share_book
Envoyer cet article par e-mail

Vengeances mortelles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Vengeances mortelles

Vengeances mortelles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Vengeances mortelles"

Présentation de Vengeances mortelles

Éditeur, auteur d'une encyclopédie du mystère et plusieurs fois primé pour son travail de critique, Otto Penzler a le talent de faire donner le meilleur d'eux-mêmes aux auteurs pressentis pour ses anthologies. Il en a rassemblé ici un aréopage représentant plusieurs facettes du polar, pour un pari réussi haut la main. On trouvera donc des écrivains "noirs" comme Lawrence Block, qui donne, avec Une arête en travers du gosier, un court récit d'un cynisme rare ; l'inévitable Mary Higgins Clark, reine du suspense romantique, qui nous entraîne avec deux de ses héros récurrents, Henry et Sunday, dans un pays arabe où se fomente un coup d'État (Une Épreuve de force) ; Joyce Carol Oates, souvent cantonnée à la rubrique "littérature générale", mais dont la prose poétique fait merveille pour évoquer la relation perverse d'un avocat et de son jeune client (Homicide involontaire) ; ou encore David Morrell, le père de Rambo, qui brode finement sur le thème de l'écrivain vieillissant dans L'Homme de paille. Vicki Hendricks, Judith Kelman, Joan Hess, Eric Lustbader, Philip Margolin ou Shell Silverstein se sont eux aussi laissés inspirer avec talent par le thème de la vengeance. Au milieu de ce florilège d'excellente facture, Mr Clubb et Mr Cuff, de Peter Straub, (nominé à plusieurs prix américains) et Paternité, de Thomas H. Cook, frappent par leur originalité. Dans le premier texte, longue nouvelle ou plutôt court roman, l'auteur de Ghost Story met sa prose élégante, sa finesse psychologique et son sens de l'absurde au service d'un récit tortueux où la vengeance ne génère que souffrance. Quant au nouveau venu qu'est T.H. Cook, il revisite avec maestria – et un formidable coup de théâtre ! – une thématique vieille comme le monde. Penzler le rappelle dans son introduction : il n'y a guère d'émotion plus humaine que le désir de vengeance. Pour condamnables qu'ils soient du point de vue moral, les passages à l'acte caractéristiques de ces personnages qui se "font justice" eux-mêmes puisent à la source des noirceurs de l'âme humaines – noirceurs archaïques et universelles... --Nathalie Mège

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Policier / Thriller
  • ISBN :  2253171883
  • EAN13 :  9782253171881
  • Classe Dewey :  849
  • Langue : Français

D'autres livres de Mary Higgins Clark

Nous n'irons plus au bois

Laurie Kenyon, vingt et un ans, est arrêtée pour le meurtre de son professeur. Tout l'accuse sans équivoque possible. Cependant Laurie ne se souvient de rien. Sarah, elle, refuse de croire que sa sœur est coupable. Avec l'aide d'un psychiatre, elle va peu à peu faire revivre le terrible passé ...

Prix : 82 DH
Un cri dans la nuit

Jeune divorcée, Jenny se débat dans la vie pour élever ses deux petites filles. Lorsqu'elle fait la connaissance du beau, riche et irrésistible Erich Krueger, Jenny a le coup de foudre. Après une cour hâtive, Erich l'épouse et l'emmène avec ses filles chez, lui au Minnesota, dans une maison ...

Prix : 103 DH

La Maison du clair de lune

Une vieille dame riche, Nuala Moore, heureuse de retrouver après vingt ans de séparation la fille de son ex-mari, qu'elle adorait. Des morts suspectes dans une luxueuse maison de retraite pour milliardaires, Latham Manor, à Rhode Island. Une ancienne coutume victorienne : attacher à la main des ...

Prix : 96 DH
La nuit est mon royaume

Soirée de gala et de retrouvailles à Cornwall, dans le comté de New York : les anciens élèves de la Stonecroft Academy fêtent le vingtième anniversaire de la création de leur club. Parmi les invités d'honneur, l'éminente historienne Jean Sheridan, qui retrouve sa ville natale. Mais le sour...

Prix : 103 DH

Voir tous les livres de Mary Higgins Clark

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Vengeances mortelles

Éditeur, auteur d'une encyclopédie du mystère et plusieurs fois primé pour son travail de critique, Otto Penzler a le talent de faire donner le meilleur d'eux-mêmes aux auteurs pressentis pour ses anthologies. Il en a rassemblé ici un aréopage représentant plusieurs facettes du polar, pour un pari réussi haut la main. On trouvera donc des écrivains "noirs" comme Lawrence Block, qui donne, avec Une arête en travers du gosier, un court récit d'un cynisme rare ; l'inévitable Mary Higgins Clark, reine du suspense romantique, qui nous entraîne avec deux de ses héros récurrents, Henry et Sunday, dans un pays arabe où se fomente un coup d'État (Une Épreuve de force) ; Joyce Carol Oates, souvent cantonnée à la rubrique "littérature générale", mais dont la prose poétique fait merveille pour évoquer la relation perverse d'un avocat et de son jeune client (Homicide involontaire) ; ou encore David Morrell, le père de Rambo, qui brode finement sur le thème de l'écrivain vieillissant dans L'Homme de paille. Vicki Hendricks, Judith Kelman, Joan Hess, Eric Lustbader, Philip Margolin ou Shell Silverstein se sont eux aussi laissés inspirer avec talent par le thème de la vengeance. Au milieu de ce florilège d'excellente facture, Mr Clubb et Mr Cuff, de Peter Straub, (nominé à plusieurs prix américains) et Paternité, de Thomas H. Cook, frappent par leur originalité. Dans le premier texte, longue nouvelle ou plutôt court roman, l'auteur de Ghost Story met sa prose élégante, sa finesse psychologique et son sens de l'absurde au service d'un récit tortueux où la vengeance ne génère que souffrance. Quant au nouveau venu qu'est T.H. Cook, il revisite avec maestria – et un formidable coup de théâtre ! – une thématique vieille comme le monde. Penzler le rappelle dans son introduction : il n'y a guère d'émotion plus humaine que le désir de vengeance. Pour condamnables qu'ils soient du point de vue moral, les passages à l'acte caractéristiques de ces personnages qui se "font justice" eux-mêmes puisent à la source des noirceurs de l'âme humaines – noirceurs archaïques et universelles... --Nathalie Mège