share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ion

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ion

Ion

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ion"

Présentation de Ion

Dans l'Athènes du Vè siècle, la fonction du rhapsode, récitant attitré d'Homère, était de rendre la poésie homérique accessible et émouvante près de trois siècles après le moment de sa composition. Ce qui supposait un certain travail d'adaptation des poèmes homériques. Mais au rhapsode Ion, Socrate, le philosophe, reproche (comme il le reproche ailleurs à Homère) de parler de ce qu'il ignore. Ce face-à-face entre Ion et Socrate, présenté par Platon dans l'Ion, tend à exclure du champ du savoir l'art de la parole qu'est la poésie, même si Platon lui laisse l'honneur (parfois ambigu) de l'inspiration divine. La voix de Platon est sans doute la première à soutenir ce partage entre poésie et connaissance, partage qui témoigne des mutations culturelles de son époque.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 188  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.2cmx17.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Philosophie
  • ISBN :  2080705296
  • EAN13 :  9782080705297
  • Classe Dewey :  184
  • Langue : Français

D'autres livres de Platon

Le banquet

" On s'est donné beaucoup de peine pour traiter de pareils sujets, mais l'Amour, lui, n'a trouvé personne qui ait eu jusqu'à présent le courage de le chanter comme il le mérite ! ". Au banquet d'Agathon, chaque convive devra " prononcer un éloge [du dieu] Eros, le plus bel éloge dont il sera ...

Prix : 25 DH
Apologie de Socrate, Criton, Phédon

L'Apologie de Socrate - compte rendu du procès en impiété intenté à Socrate en 399 -, le Criton - présentation d'un entretien que le maître eut avec un de ses disciples qui avait tout préparé pour le faire évader peu avant son exécution -, le Phédon - analyse dramatique des derniers ...

Prix : 95 DH

Ménon

La première question de Socrate, "Comment devenir vertueux ?", cède la place à une autre question plus générale : "Comment apprendre ce qu'on ignore ?" En effet, l'homme ne peut ni apprendre ce qu'il sait, puisqu'il le sait déjà, ni apprendre ce qu'il ne sait pas, ignorant ce qu'il devrait...

Prix : 83 DH
Timée, suivi du "Critias"

Comment parler des origines ? Comment dire ce que furent la naissance de l'univers, celle de l'homme, celle de la société ? Du Timée au Critias, la réponse ne varie pas : c'est à un discours qui constitue son objet que revient la tâche explicative. D'un côté, la cosmologie du Timée qui cher...

Prix : 98 DH

Voir tous les livres de Platon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ion

Dans l'Athènes du Vè siècle, la fonction du rhapsode, récitant attitré d'Homère, était de rendre la poésie homérique accessible et émouvante près de trois siècles après le moment de sa composition. Ce qui supposait un certain travail d'adaptation des poèmes homériques. Mais au rhapsode Ion, Socrate, le philosophe, reproche (comme il le reproche ailleurs à Homère) de parler de ce qu'il ignore. Ce face-à-face entre Ion et Socrate, présenté par Platon dans l'Ion, tend à exclure du champ du savoir l'art de la parole qu'est la poésie, même si Platon lui laisse l'honneur (parfois ambigu) de l'inspiration divine. La voix de Platon est sans doute la première à soutenir ce partage entre poésie et connaissance, partage qui témoigne des mutations culturelles de son époque.