share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les illusions libérales Individualisme et pouvoir social

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les illusions libérales Individualisme et pouvoir social

Les illusions libérales Individualisme et pouvoir social

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les illusions libérales Individualisme et pouvoir social "

Présentation de Les illusions libérales Individualisme et pouvoir social

L'individu des Lumières a succombé à l'ère de la communication, de l'audiovisuel et aux subtiles propagandes médiatiques, victime de formules du marketing des agences et autres slogans de grands communicateurs de la globalisation. Il n'est aujourd'hui qu'un élément de la masse la plus manipulable qui soit, décrite avec acuité comme la " masse des individus " uniformisée, modélisée, consensuelle, silencieuse et béate. S'appuyant sur les données anthropologiques de l'origine et de l'invention du pouvoir, Jean-Léon Beauvois dénonce la coupure libérale qu'on a établi entre, d'une part, le champ politique où s'exerçaient nos libertés individuelles et, d'autre part, notre existence sociale qui nous voit le plus souvent soumis dans l'univers du pouvoir social (pouvoir des chefs et directeurs, des professeurs, des médecins, des fonctionnaires...). En notre qualité d'agent social, l'illusion de liberté nous conduit à trouver des justifications à notre obéissance comme à nos démissions en nous convainquant de leur caractère rationnel et de leur nécessité interne. Coauteur du Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens et auteur du Traité de la servitude libérale, Jean-Léon Beauvois élargit ici sa réflexion et étend considérablement son univers de référence (analyses politiques, sciences psychologiques, sciences de la communication, préhistoire, histoire...) pour se livrer à une critique sans concession de notre vie politique et sociale dite " démocratique " - en fait libérale - et de nos valeurs dites humanistes et universelles - de fait individualistes et dominatrices. Il nous livre un ouvrage ample et original, écrit dans un style alerte, passionné et sans fard. Un ouvrage qui ambitionne de redonner à chacun le goût de la reconquête et de l'exercice du pouvoir social dans une voie qui puisse déboucher sur de réelles alternatives, structurelles et économiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 423  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.6cmx22.8cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Pug Paru le
  • Collection : LIBRES COURS
  • ISBN :  2706112557
  • EAN13 :  9782706112553
  • Classe Dewey :  303.3
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Léon Beauvois

Exercices de psychologie, tome 2 : Bases et méthodes

Ce volume d'exercices est destiné à accompagner les tomes 1 et 2 du Cours de psychologie, en permettant à l'étudiant de s'entraîner et de mémoriser ses connaissances. Il propose une grande variété d'exercices (vrai/faux, définitions de concepts, texte lacunaire, dissertation, QCM, notices b...

Petit Traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens

Connaissez-vous la théorie de l'engagement ? Les techniques de l'amorçage, du pied-dans-la-porte, de la porte-au-nez ? Sans doute mais pas sous les termes savants que leur donne la psychologie sociale expérimentale. Vous avez déjà subi la tactique qui consiste à vous demander un peu pour vou...

Les influences sournoises : Précis des manipulations ordinaires

Nous sommes tous convaincus que la meilleure part de nos jugements et comportements est le fait de notre individualité, de " nous-mêmes". Et pourtant ! Lorsqu'on les examine du point de vue des sciences psychologiques, on s'aperçoit que nos comportements et jugements sont assez systématiquement ...

Voir tous les livres de Jean-Léon Beauvois

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les illusions libérales Individualisme et pouvoir social

L'individu des Lumières a succombé à l'ère de la communication, de l'audiovisuel et aux subtiles propagandes médiatiques, victime de formules du marketing des agences et autres slogans de grands communicateurs de la globalisation. Il n'est aujourd'hui qu'un élément de la masse la plus manipulable qui soit, décrite avec acuité comme la " masse des individus " uniformisée, modélisée, consensuelle, silencieuse et béate. S'appuyant sur les données anthropologiques de l'origine et de l'invention du pouvoir, Jean-Léon Beauvois dénonce la coupure libérale qu'on a établi entre, d'une part, le champ politique où s'exerçaient nos libertés individuelles et, d'autre part, notre existence sociale qui nous voit le plus souvent soumis dans l'univers du pouvoir social (pouvoir des chefs et directeurs, des professeurs, des médecins, des fonctionnaires...). En notre qualité d'agent social, l'illusion de liberté nous conduit à trouver des justifications à notre obéissance comme à nos démissions en nous convainquant de leur caractère rationnel et de leur nécessité interne. Coauteur du Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens et auteur du Traité de la servitude libérale, Jean-Léon Beauvois élargit ici sa réflexion et étend considérablement son univers de référence (analyses politiques, sciences psychologiques, sciences de la communication, préhistoire, histoire...) pour se livrer à une critique sans concession de notre vie politique et sociale dite " démocratique " - en fait libérale - et de nos valeurs dites humanistes et universelles - de fait individualistes et dominatrices. Il nous livre un ouvrage ample et original, écrit dans un style alerte, passionné et sans fard. Un ouvrage qui ambitionne de redonner à chacun le goût de la reconquête et de l'exercice du pouvoir social dans une voie qui puisse déboucher sur de réelles alternatives, structurelles et économiques.