share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un siècle d'amour

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un siècle d'amour

Un siècle d'amour

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un siècle d'amour "

Présentation de Un siècle d'amour

Sarajevo, le siècle avait quatorze ans, l'âge de raison dit-on. Pourtant il n'en aura pas tellement fait preuve, ce XXe siècle qui fut plus sanguinaire qu'aucun autre et qui "achève sa ronde de mort là où il a commencé ses ravages". Enki Bilal est originaire de ce que l'on appelle désormais l'ex-Yougoslavie et, s'il est surtout connu comme dessinateur, il a des talents multiples de peintre, metteur en scène, cinéaste. Ici, il n'illustre pas le texte de Dan Franck mais chacun, le peintre et l'écrivain brossent treize portraits de femmes qui disent toute la douleur de ce siècle dément. Sont ainsi passés en revue Sarajevo, Guernica, l'Holocauste, Hiroshima, etc. Un siècle d'amour, un siècle de haine défile dans le regard étrange de ces femmes qui posent nues pour le peintre, un peu à la manière de modèles pour photographies anthropométriques. La densité du texte sobre et sans pathos, associé à la beauté mystérieuse des images parvient à un équilibre étonnant pour dresser ce "catafalque du siècle". --Gérard Meudal --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Album
  • 136  pages
  • Dimensions :  1.8cmx22.4cmx30.0cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   Casterman Paru le
  • Collection : BILAL
  • ISBN :  2203005467
  • EAN13 :  9782203005464
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Enki Bilal

Julia et Roem

Après le « coup de sang » environnemental dont Animal'z relatait l'impact tragique et dévastateur, la planète s'apaise et se recompose, les survivants réapprennent à s'organiser. Dans cette géographie chamboulée, des déserts ont surgi. Et c'est au coeur de l'un d'entre eux, bien [....]...

La Trilogie Nikopol

En ce moi de mars 2023, la ville de Paris est en effervescence. Alors qu'une parodie d'élection est sur le point de reconduire le gouvernement fascinant du gouverneur Jean Ferdinant Chou Blanc, un vaisseau spatial en forme de pyramide est apparu dans le ciel parisien. A son bord, de [....]...

Le Monstre, Tome 4

“Rendez-vous à Paris”, annoncait le précédent épisode de la saga. Et de fait, c'est bien dans la capitale française que l'on marche sur les traces de Nike. Un Nike transformé, sous influence ; malgré une apparence de liberté, c'est l'emprise warholienne qui s'exerce encore sur le [....]...

Voir tous les livres de Enki Bilal

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Un siècle d'amour

Sarajevo, le siècle avait quatorze ans, l'âge de raison dit-on. Pourtant il n'en aura pas tellement fait preuve, ce XXe siècle qui fut plus sanguinaire qu'aucun autre et qui "achève sa ronde de mort là où il a commencé ses ravages". Enki Bilal est originaire de ce que l'on appelle désormais l'ex-Yougoslavie et, s'il est surtout connu comme dessinateur, il a des talents multiples de peintre, metteur en scène, cinéaste. Ici, il n'illustre pas le texte de Dan Franck mais chacun, le peintre et l'écrivain brossent treize portraits de femmes qui disent toute la douleur de ce siècle dément. Sont ainsi passés en revue Sarajevo, Guernica, l'Holocauste, Hiroshima, etc. Un siècle d'amour, un siècle de haine défile dans le regard étrange de ces femmes qui posent nues pour le peintre, un peu à la manière de modèles pour photographies anthropométriques. La densité du texte sobre et sans pathos, associé à la beauté mystérieuse des images parvient à un équilibre étonnant pour dresser ce "catafalque du siècle". --Gérard Meudal --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.