share_book
Envoyer cet article par e-mail

Aristote au mont Saint-Michel

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Aristote au mont Saint-Michel

Aristote au mont Saint-Michel

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Aristote au mont Saint-Michel "

Présentation de Aristote au mont Saint-Michel

On considère généralement que l'Occident a découvert le savoir grec au Moyen Âge, grâce aux traductions arabes. Sylvain Gouguenheim bat en brèche une telle idée en montrant que l'Europe a toujours maintenu ses contacts avec le monde grec. Le Mont-Saint-Michel, notamment, constitue le centre d'un actif travail de traduction des textes d'Aristote en particulier, dès le XIIe siècle. On découvre dans le même temps que, de l'autre côté de la Méditerranée, l'hellénisation du monde islamique, plus limitée que ce que l'on croit, fut surtout le fait des Arabes chrétiens. Même le domaine de la philosophie islamique (Avicenne, Averroès) resta en partie étranger à l'esprit grec. Ainsi, il apparaît que l'hellénisation de l'Europe chrétienne fut avant tout le fruit de la volonté des Européens eux-mêmes. Si le terme de "racines" a un sens pour les civilisations, les racines du monde européen sont donc grecques, celles du monde islamique ne le sont pas.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 277  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx23.6cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : L'Univers historique
  • ISBN :  2020965410
  • EAN13 :  9782020965415
  • Classe Dewey :  940.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Sylvain Gouguenheim

Les chevaliers teutoniques

Si Templiers et Hospitaliers sont connus du public français, c'est moins le cas de la " maison de l'hôpital des Allemands de Sainte-Marie de Jérusalem ", véritable nom de l'Ordre teutonique. Les images du film d'Eisenstein, Alexandre Nevski, ont marqué les esprits, créant un véritable [......

Regards sur le Moyen Age : 40 histoires médiévales

Le baptême de Clovis est-il celui de la France ? Les serfs sont-ils des esclaves ? Jeanne d'Arc a-t-elle fait sacrer Charles VII ? Que recouvre la notion d'hérésie ? Et finalement, à quelle réalité l'expression Moyen Age renvoie-t-elle ? Répondre à ces questions, c'est redécouvrir une [....

La réforme grégorienne

Au XIe siècle, sur fond de lutte acharnée entre le Pape et l'Empereur, l'Occident connaît une révolution qui bouleversera à jamais son visage : c'est la réforme grégorienne, inspirée du nom du pape Grégoire VII, avec des effets qui durent encore aujourd'hui. Les réformateurs du XIe siècle...

Le Moyen Age en questions

La guerre et la paix, le pouvoir, le travail, la foi et la culture, la mémoire et les mythes, autant de thèmes étudiés qui permettront de mieux comprendre les spécificités médiévales et de montrer comment le travail des historiens nuance, amende ou précise la plupart des idées toutes faite...

Voir tous les livres de Sylvain Gouguenheim

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Aristote au mont Saint-Michel

On considère généralement que l'Occident a découvert le savoir grec au Moyen Âge, grâce aux traductions arabes. Sylvain Gouguenheim bat en brèche une telle idée en montrant que l'Europe a toujours maintenu ses contacts avec le monde grec. Le Mont-Saint-Michel, notamment, constitue le centre d'un actif travail de traduction des textes d'Aristote en particulier, dès le XIIe siècle. On découvre dans le même temps que, de l'autre côté de la Méditerranée, l'hellénisation du monde islamique, plus limitée que ce que l'on croit, fut surtout le fait des Arabes chrétiens. Même le domaine de la philosophie islamique (Avicenne, Averroès) resta en partie étranger à l'esprit grec. Ainsi, il apparaît que l'hellénisation de l'Europe chrétienne fut avant tout le fruit de la volonté des Européens eux-mêmes. Si le terme de "racines" a un sens pour les civilisations, les racines du monde européen sont donc grecques, celles du monde islamique ne le sont pas.