share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Dessin

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Dessin

Le Dessin

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Dessin"

Présentation de Le Dessin

Au début du récit, un homme enterre un ami. Celui qui part s'appelait Édouard. Celui qui reste a pour nom Émile. À ce moment-là, le désarroi envahit Émile. Désormais, il devrait renoncer aux propos passionnés qu'Édouard et lui échangeaient sur le sens de l'art ou sur les mérites comparés du mystère et de l'énigme. Désormais, son alter ego serait à tout jamais un absent. Et pourtant, dans les années qui suivirent sa mort, Édouard serait on ne peut plus présent dans la vie quotidienne d'Émile... Tout commença par une simple lettre. "Le destin nous a séparés. Aussi vais-je te laisser un souvenir. Inutile d'en dire plus, la clé te donnera accès à la suite." Invité par feu Émile à choisir un objet parmi sa collection, Édouard jette son dévolu sur un tableau anodin. Un dessin représentant l'appartement de son ami disparu. Mais à bien y regarder, Édouard s'aperçoit que ce tableau, curieusement intitulé Réflexion, révèle un luxe inouï de détails. Mieux encore : chaque nouveau regard fait pénétrer Édouard dans un véritable univers. Un monde en réduction aux perspectives infinies se tient là, enfermé dans les limites d'un banal tableau. C'est ainsi qu'Édouard décide de reproduire le dessin d'Émile dans un format aussi grand que le lui permet son atelier. Son destin va s'en trouver bouleversé. En attendant de découvrir enfin la clé de l'énigme, bien des années plus tard... Marc-Antoine Mathieu s'était fait remarquer avec les quatre volumes de la saga de Julius Corentin Acquefacques. Un jeu sur le langage et les codes de la bande dessinée, un exercice de style virtuose évoquant aussi bien Kafka que Borgès. Ici, il développe une réflexion sur la capacité d'une image à enfermer son propre univers et à s'affranchir de la réalité extérieure. Et aussi sur notre tendance à suivre des chemins détournés avant de parvenir à trouver notre vérité... Car Édouard se plonge corps et âme dans une nouvelle réalité, celle qu'il pressent derrière le dessin. Pour s'apercevoir, plusieurs années plus tard, que la solution du mystère proposé par Émile était peut-être beaucoup moins éloignée que ce qu'il avait cru... LeDessin est un récit fascinant, qui fait entrer le lecteur sur les pas d'Édouard dans un univers riche de possibilités. Et la maîtrise éblouissante du noir/blanc et des jeux d'ombres donne à cet album une dimension onirique stupéfiante. --Gilbert Jacques

Détails sur le produit

  • Reliure : Cartonné
  • 48  pages
  • Dimensions :  1.2cmx22.6cmx31.8cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Delcourt Paru le
  • Collection : Divers
  • ISBN :  2840557851
  • EAN13 :  9782840557852
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc-Antoine Mathieu

3''

3 secondes, le temps pour la lumière de parcourir 900 000 kilomètres, le temps d'un coup de feu, d'une larme, d'un texto, d'une explosion… Au travers d'un puissant zoom graphique inédit en bande dessinée, Marc-Antoine Mathieu propose à ses lecteurs de ralentir le temps pour enquêter [....]...

Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 1

Et si le monde de Julius Corentin Acquefacques n'était qu'une bande-dessinée ? Inquiétante perspective. Pourtant Julius n'a aucune raison de s'inquiéter en tombant du lit ce matin-là. C'est en arrivant à son bureau, au ministère de l'humour, où il est chargé de mettre à jour le grand...

Julius Corentin Acquefacques, tome 5

Perspective n.f. (Lat. méd. Perspectiva, perspicere, voir à travers). Art de la représentation en deux dimensions, sur une surface plane, des objets en trois dimensions. L'illusion du volume y est structurée par les lignes de fuite, qui prennent leur source aux points de fuite, généralement...

Voir tous les livres de Marc-Antoine Mathieu

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Dessin

Au début du récit, un homme enterre un ami. Celui qui part s'appelait Édouard. Celui qui reste a pour nom Émile. À ce moment-là, le désarroi envahit Émile. Désormais, il devrait renoncer aux propos passionnés qu'Édouard et lui échangeaient sur le sens de l'art ou sur les mérites comparés du mystère et de l'énigme. Désormais, son alter ego serait à tout jamais un absent. Et pourtant, dans les années qui suivirent sa mort, Édouard serait on ne peut plus présent dans la vie quotidienne d'Émile... Tout commença par une simple lettre. "Le destin nous a séparés. Aussi vais-je te laisser un souvenir. Inutile d'en dire plus, la clé te donnera accès à la suite." Invité par feu Émile à choisir un objet parmi sa collection, Édouard jette son dévolu sur un tableau anodin. Un dessin représentant l'appartement de son ami disparu. Mais à bien y regarder, Édouard s'aperçoit que ce tableau, curieusement intitulé Réflexion, révèle un luxe inouï de détails. Mieux encore : chaque nouveau regard fait pénétrer Édouard dans un véritable univers. Un monde en réduction aux perspectives infinies se tient là, enfermé dans les limites d'un banal tableau. C'est ainsi qu'Édouard décide de reproduire le dessin d'Émile dans un format aussi grand que le lui permet son atelier. Son destin va s'en trouver bouleversé. En attendant de découvrir enfin la clé de l'énigme, bien des années plus tard... Marc-Antoine Mathieu s'était fait remarquer avec les quatre volumes de la saga de Julius Corentin Acquefacques. Un jeu sur le langage et les codes de la bande dessinée, un exercice de style virtuose évoquant aussi bien Kafka que Borgès. Ici, il développe une réflexion sur la capacité d'une image à enfermer son propre univers et à s'affranchir de la réalité extérieure. Et aussi sur notre tendance à suivre des chemins détournés avant de parvenir à trouver notre vérité... Car Édouard se plonge corps et âme dans une nouvelle réalité, celle qu'il pressent derrière le dessin. Pour s'apercevoir, plusieurs années plus tard, que la solution du mystère proposé par Émile était peut-être beaucoup moins éloignée que ce qu'il avait cru... LeDessin est un récit fascinant, qui fait entrer le lecteur sur les pas d'Édouard dans un univers riche de possibilités. Et la maîtrise éblouissante du noir/blanc et des jeux d'ombres donne à cet album une dimension onirique stupéfiante. --Gilbert Jacques