share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Normandie des Vikings

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Normandie des Vikings

La Normandie des Vikings

  (Auteur)


Prix : 250,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La Normandie des Vikings"

    Présentation de La Normandie des Vikings

    Ce n'est que dans la seconde moitié du XIXe siècle que les Français découvrent ce mot : « Vikings ». Jusque là (et même ensuite, d ailleurs, ils les qualifient de « Normands », reprenant un des vocables favoris du Moyen Âge « Normanni » pour désigner (en latin) les « hommes du Nord » qui terrifièrent l'Europe pendant deux siècles. Toutefois dans leur langue, les anciens Scandinaves appelaient eux-mêmes « vikings » (vikingar) ceux d'entre eux qui s'embarquaient pour « partir en expédition guerrière » (fara í víkingu). Or les Scandinaves n étaient pas des « barbares ». À la fois paysans, marins, commerçants et guerriers, mais toujours des hommes libres, ils appartenaient à des nations en train de se forger : le Danemark, la Norvège et la Suède. Leur société, fondée sur la famille et la propriété héréditaire, vivait essentiellement de l agriculture, tout en misant sur une activité économique favorisée par un essor maritime remarquable...

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 107  pages
    • Dimensions :  1.0cmx19.8cmx26.0cm
    • Poids : 499.0g
    • Editeur :   Orep Paru le
    • ISBN :  2915762066
    • EAN13 :  9782915762068
    • Classe Dewey :  908
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jean Renaud

    L'épopée Viking

    Dès le début de leurs exactions, au cours de la dernière décennie du VIIIe siècle, les Vikings s'assurent une réputation de pirates assoiffés d'or et de sang, un tableau que les clercs ne manquent pas de noircir... Jamais le phénomène Viking n'aurait duré aussi longtemps s'ils n'avaient...

    Prix : 68.75 DH
    Les Vikings et le Patois de Normandie et des Iles Anglo-Normandes

    Dès la fin du IXe siècle les Vikings colonisent la Normandie de façon durable, mais ils s'y intègrent si rapidement que jamais leur langue ne s'impose aux populations locales : elle s'éteint au bout de quelques générations, en laissant toutefois des traces dans le vocabulaire normand. [....

    Prix : 68.75 DH

    Vikings et noms de lieux de Normandie

    Dans cet ouvrage, Jean Renaud, professeur à l Université de Caen, recense la majeure partie des noms de lieux d origine scandinave encore en usage en Normandie. Il y a ceux qui ont été forgés par les Vikings eux-mêmes, au début du Xe siècle : ils se caractérisent pour la plupart par la ...

    Prix : 248.75 DH
    Vocabulaire français-suédois

    Dans l'enseignement des langues vivantes en France, la part faite au suédois est modeste mais loin d'être négligeable. Plusieurs universités proposent des études de suédois, principales ou optionnelles, et il existe des cours du soir ou à distance. En Suède, le français occupe une bonne ...

    Voir tous les livres de Jean Renaud

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de La Normandie des Vikings

    Ce n'est que dans la seconde moitié du XIXe siècle que les Français découvrent ce mot : « Vikings ». Jusque là (et même ensuite, d ailleurs, ils les qualifient de « Normands », reprenant un des vocables favoris du Moyen Âge « Normanni » pour désigner (en latin) les « hommes du Nord » qui terrifièrent l'Europe pendant deux siècles. Toutefois dans leur langue, les anciens Scandinaves appelaient eux-mêmes « vikings » (vikingar) ceux d'entre eux qui s'embarquaient pour « partir en expédition guerrière » (fara í víkingu). Or les Scandinaves n étaient pas des « barbares ». À la fois paysans, marins, commerçants et guerriers, mais toujours des hommes libres, ils appartenaient à des nations en train de se forger : le Danemark, la Norvège et la Suède. Leur société, fondée sur la famille et la propriété héréditaire, vivait essentiellement de l agriculture, tout en misant sur une activité économique favorisée par un essor maritime remarquable...
    • Contenu 2 stylos