share_book
Envoyer cet article par e-mail

Murena, tome 3

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Murena, tome 3

Murena, tome 3

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Murena, tome 3 "

Présentation de Murena, tome 3

Le pouvoir, l'ambition, le crime, la jalousie… L'histoire de Rome est comme un concentré des passions humaines les plus noires. Surtout quand des personnages aussi peu recommandables qu'Agrippine ou Néron font leur entrée en scène. Là, tout commence dans la mort, l'eau et le feu. Le jeune Britannicus, fils de Claude et de Messaline, vient de vivre ses dernières heures lors d'un banquet donné en l'honneur de Néron, son demi-frère. Les soldats essaient désespérément d'allumer le bûcher de sa dépouille mortelle, tandis qu'une pluie battante voue leurs efforts à l'échec. Dans les cercles officiels, le décès de Britannicus fait jaser. On parle d'un empoisonnement. D'un mystérieux testament qui lui aurait permis de s'emparer du trône de Néron, lequel tient seul, désormais, les rênes de la ville. Mais dans son ombre, une femme rôde. Et quelle femme : Agrippine, sa mère. Dévorée par l'ambition, obsédée par le pouvoir. Alors commence une partie d'échecs sanglante et sans merci, où les crimes, les trahisons et les manigances tâchent d'un sang noir la vie politique de l'Empire… La série Murena dépeint avec un réalisme cru et sans romantisme les mœurs de la Rome du premier siècle de notre ère. Le trait réaliste de Delaby cadre parfaitement avec le scénario de Dufaux, sans complaisance pour une période de l'Histoire où les Jeux du cirque et du pouvoir faisaient bien peu de cas de la vie humaine... --Gilbert Jacques

Détails sur le produit

  • Reliure : Cartonné
  • 48  pages
  • Dimensions :  1.0cmx22.4cmx29.2cm
  • Poids : 539.8g
  • Editeur :   Dargaud Paru le
  • Collection : Murena
  • ISBN :  2871293023
  • EAN13 :  9782871293026
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Dufaux

Croisade, Tome 1

Marquée par le démon, oubliée par l'histoire. ...

Voir tous les livres de Jean Dufaux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Murena, tome 3

Le pouvoir, l'ambition, le crime, la jalousie… L'histoire de Rome est comme un concentré des passions humaines les plus noires. Surtout quand des personnages aussi peu recommandables qu'Agrippine ou Néron font leur entrée en scène. Là, tout commence dans la mort, l'eau et le feu. Le jeune Britannicus, fils de Claude et de Messaline, vient de vivre ses dernières heures lors d'un banquet donné en l'honneur de Néron, son demi-frère. Les soldats essaient désespérément d'allumer le bûcher de sa dépouille mortelle, tandis qu'une pluie battante voue leurs efforts à l'échec. Dans les cercles officiels, le décès de Britannicus fait jaser. On parle d'un empoisonnement. D'un mystérieux testament qui lui aurait permis de s'emparer du trône de Néron, lequel tient seul, désormais, les rênes de la ville. Mais dans son ombre, une femme rôde. Et quelle femme : Agrippine, sa mère. Dévorée par l'ambition, obsédée par le pouvoir. Alors commence une partie d'échecs sanglante et sans merci, où les crimes, les trahisons et les manigances tâchent d'un sang noir la vie politique de l'Empire… La série Murena dépeint avec un réalisme cru et sans romantisme les mœurs de la Rome du premier siècle de notre ère. Le trait réaliste de Delaby cadre parfaitement avec le scénario de Dufaux, sans complaisance pour une période de l'Histoire où les Jeux du cirque et du pouvoir faisaient bien peu de cas de la vie humaine... --Gilbert Jacques