share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Club des incorrigibles optimistes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Club des incorrigibles optimistes

Le Club des incorrigibles optimistes

  (Auteur)


Prix : 116,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le Club des incorrigibles optimistes"

    Présentation de Le Club des incorrigibles optimistes

    Michel Marini avait douze ans en 1959, à l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Il manifeste un naturel épatant pour développer une dispute à table, nous faire partager les discussions entre un Russe communiste et un Hongrois antistalinien.Il y a de l’allant dans ce feuilleton, une douceur dans la narration, des alliances réussies entre les truquages politiques de l’époque et l’innocence d’un lycéen. Jacques-Pierre Amette, Le Point.Un beau roman ambitieux qui réussit à brosser le portrait de la France gaulliste à peine relevée de la guerre. Christine Ferniot, Télérama.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 727  pages
    • Dimensions :  3.6cmx11.0cmx17.8cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
    • Collection : Littérature & Documents
    • ISBN :  2253159646
    • EAN13 :  9782253159643
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jean-Michel Guenassia

    Le club des incorrigibles optimistes - Prix Goncourt des lycéens 2009

    Michel Marini avait douze ans en 1959. C'était l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres...

    La vie rêvée d'Ernesto G.

    « Tout aussi emballant que Le Club des incorrigibles optimistes. Un vrai roman romanesque, parfaitement mené et balancé, qu on ne peut plus lâcher. » --Livres Hebdo « Une grande traversée du XXe siècle qu on dévore avec passion. Un vrai roman pour nous faire oublier le blues de la rentrée ...

    Le club des incorrigibles optimistes: Livre audio 2 CD MP3 - 589 Mo + 594 Mo

    "Puissant, profond, triste et réjouissant, Le Club des Incorrigibles Optimistes, premier roman d’une stupéfi ante maîtrise, (…)." François Busnel – L’EXPRESS...

    Voir tous les livres de Jean-Michel Guenassia

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de Le Club des incorrigibles optimistes

    Michel Marini avait douze ans en 1959, à l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Il manifeste un naturel épatant pour développer une dispute à table, nous faire partager les discussions entre un Russe communiste et un Hongrois antistalinien.Il y a de l’allant dans ce feuilleton, une douceur dans la narration, des alliances réussies entre les truquages politiques de l’époque et l’innocence d’un lycéen. Jacques-Pierre Amette, Le Point.Un beau roman ambitieux qui réussit à brosser le portrait de la France gaulliste à peine relevée de la guerre. Christine Ferniot, Télérama.