share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tout est bien qui finit bien

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tout est bien qui finit bien

Tout est bien qui finit bien

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tout est bien qui finit bien"

Présentation de Tout est bien qui finit bien

Comment un jeune chevalier est marié contre son gré à une jeune fille, comment il fuit le mariage en partant à la guerre, comment il donne sa foi à une ravissante étrangère, comment des anneaux échangés brouillent les pistes, mais... tout est bien qui finit bien! All's well that ends well est la dernière des douze comédies de Shakespeare, et la plus rarement jouée. Inspirée d'un conte du Décaméron de Boccace, elle date de 1601-1602. A la demande du Théâtre populaire des Cévennes (Guy Vassal) et du Théâtre populaire de la Brie (Bernard Sancy), Eric Westphal en fait ici une très libre adaptation. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 260  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.6cmx17.2cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070394506
  • EAN13 :  9782070394500
  • Classe Dewey :  822.33
  • Langue : Français

D'autres livres de William Shakespeare

Le songe d'une nuit d'été

À l'heure où les elfes s'éveillent, les humains s'endorment, et il est demandé au spectateur, victime consentante, de croire à la communication improbable de ces deux mondes. Les uns habitent la cité, régie par une loi anti-naturelle et imposée ; les autres demeurent au plus profond des boi...

Prix : 23 DH
Othello

Général au service de Venise, Othello est un homme heureux, au sommet de sa gloire. Envoyé à Chypre pour combattre les Turcs, il est servi par la tempête qui balaie la flotte ennemie, et rejoint sa femme Desdémone pour une nuit de fête. Mais son bonheur est fragile : le perfide Iago, jaloux ...

Prix : 25 DH

Macbeth

Les éléments sont déchaînés. "L'immonde est beau, le beau immonde." Dès le début de Macbeth on assiste au spectacle du renversement des repères. Présidant à ce renversement, trois sorcières formant une trinité maléfique qui souligne par son langage équivoque la dualité de toute chose....

Prix : 25 DH
Hamlet

Pour mener à bien sa vengeance sans éveiller les soupçons, Hamlet feint la folie. Lorsque le fantôme de son père lui révèle que Claudius, souverain actuel et frère du défunt roi, est le meurtrier de celui-ci, on s'attend à une stratégie ingénieuse, d'autant que le prince semble plein de ...

Prix : 25 DH

Voir tous les livres de William Shakespeare

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Tout est bien qui finit bien

Comment un jeune chevalier est marié contre son gré à une jeune fille, comment il fuit le mariage en partant à la guerre, comment il donne sa foi à une ravissante étrangère, comment des anneaux échangés brouillent les pistes, mais... tout est bien qui finit bien! All's well that ends well est la dernière des douze comédies de Shakespeare, et la plus rarement jouée. Inspirée d'un conte du Décaméron de Boccace, elle date de 1601-1602. A la demande du Théâtre populaire des Cévennes (Guy Vassal) et du Théâtre populaire de la Brie (Bernard Sancy), Eric Westphal en fait ici une très libre adaptation. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.