share_book
Envoyer cet article par e-mail

Naissances de la politique moderne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Naissances de la politique moderne

Naissances de la politique moderne

  (Auteur)


Prix : 136,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Naissances de la politique moderne "

Présentation de Naissances de la politique moderne

La pensée politique moderne a confié à l'Histoire le soin de conduire à son terme ce que la philosophie classique nommait recherche de la vérité. Or, pour que l'histoire du monde devienne le tribunal du monde, il fallait abolir la distance, affirmée par la philosophie classique, entre la Raison qui éclaire les hommes et les vicissitudes de leur action dans l'histoire. La philosophie politique devient moderne, et nous avec elle, en engageant un double mouvement contradictoire. D'un côté, le " culte du fait ", avec Machiavel, puis Hobbes, pose le nouvel impératif de l'obéissance à la nécessité. De l'autre, le " culte du droit ", promu par Rousseau, nourrit le refus du monde mixte où force et justice se mêlent, et entretient le désir utopique d'une société où tout serait justifié devant le tribunal de la raison. Culte du droit et culte du fait se rejoignent dans le culte de l'individu, fait ultime du monde humain et source de tous les droits. Toute la force de l'exposé de Pierre Manent est de montrer comment, dans le développement de la pensée politique moderne et dès l'origine, perspective " scientifique " ou " réaliste " et perspective " morale " ou idéaliste " dépendent l'une de l'autre et sont finalement inséparables. L'utopie du droit se fonde et se redouble dans l'utopie du fait.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 284  pages
  • Dimensions :  2.0cmx12.6cmx18.8cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Tel
  • ISBN :  2070786463
  • EAN13 :  9782070786466
  • Classe Dewey :  320.50922
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Manent

Cours familier de philosophie politique

Si l'on veut comprendre pourquoi la politique est en crise, pourquoi le droit, les droits de l'homme, le marché effacent l'Etat-nation, ou savoir quelle est « l'ambiguïté irrésolue de l'Europe », ce livre est un des plus clairs et des plus intelligents qui soient. Tout honnête homme, tout ...

Histoire intellectuelle du libéralisme

Depuis le reflux des diverses idéologies socialistes, au début des années 1980, le libéralisme a suscité un regain d'intérêt et de curiosité. Mais il manquait l'ouvrage sur les fondements historiques et philosophiques de ce courant de pensée. Pierre Manent a comblé ce vide en remontant ...

Les métamorphoses de la cité

Le propos de ce livre est de présenter une interprétation de l'histoire de l'Occident, plus précisément une interprétation politique de cette révolution permanente qui a caractérisé l'Occident. Ma thèse est la suivante : la cité est la source première du développement occidental. [......

La cité de l'homme

Avant le développement de la démocratie, les hommes vivaient sous une Loi : celle des ancêtres, ou celle de Dieu. Ils se reconnaissaient en principe soumis à quelque chose qui leur était extérieur et supérieur. Aujourd'hui, la société veut s'organiser selon les droits de l'homme : [....]...

Voir tous les livres de Pierre Manent

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Naissances de la politique moderne

La pensée politique moderne a confié à l'Histoire le soin de conduire à son terme ce que la philosophie classique nommait recherche de la vérité. Or, pour que l'histoire du monde devienne le tribunal du monde, il fallait abolir la distance, affirmée par la philosophie classique, entre la Raison qui éclaire les hommes et les vicissitudes de leur action dans l'histoire. La philosophie politique devient moderne, et nous avec elle, en engageant un double mouvement contradictoire. D'un côté, le " culte du fait ", avec Machiavel, puis Hobbes, pose le nouvel impératif de l'obéissance à la nécessité. De l'autre, le " culte du droit ", promu par Rousseau, nourrit le refus du monde mixte où force et justice se mêlent, et entretient le désir utopique d'une société où tout serait justifié devant le tribunal de la raison. Culte du droit et culte du fait se rejoignent dans le culte de l'individu, fait ultime du monde humain et source de tous les droits. Toute la force de l'exposé de Pierre Manent est de montrer comment, dans le développement de la pensée politique moderne et dès l'origine, perspective " scientifique " ou " réaliste " et perspective " morale " ou idéaliste " dépendent l'une de l'autre et sont finalement inséparables. L'utopie du droit se fonde et se redouble dans l'utopie du fait.