share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les petits ruisseaux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les petits ruisseaux

Les petits ruisseaux

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les petits ruisseaux"

Présentation de Les petits ruisseaux

Pour son retour aux Éditions Futuropolis, Rabaté signe un album d'une rare humanité.Un bonheur de vie. Rien de moins.Y a quoi devant quand tout est derrière ?Léger et drôle quand il s agit de croquer la vie de village, Rabaté sait se faire plus grave lorsqu'il s'interroge sur le sens que pourrait avoir l'existence alors que le dernier acte est sur le point de se jouer.Son dessin, à l'image de son récit, est incisif, juste et sensible.Alors, Pierrot, ça mord ?Chaque jour, Edmond et Pierre, deux petits vieux, s'installent au bord de la rivière pour pêcher. Ils font de temps à autre des pauses pour casser la graine ou boire un coup de blanc.Et parfois, ça mord un peu.Le temps s'écoule ainsi, au rythme des prises. Le soir, chacun rentre chez lui. Edmond retrouve son chat, et Pierre parle à la photo de sa femme décédée d'un cancer.Un jour, Edmond apprend à son ami qu'il a rencontré quelqu'un, grâce aux annonces qu'il lit depuis quelques temps. Et là, il semble que ce soit la bonne personne. « C'est pas parce que l'on a passé l'âge de la gaudriole épicée qu'il faut faire maigre jusqu'au trou ! ».Edmond lui montre aussi son violon d'Ingres, la peinture. Il s y est mis après le divorce d'avec sa femme.Il dessine des nus féminins, d'après les pages centrales de Playboy. Pour Pierre, c'est un choc. Impensable pour lui d'imaginer faire la même chose. Le souvenir de sa femme, l'âge... autant de freins à une vie aussi libérée.Alors que Pierre rumine ces sombres pensées, Edmond, de retour chez lui, meurt, terrassé par une crise cardiaque. Pierre, bouleversé par ces événements et la mort de son ami, décide alors de reprendre sa vie en main... Une avalanche de prix :Le Grand Prix de la Critique Bandes Dessinées 2007Mention spéciale Prix des libraires de bande dessinée 2007Prix du meilleur album 2006 du journal Le Point

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 94  pages
  • Dimensions :  1.8cmx22.0cmx29.2cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Gallisol Paru le
  • Collection : BAND DESS ADULT
  • ISBN :  2754800166
  • EAN13 :  9782754800167
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Pascal Rabaté

Ibicus

Ibicus l'Int�grale, une occasion unique de se replonger dans la grande s�rie expressionniste de Rabat�Sim�on Nevzorov croupit dans une vie d'ennui peupl�e de r�ves de gloire et de fortune. Il ne s'offre pas le luxe de ses envies, manquant totalement de volont� et de courage. Sa [......

Un petit rien tout neuf avec un ventre jaune

Il commençait à sérieusement nous manquer !! Après Les petits ruisseaux et La Marie en plastique, Pascal Rabaté revient à ses chroniques provinciales, observant avec malice, mais sans moquerie, les gens ordinaires. «J'aime les petites gens. Ils sont à ma hauteur, je suis issu d'un milieu cam...

Les petits ruisseaux

Chaque jour, Edmond et Emile, deux petits vieux, s'installent au bord de la rivière pour pêcher. Le temps s'écoule paisiblement entre les chats, les jeux télévisés et les souvenirs. Mais "ce n'est pas parce qu'on a passé l'âge de la gaudriole épicée qu'il faut faire maigre jusqu'au trou".....

Bienvenue à Jobourg

Cool, mec, la vie est un lit de roses. Regarde devant toi… Ça grouille de vie… Ça bouge… ouvre les yeux, regarde la ville, elle est pas belle ? Visite, bon dieu ! Et rencontre du monde… Remue-toi garçon !...

Voir tous les livres de Pascal Rabaté

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les petits ruisseaux

Pour son retour aux Éditions Futuropolis, Rabaté signe un album d'une rare humanité.Un bonheur de vie. Rien de moins.Y a quoi devant quand tout est derrière ?Léger et drôle quand il s agit de croquer la vie de village, Rabaté sait se faire plus grave lorsqu'il s'interroge sur le sens que pourrait avoir l'existence alors que le dernier acte est sur le point de se jouer.Son dessin, à l'image de son récit, est incisif, juste et sensible.Alors, Pierrot, ça mord ?Chaque jour, Edmond et Pierre, deux petits vieux, s'installent au bord de la rivière pour pêcher. Ils font de temps à autre des pauses pour casser la graine ou boire un coup de blanc.Et parfois, ça mord un peu.Le temps s'écoule ainsi, au rythme des prises. Le soir, chacun rentre chez lui. Edmond retrouve son chat, et Pierre parle à la photo de sa femme décédée d'un cancer.Un jour, Edmond apprend à son ami qu'il a rencontré quelqu'un, grâce aux annonces qu'il lit depuis quelques temps. Et là, il semble que ce soit la bonne personne. « C'est pas parce que l'on a passé l'âge de la gaudriole épicée qu'il faut faire maigre jusqu'au trou ! ».Edmond lui montre aussi son violon d'Ingres, la peinture. Il s y est mis après le divorce d'avec sa femme.Il dessine des nus féminins, d'après les pages centrales de Playboy. Pour Pierre, c'est un choc. Impensable pour lui d'imaginer faire la même chose. Le souvenir de sa femme, l'âge... autant de freins à une vie aussi libérée.Alors que Pierre rumine ces sombres pensées, Edmond, de retour chez lui, meurt, terrassé par une crise cardiaque. Pierre, bouleversé par ces événements et la mort de son ami, décide alors de reprendre sa vie en main... Une avalanche de prix :Le Grand Prix de la Critique Bandes Dessinées 2007Mention spéciale Prix des libraires de bande dessinée 2007Prix du meilleur album 2006 du journal Le Point