share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pas de lettre pour le colonel

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pas de lettre pour le colonel

Pas de lettre pour le colonel

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pas de lettre pour le colonel"

Un vieux colonel attend chaque fin de semaine l'arrivée du courrier et la pension qui lui est due. La guerre est finie mais les braves crèvent de faim dans l'exil d'un village perdu de la côte colombienne qui préfigure le Macondo de Cent ans de solitude. Les ventres crient famine, celui du colonel qui ne jouit que de l'ingrate reconnaissance de la patrie, celui de son épouse asthmatique, celui, enfin, d'un famélique coq de combat qui un jour, sait-on jamais, vengera le vieux soldat de ses déboires et de l'humiliation. Mais le colonel résistera-t-il à la tentation de sacrifier l'animal à toutes ces vieilles faims ? Sur cette intrigue mince et efficace, et avec pour toile de fond la résistance au régime corrompu bâti sur les cendres de la guerre civile, Gabriel Garcia Màrquez a écrit ce pur chef-d'oeuvre d'humour noir et de vérité

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 127  pages
  • Dimensions :  0.8cmx11.6cmx18.2cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • Collection : Les Cahiers Rouges
  • ISBN :  2246252342
  • EAN13 :  9782246252344
  • Classe Dewey :  863
  • Langue : Français

D'autres livres de G. Garcia Marquez

Journal d'un enlèvement

Entre août 1990 et juin 1991, le " Cartel de Medellin " fait enlever et séquestrer huit journalistes colombiens. Son but : empêcher l'extradition de plusieurs narco-trafiquants vers les Etats-Unis. Le drame se dénouera avec la reddition du chef du Cartel, mais deux otages - deux femmes - auront ...

Prix : 76 DH
De l'amour et autres démons

En 1942, au cours de travaux dans un couvent d'Amérique latine, sont mis au jour les restes d'une adolescente, Sierva Maria de Todos Los Angeles. Sa splendide chevelure mesure vingt-deux mètres de long... Le romancier du Général dans son labyrinthe aurait-il tiré cette étrange découverte de s...

Prix : 69 DH

Chronique d'une mort annoncée

Sur la silhouette de Santiago Nasar s'est penchée la figure grimaçante de la mort. Qui n'a pas entendu, de la bouche même des assassins en puissance, les frères Vicario, le désir ardent de laver dans le sang l'honneur bafoué de la famille ? Nombreux sont ceux - les amis, la famille, les crim...

Prix : 69 DH
La Mala Hora

Un village colombien, qui a connu la guerre civile, vit en paix depuis que le maire a rétabli l'ordre parla terreur. Mais, un soir, les premiers tracts anonymes apparaissent sur quelques portes. Celui que lit César Montero l'amène aussitôt à tuer. Et les tracts se multiplient , semant la ...

Prix : 69 DH

Voir tous les livres de G. Garcia Marquez

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Un vieux colonel attend chaque fin de semaine l'arrivée du courrier et la pension qui lui est due. La guerre est finie mais les braves crèvent de faim dans l'exil d'un village perdu de la côte colombienne qui préfigure le Macondo de Cent ans de solitude. Les ventres crient famine, celui du colonel qui ne jouit que de l'ingrate reconnaissance de la patrie, celui de son épouse asthmatique, celui, enfin, d'un famélique coq de combat qui un jour, sait-on jamais, vengera le vieux soldat de ses déboires et de l'humiliation. Mais le colonel résistera-t-il à la tentation de sacrifier l'animal à toutes ces vieilles faims ? Sur cette intrigue mince et efficace, et avec pour toile de fond la résistance au régime corrompu bâti sur les cendres de la guerre civile, Gabriel Garcia Màrquez a écrit ce pur chef-d'œuvre d'humour noir et de vérité