share_book
Envoyer cet article par e-mail

Orage aux aléoutiennes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Orage aux aléoutiennes

Orage aux aléoutiennes

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Orage aux aléoutiennes"

Présentation de Orage aux aléoutiennes

Les épaules carrées, le menton en béton et les yeux en acier. Bruno Brazil vous rappelle quelqu'un ? Un certain XIII, peut-être... Rien d'étonnant : les deux personnages sont croqués par le même dessinateur, William Vance. Comme le plus célèbre amnésique de la BD, Bruno Brazil ne craint pas la bagarre et ne déteste pas se servir de ses poings. Mais la ressemblance s'arrête là : lui n'a rien d'un fugitif. Au contraire, à la tête du "Commando Caïman", il traque les malfaisants de tout poil. Comme ces passeurs qui introduisent en fraude des immigrants aux États-Unis. Brazil comprend vite que leur trafic dissimule une vérité encore plus tragique... Apparu en 1967 dans les pages du magazine Tintin, le personnage fut créé par Greg, auteur d'Achille Talon et scénariste prolifique, de Bernard Prince à Luc Orient et de Comanche à Olivier Rameau. Bruno Brazil réunit tous les ingrédients d'une bonne série d'aventures : de l'action, des personnages forts en gueule et un dessin réaliste efficace. À consommer de 7 à 77 ans... --Philippe Actère

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 48  pages
  • Dimensions :  0.8cmx21.8cmx29.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Le Lombard Paru le
  • Collection : Bruno Brazil
  • ISBN :  2803615126
  • EAN13 :  9782803615124
  • Classe Dewey :  806
  • Langue : Français

D'autres livres de  William Vance

Treize (XIII), tome 17

Sujet : Dans cet avant-dernier épisode, qui mène le lecteur vers la révélation de l'identité du mystérieux XIII, une nouvelle aventure retient le héros et ses compagnons loin des Etats-Unis. Mais au moment de traduire le message qui leur permettrait de découvrir le trésor de L'Empereur [...

XIII, tome 8, Treize contre un

On l'appelle XIII. Faute de mieux. Car l'homme n'a plus d'identité. Blessé d'un coup de feu à la tempe, il a perdu la mémoire. Seul indice : le chiffre XIII tatoué sous sa clavicule gauche. Il décide de partir sur les traces de son passé. Mais il n'est pas seul : de mystérieux tueurs [....

XIII, tome 14

Comme d'habitude, rien ne va plus pour XIII... Pour le lecteur qui aurait la mémoire courte, rappelons que le plus célèbre amnésique de la BD se trouvait, à la fin de l'épisode précédent (Le Jugement), accusé d'être un terroriste de l'IRA de mèche avec Fidel Castro. Bigre... Comme [......

Voir tous les livres de  William Vance

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Orage aux aléoutiennes

Les épaules carrées, le menton en béton et les yeux en acier. Bruno Brazil vous rappelle quelqu'un ? Un certain XIII, peut-être... Rien d'étonnant : les deux personnages sont croqués par le même dessinateur, William Vance. Comme le plus célèbre amnésique de la BD, Bruno Brazil ne craint pas la bagarre et ne déteste pas se servir de ses poings. Mais la ressemblance s'arrête là : lui n'a rien d'un fugitif. Au contraire, à la tête du "Commando Caïman", il traque les malfaisants de tout poil. Comme ces passeurs qui introduisent en fraude des immigrants aux États-Unis. Brazil comprend vite que leur trafic dissimule une vérité encore plus tragique... Apparu en 1967 dans les pages du magazine Tintin, le personnage fut créé par Greg, auteur d'Achille Talon et scénariste prolifique, de Bernard Prince à Luc Orient et de Comanche à Olivier Rameau. Bruno Brazil réunit tous les ingrédients d'une bonne série d'aventures : de l'action, des personnages forts en gueule et un dessin réaliste efficace. À consommer de 7 à 77 ans... --Philippe Actère