share_book
Envoyer cet article par e-mail

Crimes et fraudes en Côte d'Ivoire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Crimes et fraudes en Côte d'Ivoire

Crimes et fraudes en Côte d'Ivoire

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Crimes et fraudes en Côte d'Ivoire"

Présentation de Crimes et fraudes en Côte d'Ivoire

Une élection controversée. Le 28 novembre 2010, le second tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire a mis le pays dans une situation incongrue. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se déclarent chacun président élu par une instance différente. Dans un premier temps, le jeudi 2 décembre, Alassane Ouattara aurait obtenu 54,10 % des suffrages exprimés. Le lendemain, 3 décembre, les résultats officiels sont annoncés par le Conseil constitutionnel : Laurent Gbabo est réélu président de la République de Côte d'Ivoire, avec 51,45 % des suffrages. Violences et malversations. Nul ne nie que les élections à la présidence de la République en Côte d'Ivoire ont été entachées de nombreuses irrégularités et violences. Et s'il n'est pas simple de déterminer avec précision leurs conséquences réelles sur le résultat des élections, il faut prendre en compte la recommandation des Chefs d'Etat et de gouvernements de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) : "Il serait indiqué, pour la CEI, d'évaluer l'impact et l'ampleur de ces incidents sur la régularité et le déroulement du scrutin dans les bureaux ainsi concernés." Deux avocats en colère. Roland Dumas et Jacques Vergès se sont rendus en Côte d'Ivoire pour constater les crimes et les fraudes qui se sont produits lors du scrutin pour élire le futur Président de la République. Ils sont revenus avec des documents édifiants que nous publions dans ce livre, respectant ainsi le droit à la liberté d'expression.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 137  pages
  • Dimensions :  3.8cmx15.4cmx23.0cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   E-Dite Paru le
  • Collection : DOCUMENT
  • ISBN :  2846083061
  • EAN13 :  9782846083065
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Roland Dumas

Coups et blessures

Ces « révélations » de Roland Dumas ne sont ni un livre d'histoire encore moins de mémoires qu'il a déjà rédigés en son temps. L'ouvrage est la mise en perspective d'un exceptionnel parcours politique, qui s'étend sur la seconde moitié du XXe siècle, et de confidences personnelles qui ...

Prix : 231 DH
Sarkozy sous BHL

« Président de la République pour un an encore, ce sont deux Résistants qui vous écrivent pour vous dire que vous trahissez la France ». C'est par cette accusation terrible que Roland Dumas et Jacques Vergès sonnent la charge contre la politique étrangère de Nicolas Sarkozy, telle que [....

Affaires étrangères : Tome 1, 1981-1988

" J'ai décidé d'écrire ce parcours à l'intention de mes contemporains pour le cas où ils auraient oublié ces méandres, et à celle des générations futures qui auront la curiosité de chercher comment tout ce qu'elles connaîtront à leur époque s'est produit, selon quels enchaînements, qu...

Voir tous les livres de Roland Dumas

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Crimes et fraudes en Côte d'Ivoire

Une élection controversée. Le 28 novembre 2010, le second tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire a mis le pays dans une situation incongrue. Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se déclarent chacun président élu par une instance différente. Dans un premier temps, le jeudi 2 décembre, Alassane Ouattara aurait obtenu 54,10 % des suffrages exprimés. Le lendemain, 3 décembre, les résultats officiels sont annoncés par le Conseil constitutionnel : Laurent Gbabo est réélu président de la République de Côte d'Ivoire, avec 51,45 % des suffrages. Violences et malversations. Nul ne nie que les élections à la présidence de la République en Côte d'Ivoire ont été entachées de nombreuses irrégularités et violences. Et s'il n'est pas simple de déterminer avec précision leurs conséquences réelles sur le résultat des élections, il faut prendre en compte la recommandation des Chefs d'Etat et de gouvernements de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) : "Il serait indiqué, pour la CEI, d'évaluer l'impact et l'ampleur de ces incidents sur la régularité et le déroulement du scrutin dans les bureaux ainsi concernés." Deux avocats en colère. Roland Dumas et Jacques Vergès se sont rendus en Côte d'Ivoire pour constater les crimes et les fraudes qui se sont produits lors du scrutin pour élire le futur Président de la République. Ils sont revenus avec des documents édifiants que nous publions dans ce livre, respectant ainsi le droit à la liberté d'expression.