share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours

Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours"

Présentation de Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours

Ce livre d'Henry Rousso constitue une étape décisive dans l'affirmation d'une histoire de la mémoire. Revisitant une zone d'ombre de l'histoire nationale, son livre s'ouvre lorsque Vichy n'est plus un régime politique en exercice, et se veut une histoire des métamorphoses de la mémoire collective de Vichy dans la conscience nationale de 1944 à nos jours. En défaisant les mythes du pétainisme, masquant la réalité des années de l'Occupation, l'historien montre qu'au travail de deuil de 1944-1954 suit le temps du refoulement, puis celui du retour du refoulé en 1971, avant la transformation de la névrose traumatique en phase obsessionnelle après 1974. Traumatismes, blessures, cicatrices, autant de mots renvoyant à un niveau pathologique de la mémoire nationale, celle d'une France malade d'un "passé qui ne veut pas passer". Appliquées à la mémoire collective, les catégories psychanalytiques font ici, pour la première fois, bon ménage avec un travail d'historien. --Hervé Mazurel

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 414  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Histoire
  • ISBN :  2020121573
  • EAN13 :  9782020121576
  • Classe Dewey :  944.082
  • Langue : Français

D'autres livres de Henry Rousso

Les années noires

Eté 1940, un peuple hagard se retrouve sur les routes de l'exode. Eté 1944, la joie de la Libération efface la honte de la défaite. Entre-temps, les Français ont vécu avec l'ennemi. Ils ont acclamé un Maréchal qui tendait la main à l'oppresseur nazi et parlait, les ruines encore [....]...

Prix : 165 DH
Vichy

Plus que d'autres, les historiens le savent: le pouvoir des mots peut aussi être celui de la confusion. - Lorsqu'on parle de Vichy, il convient désormais de préciserai l'on entend : le régime installé avec l'ambition de conduire en profondeur, dans un pays occupé, une « Révolution [....]...

Le régime de Vichy

L e régime de Vichy est né de la défaite brutale de juin 1940 devant l'Allemagne nazie. De juillet 1940 à août 1944, le nouvel " État français " a été tributaire de l'occupation partielle puis totale de la France. Cependant, cette dictature charismatique dont la légitimité reposait [.....

Voir tous les livres de Henry Rousso

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Syndrome de Vichy de 1944 à nos jours

Ce livre d'Henry Rousso constitue une étape décisive dans l'affirmation d'une histoire de la mémoire. Revisitant une zone d'ombre de l'histoire nationale, son livre s'ouvre lorsque Vichy n'est plus un régime politique en exercice, et se veut une histoire des métamorphoses de la mémoire collective de Vichy dans la conscience nationale de 1944 à nos jours. En défaisant les mythes du pétainisme, masquant la réalité des années de l'Occupation, l'historien montre qu'au travail de deuil de 1944-1954 suit le temps du refoulement, puis celui du retour du refoulé en 1971, avant la transformation de la névrose traumatique en phase obsessionnelle après 1974. Traumatismes, blessures, cicatrices, autant de mots renvoyant à un niveau pathologique de la mémoire nationale, celle d'une France malade d'un "passé qui ne veut pas passer". Appliquées à la mémoire collective, les catégories psychanalytiques font ici, pour la première fois, bon ménage avec un travail d'historien. --Hervé Mazurel