share_book
Envoyer cet article par e-mail

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ramses 2011

Ramses 2011

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ramses 2011"

Présentation de Ramses 2011

Années 2000 : moins d'Etat, plus d'exclus Grand classique, le rapport Ramses sur l'économie mondiale dessine les contours du prochain millénaire. Eclairant. Fin de millénaire oblige, la prospective est un exercice à la mode. Histoire de fêter à la fois l'an 2000 et son vingtième anniversaire, l'Ifri (Institut français des relations internationales) a concocté cette année une version spéciale du Ramses - ce rapport annuel sur l'évolution de l'économie et des relations internationales. Outre le traditionnel panorama thématique de l'année écoulée, les auteurs nous proposent d'esquisser les grandes tendances du monde de demain. On ne peut que se féliciter de cette initiative, qui regroupe les contributions de plusieurs spécialistes renommés sur des sujets aussi divers que la démographie, les nouveaux enjeux scientifiques, les multinationales au xxie siècle, ou encore l'avenir des Etats-nations ou du modèle européen. Pour Thierry de Montbrial, auteur du texte introductif, le monde à l'aube du prochain millénaire est marqué par trois évolutions majeures : la mondialisation, le poids croissant de la société civile, et la recherche de modèles de bonne " gouvernance ". Ces différents éléments se conjuguent pour donner des coups de boutoir aux Etats-nations traditionnels, qui voient leur souveraineté de plus en plus grignotée. Beaucoup résistent néanmoins, comme le Japon et l'Europe continentale " car leur capacité d'adaptation est limitée ". En France notamment, les réformes sont particulièrement difficiles... à cause des Français eux-mêmes qui, à la moindre difficulté, gardent le vieux réflexe de se tourner vers l'Etat " conservateur et tentaculaire ". La reconfiguration de l'Etat - qui s'engage plus ou moins rapidement selon les pays - devrait finalement s'organiser autour des trois fonctions les plus fondamentales et les plus anciennes : protéger les habitants les uns des autres ; les protéger contre les agressions extérieures ; et enfin assister les plus pauvres et les plus démunis. Car les inégalités ne sont pas en passe de disparaître, rappelle Daniel Cohen dans un autre article. Deux dynamiques distinctes sont à l'oeuvre, explique-t--il. D'un côté, les pays en développement sont engagés dans un processus de rattrapage, provisoirement interrompu par la crise financière. De l'autre, les inégalités s'accroissent au sein même des nations développées, non pas à cause de la mondialisation mais de l'écart croissant entre les salariés qualifiés et les autres. " Dans un monde où 80 % de la population sait lire, rester analphabète devient une tare rédhibitoire pour les 20 % restants. Si au lieu d'alphabétisation on entend aujourd'hui : parler anglais ou comprendre l'informatique, on est au coeur de la question moderne de l'exclusion. " --Laurence Ville-- --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 336  pages
  • Dimensions :  1.8cmx17.2cmx24.0cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Dunod Paru le
  • Collection : Hors collection
  • ISBN :  2100549766
  • EAN13 :  9782100549764
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de  Philippe Moreau Defarges

Ramses

Le Rapport annuel mondial sur le système économique et les stratégies (RAMSES) constitue une analyse approfondie et prospective de l'actualité : il fournit les clés et les repères indispensables pour décrypter la géopolitique à l'échelle mondiale. • Les Perspectives de Thierry de ...

Prix : 192 DH
Ramses 2012 - Les Etats submergés ?

RAMSES 2012 présente des articles compacts, pertinents dans la sélection et l'analyse des tendances mondiales 2012 : le monde a changé, les Etats sont-ils submergés face aux événements ? Le fil conducteur de RAMSES 2012 porte sur la difficulté des Etats à gérer l'afflux des exigences ...

La mondialisation

############################################################################################################################################################################################################################################################### ...

Ramses 2009 : Turbulences économiques et géopolitique planétaire

Années 2000 : moins d'Etat, plus d'exclus Grand classique, le rapport Ramses sur l'économie mondiale dessine les contours du prochain millénaire. Eclairant. Fin de millénaire oblige, la prospective est un exercice à la mode. Histoire de fêter à la fois l'an 2000 et son vingtième anniversair...

Voir tous les livres de  Philippe Moreau Defarges

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ramses 2011

Années 2000 : moins d'Etat, plus d'exclus Grand classique, le rapport Ramses sur l'économie mondiale dessine les contours du prochain millénaire. Eclairant. Fin de millénaire oblige, la prospective est un exercice à la mode. Histoire de fêter à la fois l'an 2000 et son vingtième anniversaire, l'Ifri (Institut français des relations internationales) a concocté cette année une version spéciale du Ramses - ce rapport annuel sur l'évolution de l'économie et des relations internationales. Outre le traditionnel panorama thématique de l'année écoulée, les auteurs nous proposent d'esquisser les grandes tendances du monde de demain. On ne peut que se féliciter de cette initiative, qui regroupe les contributions de plusieurs spécialistes renommés sur des sujets aussi divers que la démographie, les nouveaux enjeux scientifiques, les multinationales au xxie siècle, ou encore l'avenir des Etats-nations ou du modèle européen. Pour Thierry de Montbrial, auteur du texte introductif, le monde à l'aube du prochain millénaire est marqué par trois évolutions majeures : la mondialisation, le poids croissant de la société civile, et la recherche de modèles de bonne " gouvernance ". Ces différents éléments se conjuguent pour donner des coups de boutoir aux Etats-nations traditionnels, qui voient leur souveraineté de plus en plus grignotée. Beaucoup résistent néanmoins, comme le Japon et l'Europe continentale " car leur capacité d'adaptation est limitée ". En France notamment, les réformes sont particulièrement difficiles... à cause des Français eux-mêmes qui, à la moindre difficulté, gardent le vieux réflexe de se tourner vers l'Etat " conservateur et tentaculaire ". La reconfiguration de l'Etat - qui s'engage plus ou moins rapidement selon les pays - devrait finalement s'organiser autour des trois fonctions les plus fondamentales et les plus anciennes : protéger les habitants les uns des autres ; les protéger contre les agressions extérieures ; et enfin assister les plus pauvres et les plus démunis. Car les inégalités ne sont pas en passe de disparaître, rappelle Daniel Cohen dans un autre article. Deux dynamiques distinctes sont à l'oeuvre, explique-t--il. D'un côté, les pays en développement sont engagés dans un processus de rattrapage, provisoirement interrompu par la crise financière. De l'autre, les inégalités s'accroissent au sein même des nations développées, non pas à cause de la mondialisation mais de l'écart croissant entre les salariés qualifiés et les autres. " Dans un monde où 80 % de la population sait lire, rester analphabète devient une tare rédhibitoire pour les 20 % restants. Si au lieu d'alphabétisation on entend aujourd'hui : parler anglais ou comprendre l'informatique, on est au coeur de la question moderne de l'exclusion. " --Laurence Ville-- --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.