share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Rougon-Macquart, Tome 15

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Rougon-Macquart, Tome 15

Les Rougon-Macquart, Tome 15

  (Auteur)


Prix : 69,00 DH TTC


En stock.
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Rougon-Macquart, Tome 15 "

Présentation de Les Rougon-Macquart, Tome 15

De retour de la bataille de Solférino, le Provençal Jean Macquart s'est installé dans un village de la Beauce où il est devenu le valet du fermier Hourdequin. Mais quoiqu'il s'éprenne bientôt de Françoise, la nièce du vieux père Fouan, Jean reste ici un étranger à la communauté villageoise : car le vrai drame qui va se jouer est celui de la terre que Louis Fouan a décidé de partager entre ses trois enfants. Qu'il s'agisse en effet de la terre ou de la sexualité, c'est le désir de possession brutale qui est au coeur de ce quinzième roman des Rougon Macquart. Mais ce que souhaite surtout Zola, lorsqu'il fait paraître son livre en 1887, c'est brosser aussi complètement que possible un tableau de la campagne et de la paysannerie, décrite comme unesorte d'humanité primitive. Et parce qu'il n'écarte pas les formes les plus vives ni les plus frustes de cette vitalité élémentaire, son roman a heurté la critique. Mais le public ne l'a pas écoutée et, à la mort de l'écrivain, La Terre demeurait l'un de ses romans les plus lus.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 510  pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.2cmx17.2cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Classiques
  • ISBN :  225308221X
  • EAN13 :  9782253082217
  • Classe Dewey :  843.8
  • Langue : Français

D'autres livres de Emile Zola

Thérèse Raquin

In a dingy apartment on the Passage du Pont-Neuf in Paris, ThA(c)rA]se Raquin is trapped in a loveless marriage to her sickly cousin, Camille. The numbing tedium of her life is suddenly shattered when she embarks on a turbulent affair with her husbandas earthy friend Laurent, but their animal ...

Prix : 19 DH
Thérèse Raquin

Une fois traversés les décors et les paysages, le lecteur de Thérèse Raquin ne trouve plus devant lui, en effet, que le territoire désolé de la folie (...). Avec ce texte écrit à vingt-sept ans, Zola venait d'ouvrir toutes grandes les portes du roman français, comme personne n'avait osé...

Prix : 59 DH

Le Ventre de Paris

Le Ventre de Paris, ce sont les Halles, avec leur " souffle colossal épais encore de l'indigestion de la veille ", leurs montagnes de mangeailles, de viandes saignantes, " de choses fondantes, de choses grasses ", de " gredins de légumes " d'où monte " le râle de tous les potagers de la banlieue...

Prix : 69 DH
J'accuse !

Fin novembre 1897. Sur l'île du Diable, le capitaine Dreyfus purge sa peine. Condamné, depuis trois ans déjà, pour haute trahison au terme d'une parodie de procès. Jusqu'ici, Zola a préféré se taire. Depuis peu, pourtant, il est convaincu de l'innocence de Dreyfus. Et perçoit la portée ...

Prix : 38 DH

Voir tous les livres de Emile Zola

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les Rougon-Macquart, Tome 15

De retour de la bataille de Solférino, le Provençal Jean Macquart s'est installé dans un village de la Beauce où il est devenu le valet du fermier Hourdequin. Mais quoiqu'il s'éprenne bientôt de Françoise, la nièce du vieux père Fouan, Jean reste ici un étranger à la communauté villageoise : car le vrai drame qui va se jouer est celui de la terre que Louis Fouan a décidé de partager entre ses trois enfants. Qu'il s'agisse en effet de la terre ou de la sexualité, c'est le désir de possession brutale qui est au cœur de ce quinzième roman des Rougon Macquart. Mais ce que souhaite surtout Zola, lorsqu'il fait paraître son livre en 1887, c'est brosser aussi complètement que possible un tableau de la campagne et de la paysannerie, décrite comme unesorte d'humanité primitive. Et parce qu'il n'écarte pas les formes les plus vives ni les plus frustes de cette vitalité élémentaire, son roman a heurté la critique. Mais le public ne l'a pas écoutée et, à la mort de l'écrivain, La Terre demeurait l'un de ses romans les plus lus.