share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1

Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1"

Présentation de Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1

Aucune histoire générale de l'enseignement et de l'éducation en France n'avait paru jusqu'alors. Or, l'histoire des maîtres, instituteurs et professeurs, c'est l'histoire de la société, de l'enfant et de la famille, qui embrasse l'enseignement et l'éducation dans toute leur ampleur. Dans l'Antiquité et le Moyen Age, la première préoccupation est de transmettre la somme des connaissances acquises des Grecs et des Romains. D'où la stabilité des cycles d'études, le rôle de la Bible et du psautier. Mais stabilité ne signifie pas stérilité. Les Romains apportent le droit ; les chrétiens, la logique et la théologie. En même temps, l'enseignement connaît des crises d'adaptation au VIe siècle, de croissance au XIe siècle et d'identité aux XIVe-XVe siècles qui structurent la société par les choix pédagogiques adoptés. " Combattre " un être humain désaccordé et lui préparer un avenir neuf en civilisant son cerveau, sa main et son coeur, tel fut l'ambitieux projet poursuivi pendant vingt siècles

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 729  pages
  • Dimensions :  3.2cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Perrin Paru le
  • Collection : Tempus
  • ISBN :  226202099X
  • EAN13 :  9782262020996
  • Classe Dewey :  371.100 94409
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Rouche

Histoire du Moyen Age

La construction romaine ne dépassait guère les rives méditerranéennes ; son implantation plus au nord et à l'est restait légère. La poussée des peuples germaniques et scandinaves vers le sud, combinée à l'effrayante épidémie de peste du VIe siècle, ouvrirent la voie à une lente [......

Attila

Aux IVe et Ve siècles, l'empire d'Orient et d'Occident a connu d'innombrables incursions, agressions, invasions de " Barbares " qui ont profondément bouleversé la " civilisation romaine " du point de vue culturel, politique, militaire et même religieux. Mais tout cela fut peu de chose [....]...

Les origines du christianisme : 30-451

Ce livre traite de la naissance d'une religion radicalement nouvelle qui va finir par bouleverser l'Empire romain, lors de son apogée au IIe siècle et de sa crise au IIIe siècle, et le transformer de fond en comble aux IVe et Ve siècles. Cette secte minoritaire, grâce à la révolution mentale ...

Voir tous les livres de Michel Rouche

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1

Aucune histoire générale de l'enseignement et de l'éducation en France n'avait paru jusqu'alors. Or, l'histoire des maîtres, instituteurs et professeurs, c'est l'histoire de la société, de l'enfant et de la famille, qui embrasse l'enseignement et l'éducation dans toute leur ampleur. Dans l'Antiquité et le Moyen Age, la première préoccupation est de transmettre la somme des connaissances acquises des Grecs et des Romains. D'où la stabilité des cycles d'études, le rôle de la Bible et du psautier. Mais stabilité ne signifie pas stérilité. Les Romains apportent le droit ; les chrétiens, la logique et la théologie. En même temps, l'enseignement connaît des crises d'adaptation au VIe siècle, de croissance au XIe siècle et d'identité aux XIVe-XVe siècles qui structurent la société par les choix pédagogiques adoptés. " Combattre " un être humain désaccordé et lui préparer un avenir neuf en civilisant son cerveau, sa main et son cœur, tel fut l'ambitieux projet poursuivi pendant vingt siècles