share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pirates et corsaires

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pirates et corsaires

Pirates et corsaires

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pirates et corsaires"

Présentation de Pirates et corsaires

Robert Surcouf, Jean kart, le chevalier Forhin, René Duguay-Trouin, les frères Barberousse, Jeanne de Belleville, Mme Ching... Qu'ils fussent pirates ou corsaires du Roi, vénitiens, français, turcs ou chinois, ils hantèrent les cauchemars de ceux qui partaient en mer. Courageux ou cruels, hommes ou femmes, ces personnages d'exception ont nourri nos songes d'aventures, de liberté et de sang. Ils épouvantaient les loups de mer les plus aguerris, prenant d'assaut leurs navires ires chargés d'épices, de vaisselle précieuse, de perles, d'émeraudes, de topaze, d'or et d'argent Mais eux-mêmes se retrouvaient souvent pourchassés par des escadres ennemies, sans refuge, ne devant leur salut qu'à leur adresse à se fondre dans l'immensité marine. D'un côté, les pirates, sans autres lois que celles, violentes, des butins matériels et humains. De l'autre, munis de lettres de marques et de représailles, les corsaires agissaient au nom d'un roi ou d'un Etat et s'attaquaient aux ennemis déclarés de ceux-ci. Etrange communauté, ces maîtres des mers, refusant les contraintes terriennes, épris de grands espaces, rêvant d'un monde meilleur. Nobles patriotes Ou assassins cupides, mécontents de toutes classes, fédérant les déshérités comme les brigands, ces prédateurs des mers faisaient trembler les puissants. Ils respectaient parlais le code de l'honneur, écumant de siècle en siècle les castes flots à la recherche : de leurs proies. Après avoir traité des " découvreurs " dans un précédent volume, Rêveurs des mers, Olivier et Patrick Poivre d'Arvor poursuivent leur série consacrée aux grands marins du monde. Dans la lignée de Daniel Defoe, les auteurs nous entraînent, d'une plume alerte, de l'Antiquité au XIXe siècle, sur la trace de ce monde fascinant qui balance entre utopie et révolte.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 330  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx20.4cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Société Des Editions Mengès Paru le
  • Collection : Coureurs des mers
  • ISBN :  2856204708
  • EAN13 :  9782856204702
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Olivier Poivre d'Arvor

Disparaître

1935, sud de l'Angleterre. Un homme va mourir, victime d'un grave accident de moto. Dans le coma qui le gagne, lui reviennent des souvenirs d'enfance, de manque d'amour, d'exils, de fugues. A-t-il cherché à disparaître ? La lumière qui l'enveloppa durant trois années de sa vie fut glorieuse mai...

Prix : 76 DH
Le club des momies

Un club très fermé, à Londres, dont Philippe Hartinger, diplomate, est le seul membre français. Il lit dans le journal qu'une jeune égyptologue tchèque a retrouvé la tombe d'Alexandre le Grand. Cette nouvelle déclenche en lui une double série de souvenirs, car, avant d'arriver à [....]...

Prix : 219 DH

Le Voyage du fils

Qui se souvient de ce jeune Chinois venu chercher les cendres de sa mère défenestrée à Belleville quelques semaines plus tôt ? S’inspirant de ce fait divers, Olivier Poivre d’Arvor compose un roman bouleversant où se croisent plusieurs destins. Il y a là Fan Wen Dong, un garçon d’une v...

Prix : 88 DH
Bug made in France ou L'histoire d'une capitulation culturelle

Il s'agit d'un court essai sur la diffusion de la culture française, le marché culturel mondial et la manière dont la révolution digitale est en train d'en bouleverser les règles. Face à la position hégémonique des Américains et à un affaiblissement du rayonnement de notre culture, [......

Voir tous les livres de Olivier Poivre d'Arvor

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Pirates et corsaires

Robert Surcouf, Jean kart, le chevalier Forhin, René Duguay-Trouin, les frères Barberousse, Jeanne de Belleville, Mme Ching... Qu'ils fussent pirates ou corsaires du Roi, vénitiens, français, turcs ou chinois, ils hantèrent les cauchemars de ceux qui partaient en mer. Courageux ou cruels, hommes ou femmes, ces personnages d'exception ont nourri nos songes d'aventures, de liberté et de sang. Ils épouvantaient les loups de mer les plus aguerris, prenant d'assaut leurs navires ires chargés d'épices, de vaisselle précieuse, de perles, d'émeraudes, de topaze, d'or et d'argent Mais eux-mêmes se retrouvaient souvent pourchassés par des escadres ennemies, sans refuge, ne devant leur salut qu'à leur adresse à se fondre dans l'immensité marine. D'un côté, les pirates, sans autres lois que celles, violentes, des butins matériels et humains. De l'autre, munis de lettres de marques et de représailles, les corsaires agissaient au nom d'un roi ou d'un Etat et s'attaquaient aux ennemis déclarés de ceux-ci. Etrange communauté, ces maîtres des mers, refusant les contraintes terriennes, épris de grands espaces, rêvant d'un monde meilleur. Nobles patriotes Ou assassins cupides, mécontents de toutes classes, fédérant les déshérités comme les brigands, ces prédateurs des mers faisaient trembler les puissants. Ils respectaient parlais le code de l'honneur, écumant de siècle en siècle les castes flots à la recherche : de leurs proies. Après avoir traité des " découvreurs " dans un précédent volume, Rêveurs des mers, Olivier et Patrick Poivre d'Arvor poursuivent leur série consacrée aux grands marins du monde. Dans la lignée de Daniel Defoe, les auteurs nous entraînent, d'une plume alerte, de l'Antiquité au XIXe siècle, sur la trace de ce monde fascinant qui balance entre utopie et révolte.