share_book
Envoyer cet article par e-mail

Marchés de dupes. Pourquoi la crise va continuer

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Marchés de dupes. Pourquoi la crise va continuer

Marchés de dupes. Pourquoi la crise va continuer

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Marchés de dupes. Pourquoi la crise va continuer"

Non la crise n'est pas finie : l'Europe est au plus mal, le chômage perdure et les économies sont atones. En fait, la crise s'installe et s'aggrave car le jeu des marchés est devenu un marché de dupes où les financiers gagnent toujours au détriment de l'économie réelle. Ayant pris progressivement la commande du système économique tout entier, les marchés financiers sont maintenant à même de contester la souveraineté des pays les plus vulnérables de l'Europe. Mieux encore ils sont capables de faire basculer les politiques économiques annoncées dans l'ensemble des Etats de la zone. Pour conserver leur " triple A ", certains pays vont jusqu'à virer de bord et substituer à l'ardente obligation de stimulation pour la reprise, une politique d'extrême rigueur, qui nous installe dans la déflation. Faut-il se résigner à ce que l'on fasse ainsi main basse sur nos économies ? Les auteurs n'y sont pas prêts. Dans ce livre, ils mettent à mal le mythe de la globalisation nécessairement salvatrice et dégagent cinq chantiers pour réagir. Leur livre n'est pas LA solution mais un préalable passionnant à toute solution !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 244  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx21.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Maxima Laurent Du Mesnil éditeur Paru le
  • ISBN :  2840016621
  • EAN13 :  9782840016625
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Henri Bourguinat

Finance internationale

Henri Bourguinat professeur émérite à l'université Bordeaux IV Montesquieu. Jérôme Teïletche professeur associé à l'université Paris X Dauphine. Michel Dupuy professeur à l'université Bordeaux IV Montesquieu....

L'arrogance de la finance : Comment la théorie financière a produit le krach

La cause semble entendue : le krach financier d'octobre 200A incombe aux crédits hypothécaires du marché immobilier américain, les fameux subprimes. En réalité, comme l'expliquent dans ce livre lumineux deux éminents spécialistes de la finance internationale, les racines du mal sont beaucoup...

L'Euro au défi du dollar : Essai sur la monnaie universelle

L'euro va enfin devenir (janvier 2002), avec le basculement fiduciaire, une véritable monnaie « sonnante et trébuchante ». Les difficultés annoncées (hausse des prix par changement des étiquettes, assèchement des « lessiveuses » de billets, effet récessif du changement de l'échelle de la...

Voir tous les livres de Henri Bourguinat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Non la crise n'est pas finie : l'Europe est au plus mal, le chômage perdure et les économies sont atones. En fait, la crise s'installe et s'aggrave car le jeu des marchés est devenu un marché de dupes où les financiers gagnent toujours au détriment de l'économie réelle. Ayant pris progressivement la commande du système économique tout entier, les marchés financiers sont maintenant à même de contester la souveraineté des pays les plus vulnérables de l'Europe. Mieux encore ils sont capables de faire basculer les politiques économiques annoncées dans l'ensemble des Etats de la zone. Pour conserver leur " triple A ", certains pays vont jusqu'à virer de bord et substituer à l'ardente obligation de stimulation pour la reprise, une politique d'extrême rigueur, qui nous installe dans la déflation. Faut-il se résigner à ce que l'on fasse ainsi main basse sur nos économies ? Les auteurs n'y sont pas prêts. Dans ce livre, ils mettent à mal le mythe de la globalisation nécessairement salvatrice et dégagent cinq chantiers pour réagir. Leur livre n'est pas LA solution mais un préalable passionnant à toute solution !