share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les navires de la conquête - Construction navale et navigation à l'époque de Guillaume le Conquérant

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les navires de la conquête - Construction navale et navigation à l'époque de Guillaume le Conquérant

Les navires de la conquête - Construction navale et navigation à l'époque de Guillaume le Conquérant

  (Auteur)


Prix : 125,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les navires de la conquête - Construction navale et navigation à..."

Nous sommes en septembre 1066. Guillaume, duc de Normandie, s'apprête à traverser la Manche avec une flotte de près d'un millier de navires. Son but ? Conquérir l'Angleterre afin d'accéder au trône qui lui revient de droit. La traversée est courte mais décisive, car de son succès dépend le sort de la conquête. Il a fallu rassembler des navires parfaitement adaptés à un débarquement, propres à s'échouer rapidement, capables de transporter aussi bien des troupes que des chevaux, d'embarquer vivres et équipements. Quels furent donc ces navires de la conquête, si bien figurés sur la Tapisserie de Bayeux ? D'où venaient-ils ? Comment ont-ils été construits ? Quels furent les savoir-faire mis en oeuvre pour réussir une telle opération, tout à fait unique au sein du royaume de France à cette époque ? Ces questions nous ramènent au coeur d'un débat historiographique plus général, qui anime les historiens et les archéologues depuis de nombreuses années : quel fut le poids de l'héritage viking en Normandie, à l'époque de Guillaume le Conquérant, en matière de construction navale et de navigation ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 64  pages
  • Dimensions :  0.8cmx17.0cmx23.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Orep Editions Paru le
  • Collection : Héritages vikings
  • ISBN :  2815100517
  • EAN13 :  9782815100519
  • Classe Dewey :  020
  • Langue : Français

D'autres livres de Élisabeth Ridel

Des Vikings et des mots : L'apport de l'ancien scandinave à la langue française

Les Vikings se sont établis au cours des IXe et Xe siècle dans une partie de l'ancienne Neustrie carolingienne. Ils n'ont pas bouleversé les structures matérielles et politiques de la société franque mais ont laissé des traces linguistiques bien perceptibles dans l'onomastique (noms des perso...

Voir tous les livres de Élisabeth Ridel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Nous sommes en septembre 1066. Guillaume, duc de Normandie, s'apprête à traverser la Manche avec une flotte de près d'un millier de navires. Son but ? Conquérir l'Angleterre afin d'accéder au trône qui lui revient de droit. La traversée est courte mais décisive, car de son succès dépend le sort de la conquête. Il a fallu rassembler des navires parfaitement adaptés à un débarquement, propres à s'échouer rapidement, capables de transporter aussi bien des troupes que des chevaux, d'embarquer vivres et équipements. Quels furent donc ces navires de la conquête, si bien figurés sur la Tapisserie de Bayeux ? D'où venaient-ils ? Comment ont-ils été construits ? Quels furent les savoir-faire mis en oeuvre pour réussir une telle opération, tout à fait unique au sein du royaume de France à cette époque ? Ces questions nous ramènent au coeur d'un débat historiographique plus général, qui anime les historiens et les archéologues depuis de nombreuses années : quel fut le poids de l'héritage viking en Normandie, à l'époque de Guillaume le Conquérant, en matière de construction navale et de navigation ?
  • Encre Encre gel
  • Pointe 0,7
  • Couleur Noir