share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les derniers jours de François Mitterrand

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les derniers jours de François Mitterrand

Les derniers jours de François Mitterrand

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les derniers jours de François Mitterrand"

Que s’est-il vraiment passé pendant les derniers jours de François Mitterrand ? Comment le monarque à l’agonie a-t-il, ces jours-là, bâti sa propre légende et sculpté sa statue pour l’Histoire ? Pourquoi a-t-il voulu, du 17 mai 1995 au 8 janvier 1996, revisiter Venise, Belle-Ile et Assouan, relire saint Paul et honorer sainte Thérèse de Lisieux, méditer dans l’église troglodyte d’Aubeterre (Charente) et colloquer sur la Guerre froide à Colorado Springs (Etats-Unis) ? Quels témoins s’est-il alors choisis pour porter son image, méticuleusement tracée, et défendre son bilan, soigneusement épuré ? C’est ce que ce livre raconte, en traversant 237 jours énigmatiques et en interrogeant la centaine de confidents qui ont défilé, alors, au chevet du Président. Mais ce livre, c’est surtout le roman d’une course contre la mort, où l’on voit un François Mitterrand qui veut solder ses comptes. Avec son passé (Bousquet, de Gaulle…), avec ses familles (Mazarine, Danielle…), avec sa postérité (ses derniers écrits, le choix « scandaleux » de ses doubles funérailles…). Cette agonie possède sa propre liturgie, en une minutieuse mise en scène qui doit autant à Mitterrand-le-Grand, un homme opiniâtre et libre qui veut mourir sans se rendre, qu’à Mitterrand-le-Petit, un vieillard obsédé par d’ultimes règlements de comptes. Christophe Barbier revisite en expert cette « cérémonie des adieux » qui n’a rien perdu de son mystère.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 432  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.6cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Grasset Paru le
  • Collection : Documents Français
  • ISBN :  2246784980
  • EAN13 :  9782246784982
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Christophe Barbier

Maquillages: Les politiques sans fard

« Dans cet instant de faux, on voit le vrai. Au maquillage, chaque matin à la télévision, j'observe mon invité politique qui se réveille, reprend contact avec le réel, aiguise une petite phrase, fourbit une idée. La peau se maquille, mais le cuir ne ment pas. Plus tard, ailleurs, il y a les...

L'Express, 60 ans à la une

1953-2010: 60 ans d'histoire à travers plus de 250 couvertures mythiques et les grands articles et interviews exclusives du premier news magazine français. 60 ans qui ont vu la France et le monde se transformer sûrement bien au-delà de ce qu'auraient pu imaginer, en mai 1953, quand parut le prem...

Voir tous les livres de Christophe Barbier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Que s’est-il vraiment passé pendant les derniers jours de François Mitterrand ? Comment le monarque à l’agonie a-t-il, ces jours-là, bâti sa propre légende et sculpté sa statue pour l’Histoire ? Pourquoi a-t-il voulu, du 17 mai 1995 au 8 janvier 1996, revisiter Venise, Belle-Ile et Assouan, relire saint Paul et honorer sainte Thérèse de Lisieux, méditer dans l’église troglodyte d’Aubeterre (Charente) et colloquer sur la Guerre froide à Colorado Springs (Etats-Unis) ? Quels témoins s’est-il alors choisis pour porter son image, méticuleusement tracée, et défendre son bilan, soigneusement épuré ? C’est ce que ce livre raconte, en traversant 237 jours énigmatiques et en interrogeant la centaine de confidents qui ont défilé, alors, au chevet du Président. Mais ce livre, c’est surtout le roman d’une course contre la mort, où l’on voit un François Mitterrand qui veut solder ses comptes. Avec son passé (Bousquet, de Gaulle…), avec ses familles (Mazarine, Danielle…), avec sa postérité (ses derniers écrits, le choix « scandaleux » de ses doubles funérailles…). Cette agonie possède sa propre liturgie, en une minutieuse mise en scène qui doit autant à Mitterrand-le-Grand, un homme opiniâtre et libre qui veut mourir sans se rendre, qu’à Mitterrand-le-Petit, un vieillard obsédé par d’ultimes règlements de comptes. Christophe Barbier revisite en expert cette « cérémonie des adieux » qui n’a rien perdu de son mystère.