share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Scorpion, tome 3

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Scorpion, tome 3

Le Scorpion, tome 3


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Scorpion, tome 3 "

Présentation de Le Scorpion, tome 3

Sacré Scorpion ! Le Pape vient de mourir, Rome est en proie aux larmes et à l'affliction, mais lui ne rêve que de vengeance… Il faut dire que ce Pape n'était pas n'importe qui : c'était son père. Un père qu'il n'aura connu que l'espace de quelques instants mais qu'il se jure bien de venger. Celui qui a commandité le crime n'est autre que l'infâme cardinal Trebaldi, celui-là même qui, déjà, fit brûler sa mère comme sorcière. Décidément, le destin s'acharne contre lui. Il le guide inexorablement vers une rencontre implacable avec ce cardinal assoiffé de sang et de pouvoir… Cette rencontre aura finalement lieu, et la scène sera grandiose : du haut des toits de Rome, alors que Trebaldi se lamente hypocritement en évoquant la disparition du Pontife, le Scorpion prend la foule à témoin et dénonce sa félonie… Désormais, il le sait, il est un homme condamné. Les terribles moines soldats, exécuteurs des basses œuvres de Trebaldi, ne lui laisseront aucun répit. Ils le traqueront sans relâche à travers la Ville éternelle. Et le Scorpion finira entre leurs terribles griffes. Dérision suprême : il tombera à cause d'une femme, lui qui avait pris l'habitude de les tomber l'une après l'autre… Ce troisième volet des aventures du Scorpion ne lève pas le pied : il entraîne le lecteur dans une course folle à travers la Rome du XVIIIe siècle. Séducteur et gourmand de la vie, le héros prend ici une autre dimension. La mort a cessé d'être un jeu. Cette fois, elle lui a frôlé l'épaule – cette épaule déjà marquée par un signe infâmant qui fait de lui un proscrit. Rien ne sera plus comme avant. Il lui faut se montrer à la hauteur de son destin, renoncer à une existence de fastes et de conquêtes pour assouvir sa vengeance. La légèreté cède la place au drame. L'heure est à la maturité. Le dessin de Marini, toujours aussi époustouflant, donne à cette saga une dimension épique et fait souffler le vent de l'épopée sur ces pages rehaussées de couleurs flamboyantes. Et les scènes qui montrent le Scorpion enfant, en plein apprentissage de la vie, sont particulièrement savoureuses… Longue vie au Scorpion et à la grande aventure ! --Gilbert Jacques

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 48  pages
  • Dimensions :  0.8cmx22.0cmx29.2cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Dargaud Paru le
  • Collection : Le Scorpion
  • ISBN :  2871294631
  • EAN13 :  9782871294634
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Scorpion, tome 3

Sacré Scorpion ! Le Pape vient de mourir, Rome est en proie aux larmes et à l'affliction, mais lui ne rêve que de vengeance… Il faut dire que ce Pape n'était pas n'importe qui : c'était son père. Un père qu'il n'aura connu que l'espace de quelques instants mais qu'il se jure bien de venger. Celui qui a commandité le crime n'est autre que l'infâme cardinal Trebaldi, celui-là même qui, déjà, fit brûler sa mère comme sorcière. Décidément, le destin s'acharne contre lui. Il le guide inexorablement vers une rencontre implacable avec ce cardinal assoiffé de sang et de pouvoir… Cette rencontre aura finalement lieu, et la scène sera grandiose : du haut des toits de Rome, alors que Trebaldi se lamente hypocritement en évoquant la disparition du Pontife, le Scorpion prend la foule à témoin et dénonce sa félonie… Désormais, il le sait, il est un homme condamné. Les terribles moines soldats, exécuteurs des basses œuvres de Trebaldi, ne lui laisseront aucun répit. Ils le traqueront sans relâche à travers la Ville éternelle. Et le Scorpion finira entre leurs terribles griffes. Dérision suprême : il tombera à cause d'une femme, lui qui avait pris l'habitude de les tomber l'une après l'autre… Ce troisième volet des aventures du Scorpion ne lève pas le pied : il entraîne le lecteur dans une course folle à travers la Rome du XVIIIe siècle. Séducteur et gourmand de la vie, le héros prend ici une autre dimension. La mort a cessé d'être un jeu. Cette fois, elle lui a frôlé l'épaule – cette épaule déjà marquée par un signe infâmant qui fait de lui un proscrit. Rien ne sera plus comme avant. Il lui faut se montrer à la hauteur de son destin, renoncer à une existence de fastes et de conquêtes pour assouvir sa vengeance. La légèreté cède la place au drame. L'heure est à la maturité. Le dessin de Marini, toujours aussi époustouflant, donne à cette saga une dimension épique et fait souffler le vent de l'épopée sur ces pages rehaussées de couleurs flamboyantes. Et les scènes qui montrent le Scorpion enfant, en plein apprentissage de la vie, sont particulièrement savoureuses… Longue vie au Scorpion et à la grande aventure ! --Gilbert Jacques