share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les romantiques allemands

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les romantiques allemands

Les romantiques allemands

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les romantiques allemands"

Présentation de Les romantiques allemands

Publié pour la première fois sous sa forme complète en 1963, ce recueil mythique rassemblant l'une des plus belles brassées de textes qui se puissent rêver (la plupart en version intégrale), considéré comme l'un des grands livres de son époque, manquerait à tous les amoureux du Romantisme allemand. Hölderlin, Jean-Paul, Tieck., Novalis. les frères Schlegel, Arnim, Chamisso, Hoffmann, La Motte-Fouqué, Kleist-soit les plus grands. Mais l'on découvrira aussi quelques grands ignorés : Wackenroder, Contessa, Bettina von Arnim et la touchante Caroline von Günderoche (la suicidée des bords du Rhin). Sans oublier quelques romantiques tardifs mais de la grande espèce : Eichendorff, Büchner, Grabbe, Mörike... Un florilège unique en notre langue, tant par son abondance que par la qualité des traductions retenues - notamment celles d'Albert Béguin et de Guerne lui-même.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 992  pages
  • Dimensions :  5.4cmx12.4cmx18.2cm
  • Poids : 798.3g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Libretto
  • ISBN :  2752900252
  • EAN13 :  9782752900258
  • Classe Dewey :  830.801 45
  • Langue : Français

D'autres livres de Armel Guerne

L'Ame insurgée

L'Ame insurgée est l'un des ouvrages les plus célèbres d'Armel Guerne et le livre essentiel sur le romantisme allemand. A l'occasion du centenaire de la naissance d'Armel Guerne (avril 1911), nouvelle publication de toute l'oeuvre poétique d'Armel Guerne et des Lettres de Cioran à [....]...

Lettres (1961-1978)

Sans jamais se départir d'une liberté de ton à la fois incisive et drôle, cet échange entre les deux écrivains témoigne de leur longue et chaleureuse amitié. Anecdotes et réflexions métaphysiques, évocations d'accidents quotidiens et jugements sur l'histoire contemporaine, commérages lit...

Voir tous les livres de Armel Guerne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les romantiques allemands

Publié pour la première fois sous sa forme complète en 1963, ce recueil mythique rassemblant l'une des plus belles brassées de textes qui se puissent rêver (la plupart en version intégrale), considéré comme l'un des grands livres de son époque, manquerait à tous les amoureux du Romantisme allemand. Hölderlin, Jean-Paul, Tieck., Novalis. les frères Schlegel, Arnim, Chamisso, Hoffmann, La Motte-Fouqué, Kleist-soit les plus grands. Mais l'on découvrira aussi quelques grands ignorés : Wackenroder, Contessa, Bettina von Arnim et la touchante Caroline von Günderoche (la suicidée des bords du Rhin). Sans oublier quelques romantiques tardifs mais de la grande espèce : Eichendorff, Büchner, Grabbe, Mörike... Un florilège unique en notre langue, tant par son abondance que par la qualité des traductions retenues - notamment celles d'Albert Béguin et de Guerne lui-même.