporaine, structurée autour de ses pratiques depuis sa refondation après-guerre : un ancrage dans l'enquête empirique, une position intermédiaire entre le « raisonnement historique » et le « raisonnement économique », une mise en résonance des ambitions théoriques et des grandes « questions sociales » (école, individu, mémoire, classes...). Introduction 1 - La refondation de la sociologie française - 1945 : année zéro - La refondation - Des « courants » ? : Le marxisme comme soubassement - Les recherches sur le monde ouvrier - Empirismes : Comment furent importés des méthodes issues de la psychologie ? - L'enquête américaine 2 - Penser les inégalités - Bourdieu / Boudon - Le contexte des années 1960 - Bourdieu : domination et reproduction : La relégation scolaire des enfants de milieux populaires - Un schéma explicatif transposé à d'autres formes d'inégalités - Une sociologie du dévoilement - Les critiques faites à Bourdieu - Boudon : Une théorie microsociologique du choix scolaire - Diffusion de l'accès à l'école et mobilité sociale : l'absence d'effets mécaniques - Comment aller vers davantage d'égalité des chances à l'école ? - Conclusion sur le duel ou duo Bourdieu/ Boudon - Les approches plus récentes : Retour sur l'école - Penser d'autres formes d'inégalités 3 - Les paradigmes de l'action (ou comment agit l'homo sociologicus ?) - La théorie de l'habitus - Rationalité et stratégies - L'interaction - Les nouveaux paradigmes : Les ressorts de l'action de l'homme pluriel (B. Lahire) - Les régimes d'action et les types d'argumentation (sociologie pragmatique) - L'intervention d'êtres « non humains » (sociologie des sciences) - L' « expérience sociale » (F. Dubet) 4 - Changement social et sociologie historique - La sociologie, entre raisonnement historique et raisonnement statistique - Sociologie et histoire, le « changement social » - Des sociologies historiques, « dénaturaliser » les évidences. 5 - Individu, institutions, modernité - Le processus d'individualisation - Quelle modernité ? - Etudes de cas : La famille est-elle en crise ? - Fin ou retour du religieux ? - Du militantisme total à l'engagement distancié ? - L'institution est-elle en déclin ? Conclusion - Bibliographie générale.