share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'homme économique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'homme économique

L'homme économique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'homme économique "

Présentation de L'homme économique

Le néolibéralisme entend triompher partout dans le monde comme la norme unique d'existence des êtres et des biens.Il n'est pourtant que la pointe émergée d'une conception anthropologique globale qu'au fil des siècles l'Occident a élaborée. Celle-ci pose que l'univers social est régi par la préférence que chacun s'accorde à lui-même, par l'intérêt qui l'anime à entretenir les relations avec autrui, voire l'utilité qu'il représente pour tous. La définition de l'homme comme "machine à calculer" s'étend bien au-delà de la sphère étroite de l'économie, elle fonde une conception complète, cohérente, de l'homme intéressé, ambitionnant même un temps de régir jusqu'aux formes correctes de la pensée, à l'expression juste du langage, à l'épanouissement droit des corps.Cette anthropologie utilitariste, fondement spécifique de la morale et de la politique en Occident, fait retour avec le néolibéralisme contemporain sous des formes nouvelles.En retraçant, dans un vaste tableau d'histoire et de philosophie, les racines du néolibéralisme, Christian Laval donne à voir la forme, le contenu, la nature de la normativité occidentale moderne telle qu'elle s'affirme aujourd'hui dans sa prétention à être la seule vérité sociale, à se poser en seule réalité possible.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 396  pages
  • Dimensions :  3.0cmx13.4cmx20.2cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : NRF Essais
  • ISBN :  2070783715
  • EAN13 :  9782070783717
  • Classe Dewey :  306
  • Langue : Français

D'autres livres de Christian Laval

La nouvelle école capitaliste

Ce qui ressemble aujourd'hui à un sabotage de l'école - suppressions de classes, réduction des effectifs enseignants et appauvrissement de la condition enseignante - ne suffit pas à caractériser la mutation historique de l'école. Celle-ci ne joue plus seulement une fonction dans le capitalisme...

Marx au combat

LA LUTTE DES CLASSES N'EST PAS SEULEMENT DES PROLÉTAIRES : C'EST D'ABORD LA LUTTE PERMANENTE DU CAPITAL POUR SOUMETTRE LE TRAVAIL, CETTE LUTTE, AU CŒUR DE NOS SOCIETES MODERNES, N'EST JAMAIS AUSSI VISIBLE QU'AU MOMENT DES GRANDES CRISES CAPITALISME. LE COMPRENDRE ET LE DEVOILER EST LE COMBAT DE MA...

L'ambition sociologique : Saint-Simon, Comte, Tocqueville, Marx, Durkheim, Weber

Il ne manque pas de manuels d'histoire de la pensée sociologique. Mais rares sont les ouvrages qui se hasardent à proposer une interprétation et une discussion systématiques du contenu de pensée central de la sociologie; qui se demandent ce que, considérée dans son ensemble, cette nouvelle di...

Prix : 177 DH

Voir tous les livres de Christian Laval

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'homme économique

Le néolibéralisme entend triompher partout dans le monde comme la norme unique d'existence des êtres et des biens.Il n'est pourtant que la pointe émergée d'une conception anthropologique globale qu'au fil des siècles l'Occident a élaborée. Celle-ci pose que l'univers social est régi par la préférence que chacun s'accorde à lui-même, par l'intérêt qui l'anime à entretenir les relations avec autrui, voire l'utilité qu'il représente pour tous. La définition de l'homme comme "machine à calculer" s'étend bien au-delà de la sphère étroite de l'économie, elle fonde une conception complète, cohérente, de l'homme intéressé, ambitionnant même un temps de régir jusqu'aux formes correctes de la pensée, à l'expression juste du langage, à l'épanouissement droit des corps.Cette anthropologie utilitariste, fondement spécifique de la morale et de la politique en Occident, fait retour avec le néolibéralisme contemporain sous des formes nouvelles.En retraçant, dans un vaste tableau d'histoire et de philosophie, les racines du néolibéralisme, Christian Laval donne à voir la forme, le contenu, la nature de la normativité occidentale moderne telle qu'elle s'affirme aujourd'hui dans sa prétention à être la seule vérité sociale, à se poser en seule réalité possible.