share_book
Envoyer cet article par e-mail

Borgia, Tome 4

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Borgia, Tome 4

Borgia, Tome 4

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Borgia, Tome 4 "

Présentation de Borgia, Tome 4

Un scénariste légendaire, un dessinateur non moins illustre, une famille qui a marqué son époque d’une empreinte de stupre et de sang… et voilà Borgia, un must de la bande dessinée contemporaine, dont Tout est vanité constitue l’ultime tome. La famille Borgia a défrayé la chronique au XVe siècle, en donnant à l’Italie et au monde chrétien deux papes d’une sulfureuse renommée. Les Borgia furent accusés entre autres de simonie, d’empoisonnement, de fratricide et d’inceste… ils incarnent les plus flamboyants symboles de la décadence de l’Église à la fin du Moyen Âge et, par bien des aspects, en tenant Rome et la chrétienté sous leur joug, sont les premiers parrains de l’Histoire. Violence, luxure, manipulation et conspirations au Vatican forment la trame de cette épopée historique, transcendée par l’écriture paroxystique de Jodorowsky et la séduction trouble du trait de Manara qui, une fois n’est pas coutume, travaille en couleurs directes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Album
  • 47  pages
  • Dimensions :  1.0cmx23.8cmx31.4cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Glénat Paru le
  • Collection : DRUGSTORE
  • ISBN :  2723470474
  • EAN13 :  9782723470476
  • Classe Dewey :  806
  • Langue : Français

D'autres livres de Jodorowsky

L'Incal, Tome 5

En six chapitres, c'est à dire deux cent quatre-vingt-douze pages dessinées en huit ans, Alexandro Jodorowsky et Moebius ont renouvelé avec l'Incal la science-fiction en bande dessinée. Pour raconter la légende d'un minable détective privé, John Difool, qui devient un sauveur cosmique, ils...

Après L'Incal, Tome 1

Douze ans après le sixième tome de aventures de John Difool, Moebius revient à l'univers deL'Incal avec Après l'incal, une histoire prévue initialement en deux volumes… qui resterahélas inachevée. L'affaire aurait pu en rester là. Mais lorsque Jodorowsky découvre le talent du [....]...

L'Incal, Tome 6

Le classique de Moebius et Jodorowsky enfin restauré dans ses couleurs d'origine est maintenant disponible en six tomes séparés. ...

Showman killer, Tome 1

Maintenant, tu maîtrises ta technique ! Par ta capacité de transformation, tu es le meilleur acteur de la galaxie. Je ne veux pas qu'on t'identifie à un être humain, mais à un personnage. Tu vivras maquillé à perpétuité, tuseras l'implacable... Showman Killer !. ...

Voir tous les livres de Jodorowsky

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Borgia, Tome 4

Un scénariste légendaire, un dessinateur non moins illustre, une famille qui a marqué son époque d’une empreinte de stupre et de sang… et voilà Borgia, un must de la bande dessinée contemporaine, dont Tout est vanité constitue l’ultime tome. La famille Borgia a défrayé la chronique au XVe siècle, en donnant à l’Italie et au monde chrétien deux papes d’une sulfureuse renommée. Les Borgia furent accusés entre autres de simonie, d’empoisonnement, de fratricide et d’inceste… ils incarnent les plus flamboyants symboles de la décadence de l’Église à la fin du Moyen Âge et, par bien des aspects, en tenant Rome et la chrétienté sous leur joug, sont les premiers parrains de l’Histoire. Violence, luxure, manipulation et conspirations au Vatican forment la trame de cette épopée historique, transcendée par l’écriture paroxystique de Jodorowsky et la séduction trouble du trait de Manara qui, une fois n’est pas coutume, travaille en couleurs directes.