share_book
Envoyer cet article par e-mail

Treize (XIII), tome 15

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Treize (XIII), tome 15

Treize (XIII), tome 15

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Treize (XIII), tome 15 "

Mais, bon sang, quel est donc son véritable nom ? Jason MacLane ? Steve Rowland ? Kelly Brian ? Et quel rôle joue-t-il ? Activiste irlandais ? Révolutionnaire sud-américain ? Assassin du président des États-Unis ? Décidément, le mystère XIII n'en finit pas de s'épaissir au fil des épisodes de cette saga à succès... Dans le précédent volume, Secret défense, le pauvre XIII s'en tirait de justesse. Traqué par les tueurs d'Exécutor, il parvenait à s'échapper en prenant… le train, comme Monsieur Tout-le-monde. Mais XIII n'est pas Monsieur Tout-le-monde, loin s'en faut. Alors, rien d'étonnant à ce qu'on le retrouve dans Lâchez les chiens ! à bord du même train, traqué par une meute bien décidée à faire oublier jusqu'au souvenir de son existence. Lui qui, justement, se débat comme un beau diable pour recouvrer la mémoire... Cette satanée mémoire qui se dérobe à lui depuis le premier épisode, Le Jour du Soleil noir. Là, XIII aura fort à faire. Car le chef de la meute, la belle et vénéneuse Jessica Martin, travaille aussi pour le compte d'une certaine Irina Svetlanova, la sanguinaire patronne d'Exécutor à qui XIII a déjà causé quelques menus soucis. Le chasseur et sa proie, cette fois obligés de faire cause commune, se lancent alors dans une folle cavale, empruntant tous les moyens de locomotion possibles, de la montgolfière à l'hélicoptère en passant par la Ford Mustang. Le lecteur est invité à s'accrocher à son siège : rebondissements et coups de théâtre garantis ! Alors que Secret défense tenait plutôt de l'épisode de transition, Lâchez les chiens ! renoue avec les ingrédients qui ont fait le succès de la série. Au programme : un redoutable mélange d'action pure et d'inextricable intrigue, savamment orchestré par le scénariste Van Hamme, bien décidé à entraîner le lecteur dans son imagination sans limite. Le graphisme de Vance, toujours aussi énergique, traduit à merveille le rythme frénétique du récit. Entre une course-poursuite nocturne sur le toit d'un train Amtrak et la chute vertigineuse du héros depuis un hélico en flammes, on n'a guère le temps de souffler. Ce qui n'exclut pas les sentiments : comme on le découvrira, même une tueuse professionnelle sans états d'âme apparents peut parfois éprouver des émotions… Et l'avenir de XIII ? Pas brillant, on s'en doute. Ce qui ne peut que ravir les fidèles de la série, certains que Van Hamme leur concocte quelques retournements de situation dont il a le secret. À suivre, donc, et plus que jamais ! --Gilbert Jacques

Détails sur le produit

  • Reliure : Cartonné
  • 48  pages
  • Dimensions :  0.8cmx21.8cmx29.0cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Dargaud Paru le
  • Collection : XIII
  • ISBN :  2871294526
  • EAN13 :  9782871294528
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Mais, bon sang, quel est donc son véritable nom ? Jason MacLane ? Steve Rowland ? Kelly Brian ? Et quel rôle joue-t-il ? Activiste irlandais ? Révolutionnaire sud-américain ? Assassin du président des États-Unis ? Décidément, le mystère XIII n'en finit pas de s'épaissir au fil des épisodes de cette saga à succès... Dans le précédent volume, Secret défense, le pauvre XIII s'en tirait de justesse. Traqué par les tueurs d'Exécutor, il parvenait à s'échapper en prenant… le train, comme Monsieur Tout-le-monde. Mais XIII n'est pas Monsieur Tout-le-monde, loin s'en faut. Alors, rien d'étonnant à ce qu'on le retrouve dans Lâchez les chiens ! à bord du même train, traqué par une meute bien décidée à faire oublier jusqu'au souvenir de son existence. Lui qui, justement, se débat comme un beau diable pour recouvrer la mémoire... Cette satanée mémoire qui se dérobe à lui depuis le premier épisode, Le Jour du Soleil noir. Là, XIII aura fort à faire. Car le chef de la meute, la belle et vénéneuse Jessica Martin, travaille aussi pour le compte d'une certaine Irina Svetlanova, la sanguinaire patronne d'Exécutor à qui XIII a déjà causé quelques menus soucis. Le chasseur et sa proie, cette fois obligés de faire cause commune, se lancent alors dans une folle cavale, empruntant tous les moyens de locomotion possibles, de la montgolfière à l'hélicoptère en passant par la Ford Mustang. Le lecteur est invité à s'accrocher à son siège : rebondissements et coups de théâtre garantis ! Alors que Secret défense tenait plutôt de l'épisode de transition, Lâchez les chiens ! renoue avec les ingrédients qui ont fait le succès de la série. Au programme : un redoutable mélange d'action pure et d'inextricable intrigue, savamment orchestré par le scénariste Van Hamme, bien décidé à entraîner le lecteur dans son imagination sans limite. Le graphisme de Vance, toujours aussi énergique, traduit à merveille le rythme frénétique du récit. Entre une course-poursuite nocturne sur le toit d'un train Amtrak et la chute vertigineuse du héros depuis un hélico en flammes, on n'a guère le temps de souffler. Ce qui n'exclut pas les sentiments : comme on le découvrira, même une tueuse professionnelle sans états d'âme apparents peut parfois éprouver des émotions… Et l'avenir de XIII ? Pas brillant, on s'en doute. Ce qui ne peut que ravir les fidèles de la série, certains que Van Hamme leur concocte quelques retournements de situation dont il a le secret. À suivre, donc, et plus que jamais ! --Gilbert Jacques