share_book
Envoyer cet article par e-mail

Barbe Rouge, tome 28

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Barbe Rouge, tome 28

Barbe Rouge, tome 28

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Détails sur le produit

  • Reliure : Album
  • 52  pages
  • Dimensions :  1.0cmx22.4cmx29.4cm
  • Poids : 1179.3g
  • Editeur :   Dargaud Paru le
  • Collection : Barbe Rouge
  • ISBN :  2205054104
  • EAN13 :  9782205054101
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Christian Perrissin

El Niño, Tome 7

«  - Nuristan signifie "terre de lumière". Comme ton ONG. Longtemps les habitants du Nuristan se sont appelés Kafirs : les incroyants. On dit d'eux qu'ils seraient les descendants des traînards de l'armée d'Alexandre, quand ils se sont perdus dans l'Hindou Kouch sur la route des Indes. - [....

El Niño, Tome 6

J'avais un frère et je l'ai perdu. J'avais une fille, on me l'a prise. Alors j'ai craqué. A ma sortie de clinique, j'ai voulu revoir Irina, mais on ne m'en a pas laissé le droit. Que me restait-il, rien. C'est comme ça que je suis arrivée à Jalalabad. ...

Cap Horn, Tome 3

La Terre de Feu, dans les dernières années du dix-neuvième siècle. Oushouaya n'est pas encore la ville la plus australe de la planète, mais une mission anglicane doublée d'un poste militaire argentin. Oushouaya est aussi le refuge des derniers Indiens Yamana et de quelques aventuriers [.......

Voir tous les livres de Christian Perrissin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés