share_book
Envoyer cet article par e-mail

Brûlée vive

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Brûlée vive

Brûlée vive

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 76,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Brûlée vive"

Brûlée vive parce qu' « on » l'avait vue parler à un garçon ! Souad est née en Cisjordanie. Très tôt elle a appris que la vie des filles ne comptait pas. Sa mère a mis au monde un seul garçon, au milieu de plein de filles. Dès qu'une fille naissait, elle la tuait. « Avec une couverture en laine, elle l'étouffait. Je l'ai vu de mes propres yeux, murmure Souad. Cela se faisait devant tout le monde » Cette mère mariée à 14 ans avec un homme de 40, il ne parlait jamais. Soumise, elle travaillait sans cesse. Les filles travaillaient, dès leur plus jeune âge, sous l'autorité d'un père violent. Un soir, alors qu'elle a 17 ans, enfermée dans une pièce de la maison familiale, elle entend la voix de son père. Elle doit mourir, dit-il. Personne – ni sa mère, ni ses soeurs, ni son frère- ne bronche. L'honneur de la famille est souillée, martèle le père, un voisin affirme qu'il l'a vue parlez avec un garçon et la rumeur commence à se répandre. Selon la tradition, il faut la tuer au plus vite puis exhiber son cadavre : l'honneur sera lavé ... Qu'est-ce que le crime d'honneur ? L'assassinat par les parents de leur fille soupçonnée de n'être plus vierge. 10 000 jeunes filles sont tuées chaque année dans le monde par leurs parents, pour venger l'honneur familial. Moyen-Orient, Pakistan, Brésil, Nigeria ...la liste est longue des pays qui tolèrent cette coutume sociale, car la foi ne punit, pas les assassins du crime d'honneur. Souad est la seule survivante connue, victime directe de crime d'honneur, elle accepte aujourd'hui de témoigner pour que nous prenions conscience de l'horreur de ces crimes d'honneur impunis ; pour les filles victimes de cette atroce coutume. Au risque de sa vie... si sa famille apprend que Souad est en vie, il lui faudra absolument la tuer, maintenant. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 219  pages
  • Dimensions :  1.5cmx10.9cmx17.5cm
  • Poids : 45.4g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Litterature
  • ISBN :  2266137921
  • EAN13 :  9782266137928
  • Classe Dewey :  362.8292092
  • Langue : Français

D'autres livres de  Marie-Thérèse Cuny

Ce matin, j'ai décidé d'arrêter de manger

Justine raconte comment, à 14 ans, elle a commencé un régime " pour être belle " et a été prise dans une spirale infernale qui lui a fait perdre 36 kilos. Hospitalisée, à bout de forces, elle est nourrie à l'aide d'une sonde pendant des mois, mais rechute, plusieurs fois. La boulimie prend ...

Prix : 70 DH
Déshonorée

Elle n'avait rien fait, son frère non plus. Le tribunal de son village de l'est du Pakistan l'a pourtant condamnée à être violée en réparation d'une prétendue faute de son frère. A 28 ans, Mukhtaran Bibi est violée par quatre hommes, humiliée. Pour se venger de son déshonneur, elle parle ...

Prix : 72 DH

On achève bien nos vieux

Ce livre est un cri de colère et de révolte, le témoignage vivant d'un homme qui nous fait partager l'horreur, les souffrances et les émotions d'une maison de retraite banale. Jamais la vérité n'avait ainsi été dite.Depuis plus de vingt-cinq ans, Jean-Charles Escribano est infirmier, au [...

J'ai commencé par un joint

A treize ans, Hélène goûte à l'alcool. À quatorze, elle allume son premier joint. A quinze, elle prend de l'héroïne... Et à dix-huit ans, elle retrouve enfin une vie débarrassée de toute substance. Six années d'une adolescence aux enfers. Six années à suivre l'itinéraire chaotique [...

Prix : 75 DH

Voir tous les livres de  Marie-Thérèse Cuny

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Brûlée vive parce qu' « on » l'avait vue parler à un garçon ! Souad est née en Cisjordanie. Très tôt elle a appris que la vie des filles ne comptait pas. Sa mère a mis au monde un seul garçon, au milieu de plein de filles. Dès qu'une fille naissait, elle la tuait. « Avec une couverture en laine, elle l'étouffait. Je l'ai vu de mes propres yeux, murmure Souad. Cela se faisait devant tout le monde » Cette mère mariée à 14 ans avec un homme de 40, il ne parlait jamais. Soumise, elle travaillait sans cesse. Les filles travaillaient, dès leur plus jeune âge, sous l'autorité d'un père violent. Un soir, alors qu'elle a 17 ans, enfermée dans une pièce de la maison familiale, elle entend la voix de son père. Elle doit mourir, dit-il. Personne – ni sa mère, ni ses sœurs, ni son frère- ne bronche. L'honneur de la famille est souillée, martèle le père, un voisin affirme qu'il l'a vue parlez avec un garçon et la rumeur commence à se répandre. Selon la tradition, il faut la tuer au plus vite puis exhiber son cadavre : l'honneur sera lavé ... Qu'est-ce que le crime d'honneur ? L'assassinat par les parents de leur fille soupçonnée de n'être plus vierge. 10 000 jeunes filles sont tuées chaque année dans le monde par leurs parents, pour venger l'honneur familial. Moyen-Orient, Pakistan, Brésil, Nigeria ...la liste est longue des pays qui tolèrent cette coutume sociale, car la foi ne punit, pas les assassins du crime d'honneur. Souad est la seule survivante connue, victime directe de crime d'honneur, elle accepte aujourd'hui de témoigner pour que nous prenions conscience de l'horreur de ces crimes d'honneur impunis ; pour les filles victimes de cette atroce coutume. Au risque de sa vie... si sa famille apprend que Souad est en vie, il lui faudra absolument la tuer, maintenant. --Ce texte fait référence à l'édition Broché .
  • Conditionnement Paquet de 12
  • Dureté B