share_book
Envoyer cet article par e-mail

A la recherche du temps perdu, tome 1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
A la recherche du temps perdu, tome 1

A la recherche du temps perdu, tome 1

  (Auteur)


Prix : 89,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "A la recherche du temps perdu, tome 1 "

Présentation de A la recherche du temps perdu, tome 1

L'expression roman fleuve devrait, sans connotation péjorative, désigner une oeuvre qui prend le temps de charrier mille petites particules d'impression pour les infuser dans l'esprit d'un lecteur captivé. En somme, elle devrait avoir été créée pour désigner La Recherche proustienne, qui s'ouvre Du côté de chez Swann et s'achève une fois Le Temps retrouvé. Dans le premier tome de ce superbe travail sur la mémoire et la métaphore, oeuvre à part entière mais aussi amorce dramatique d'un joyau de la langue française, le narrateur s'aperçoit fortuitement, à l'occasion d'un goûter composé d'une tasse de thé et d'une madeleine désormais célèbre, que les sens ont la faculté de faire ressurgir le souvenir. Grâce aux senteurs d'un buisson d'aubépines, il prend confusément conscience de la distinction entre le souvenir et la réminiscence, pour ensuite s'exercer à manier les mots comme de petits papiers japonais qui, touchés par la grâce de l'eau, se déploient en corolle pour faire place à tout un univers. Tout comme se déploie un roman fleuve à partir de cette toute petite phrase légendaire : "Longtemps, je me suis couché de bonne heure". --Sana Tang-Léopold Wauters

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 708  pages
  • Dimensions :  2.8cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070379248
  • EAN13 :  9782070379248
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Marcel Proust

Essais et articles

Prix : 139 DH
A la recherche du temps perdu, tome 6

" Mademoiselle Albertine est partie " ! Comme la souffrance va plus loin en psychologie que la psychologie ! Il y a un instant, en train de m'analyser, j'avais cru que cette séparation sans s'être revus était justement ce que je désirais, et comparant la médiocrité des plaisirs que me donnait ...

Prix : 95 DH

A la recherche du temps perdu, A l'ombre des jeunes filles en fleurs, volume 2

La deuxième partie d'A l'ombre des jeunes filles en fleurs : " Noms de pays : le pays ". en faisant écho à la dernière partie de Du côté de chez Swann : " Noms de pays : le nom ", annonce un progrès dans la connaissance des réalités. La ville rêvée, enveloppée de brumes, se révèle bien...

Prix : 85 DH

Voir tous les livres de Marcel Proust

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de A la recherche du temps perdu, tome 1

L'expression roman fleuve devrait, sans connotation péjorative, désigner une œuvre qui prend le temps de charrier mille petites particules d'impression pour les infuser dans l'esprit d'un lecteur captivé. En somme, elle devrait avoir été créée pour désigner La Recherche proustienne, qui s'ouvre Du côté de chez Swann et s'achève une fois Le Temps retrouvé. Dans le premier tome de ce superbe travail sur la mémoire et la métaphore, œuvre à part entière mais aussi amorce dramatique d'un joyau de la langue française, le narrateur s'aperçoit fortuitement, à l'occasion d'un goûter composé d'une tasse de thé et d'une madeleine désormais célèbre, que les sens ont la faculté de faire ressurgir le souvenir. Grâce aux senteurs d'un buisson d'aubépines, il prend confusément conscience de la distinction entre le souvenir et la réminiscence, pour ensuite s'exercer à manier les mots comme de petits papiers japonais qui, touchés par la grâce de l'eau, se déploient en corolle pour faire place à tout un univers. Tout comme se déploie un roman fleuve à partir de cette toute petite phrase légendaire : "Longtemps, je me suis couché de bonne heure". --Sana Tang-Léopold Wauters