share_book
Envoyer cet article par e-mail

Comment je suis devenu stupide

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Comment je suis devenu stupide

Comment je suis devenu stupide

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Comment je suis devenu stupide"

L'intelligence ne fait pas le bonheur… Antoine, vingt-cinq ans, cultivé, fin et bardé de diplômes aussi exotiques qu'inutiles en fait l'amère constatation. Loin de le rendre heureux, son sens aigu de l'observation et sa fâcheuse tendance à l'analyse ont fait son malheur. Une bonne dose de stupidité l'aiderait sans aucun doute à davantage "participer à la vie". Notre doux-dingue décide donc de se noyer dans les vapeurs de l'alcool. Non sans s'être au préalable copieusement documenté et s'être choisi un professeur expérimenté. Devenir alcoolique d'accord, mais intelligemment et méthodiquement. Comme on ne peut pas être génial en tout, Antoine échoue lamentablement. Il faut se rendre à l'évidence, l'alcoolisme n'est pas son rayon, pas plus que le suicide. La solution, car il y en a une, s'appelle Heurozac : deux petites pilules par jour et l'apprenti stupide peut ingurgiter des Big Mac, s'enrichir en boursicotant, s'offrir un loft branché et une grosse voiture sans culpabiliser. Bref, la vraie vie, enfin ! À trop tenter le diable, Antoine le rêveur ne sombrera-t-il pas doucement mais sûrement dans la bêtise et la médiocrité ? Emboîtant avec humour le pas de son Candide moderne, Martin Page nous offre avec Comment je suis devenu stupide un livre frais et léger où lobotomie et société de consommation font bon ménage. Un premier roman qui, malgré son propos, évite de se prendre au sérieux. Et c'est tant mieux ! --Laurence Demurger --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 124  pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : Roman
  • ISBN :  2290319872
  • EAN13 :  9782290319871
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Martin Page

Conversation avec un gâteau au chocolat

Comment faire quand vos parents partent éteindre un incendie le jour de votre anniversaire et vous laissent tout seul ? C'est simple, il y a deux solutions : soit vous devenez le spécialiste mondial de l'ennui ou bien vous guettez une rencontre extraordinaire... Comme celle avec un gâteau au [...

Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons

L'autre jour, à la bibliothèque, la vie de Martin a basculé. bans un souffle comme une caresse, Marie lui a dit qu'elle l'aimait. Qu'elle voulait sortir avec lui. Elle, Marie, la tille qui rend le inonde plus inonde et le coeur dément. Avec lui, Martin. Forcément, Martin est tombé amoureux....

Peut-être une histoire d'amour

En rentrant chez lui, Virgile est attiré par le clignotement de la diode rouge de son répondeur. Clara lui annonce qu'elle le quitte. Mais qui est Clara ? Si être délaissé par la femme qu'il aime est habituel, être quitté, avant même le début d'une relation, par une inconnue est une [......

Une parfaite journée parfaite

Son premier roman, Comment je suis devenu stupide, avait mis la barre assez haut en visant bien bas : la plongée dans l'alcoolisme puis le crétinisme afin d'échapper aux affres de l'intelligence. Une mise en abyme de soi que favorisait à point nommé l'absorption de deux pilules d'Heurozac [...

Voir tous les livres de Martin Page

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'intelligence ne fait pas le bonheur… Antoine, vingt-cinq ans, cultivé, fin et bardé de diplômes aussi exotiques qu'inutiles en fait l'amère constatation. Loin de le rendre heureux, son sens aigu de l'observation et sa fâcheuse tendance à l'analyse ont fait son malheur. Une bonne dose de stupidité l'aiderait sans aucun doute à davantage "participer à la vie". Notre doux-dingue décide donc de se noyer dans les vapeurs de l'alcool. Non sans s'être au préalable copieusement documenté et s'être choisi un professeur expérimenté. Devenir alcoolique d'accord, mais intelligemment et méthodiquement. Comme on ne peut pas être génial en tout, Antoine échoue lamentablement. Il faut se rendre à l'évidence, l'alcoolisme n'est pas son rayon, pas plus que le suicide. La solution, car il y en a une, s'appelle Heurozac : deux petites pilules par jour et l'apprenti stupide peut ingurgiter des Big Mac, s'enrichir en boursicotant, s'offrir un loft branché et une grosse voiture sans culpabiliser. Bref, la vraie vie, enfin ! À trop tenter le diable, Antoine le rêveur ne sombrera-t-il pas doucement mais sûrement dans la bêtise et la médiocrité ? Emboîtant avec humour le pas de son Candide moderne, Martin Page nous offre avec Comment je suis devenu stupide un livre frais et léger où lobotomie et société de consommation font bon ménage. Un premier roman qui, malgré son propos, évite de se prendre au sérieux. Et c'est tant mieux ! --Laurence Demurger --Ce texte fait référence à l'édition Broché .