share_book
Envoyer cet article par e-mail

Revenir au capitalisme, pour éviter les crises

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Revenir au capitalisme, pour éviter les crises

Revenir au capitalisme, pour éviter les crises

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Revenir au capitalisme, pour éviter les crises"

Présentation de Revenir au capitalisme, pour éviter les crises

Conséquence d'un manque d'éthique des banquiers, la crise ? Effet d'un esprit de lucre insensé incitant à prendre trop de risques pour obtenir davantage de bonus ? Trop simpliste, réplique Pascal Salin. Produit d'une déréglementation excessive ? Faux, corrige-t-il. Plutôt de trop de mauvaises réglementations, de mauvaises politiques économiques et monétaires... et d'une insuffisance de capitalisme. Dès lors, l'Etat redevient-il la solution, comme le prônent les partisans de l'interventionnisme et de la régulation, de nouveau à la mode ? Rien de moins sûr, souligne-t-il. Le " retour de l'Etat " risque plutôt de nous enfoncer encore plus... Par un esprit libre, le décryptage de la crise et des hypocrisies auxquelles son interprétation dominante donne lieu.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 250  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.6cmx21.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Jacob Odile Paru le
  • Collection : ECONOMIE
  • ISBN :  273812481X
  • EAN13 :  9782738124814
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Pascal Salin

Libéralisme

Libéral, nous voilà Le libéralisme continue de faire peur en France. Toujours jugé sauvage, ancré à droite, voire à l'extrême droite, il est associé au culte sans réserve du marché, à un individualisme forcené, sans souci de la cohésion sociale. Pour en finir avec ces idées [....]...

Français, n'ayez pas peur du libéralisme

Et si la cause profonde de la stagnation que nous connaissons tenait au fait que la France n'a pas vraiment effectué sa " révolution libérale " ? Au moment où elle semble pencher du côté de l'antilibéralisme et où, de toutes parts, s'élèvent de nouveau des voix pour réclamer plus de régu...

Le Libre-échange

Obstacle historique au libre-échange, le protectionnisme est l'ensemble des mesures d'origine étatique qui consistent à limiter, à interdire, à contrôler les échanges internationaux. Il résulte d'une contrainte publique interférant avec les processus d'échange fondés sur la libre volonté...

Voir tous les livres de Pascal Salin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Revenir au capitalisme, pour éviter les crises

Conséquence d'un manque d'éthique des banquiers, la crise ? Effet d'un esprit de lucre insensé incitant à prendre trop de risques pour obtenir davantage de bonus ? Trop simpliste, réplique Pascal Salin. Produit d'une déréglementation excessive ? Faux, corrige-t-il. Plutôt de trop de mauvaises réglementations, de mauvaises politiques économiques et monétaires... et d'une insuffisance de capitalisme. Dès lors, l'Etat redevient-il la solution, comme le prônent les partisans de l'interventionnisme et de la régulation, de nouveau à la mode ? Rien de moins sûr, souligne-t-il. Le " retour de l'Etat " risque plutôt de nous enfoncer encore plus... Par un esprit libre, le décryptage de la crise et des hypocrisies auxquelles son interprétation dominante donne lieu.