share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Consulat et l'Empire 1799-1815

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Consulat et l'Empire 1799-1815

Le Consulat et l'Empire 1799-1815

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Consulat et l'Empire 1799-1815"

Présentation de Le Consulat et l'Empire 1799-1815

Le 18 brumaire, Bonaparte prend le pouvoir. Affirmant que " la Révolution est finie ", il se présente comme " le sauveur de la France ", le réconciliateur des partis. Le régime qu'il crée est-il une dictature de Salut public, un despotisme éclairé ou une dictature militaire ? Le Consulat et l'Empire fondent-ils l'État moderne ou ne sont-ils qu'un épisode durant lequel se trouve glacé le mouvement démocratique né en 1789 ? Les historiens disputent aussi sur les causes et les effets d'une guerre presque ininterrompue durant quinze ans. Les combats menés par Napoléon en Europe lui sont-ils imposés ou les recherche-t-il par ambition et pour mieux assurer son autorité sur les Français ? La démographie subit des modifications durables. Faut-il en rechercher l'explication au " cimetière " de la Grande armée ? Au nord et à l'est de la France, les banquiers, les commerçants et les entrepreneurs sont nombreux et actifs alors que la façade atlantique décline, privée du grand commerce maritime. Y a-t-il " croissance dans la guerre " ou simple rattrapage des retards précédemment accumulés ? Peut-on parler d'un démarrage industriel et dans quels secteurs ? Au sortir de la Révolution, la société est en principe fondée sur le talent et le mérite. La " méritocratie " s'impose-t-elle ou s'estompe-t-elle derrière la reproduction des élites ? Y parvient-il en créant la noblesse d'Empire ? L'Empereur veut que son siècle surpasse en grandeur celui de Louis XIV. Quelle marque imprime-t-il aux Arts et aux Lettres et quels développements connaissent les Sciences sous son règne ? L'ouvrage, édité pour la première fois en 1989 et plusieurs fois réimprimé, a été entièrement refondu. Enrichi de documents, de chronologies et de cartes, il présente un bilan complet des recherches historiques les plus récentes sur la France napoléonienne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : Cursus. histoire
  • ISBN :  2200351860
  • EAN13 :  9782200351861
  • Classe Dewey :  944.05
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Paul Bertaud

La Révolution française

Cet ouvrage se propose de décrire et d'expliquerl'enchaînement des faits qui ont abouti à la Révolution. D'un côté, les paysans, ouvriers, petits-bourgeois, artisans, philosophes, sans-culottes. De l'autre, les nobles, les prêtres réfractaires, les roturiers conduits par la foi ou par la ...

L'abdication : 21-23 juin 1815

Waterloo, 18 juin 1815 : Blücher et Wellington sont vainqueurs, l'armée française est en déroute. Tout l'indique : le règne de Napoléon s'achève. Beaucoup le croient ; Napoléon le refuse. Pour lui, le désastre est réparable : ne peut-il instituer une dictature de salut public, contenir les...

Quand les enfants parlaient de gloire : L'armée au coeur de la France de Napoléon

Les baïonnettes luisent, les canons tonnent et la cavalerie charge sur des airs d'opéra. En plein champ de bataille, le reporter affûte sa plume, le peintre pose son chevalet. Dans les rues et sur le parvis des églises, au théâtre, au Louvre ou dans les couloirs des lycées, les pères discute...

Voir tous les livres de Jean-Paul Bertaud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Consulat et l'Empire 1799-1815

Le 18 brumaire, Bonaparte prend le pouvoir. Affirmant que " la Révolution est finie ", il se présente comme " le sauveur de la France ", le réconciliateur des partis. Le régime qu'il crée est-il une dictature de Salut public, un despotisme éclairé ou une dictature militaire ? Le Consulat et l'Empire fondent-ils l'État moderne ou ne sont-ils qu'un épisode durant lequel se trouve glacé le mouvement démocratique né en 1789 ? Les historiens disputent aussi sur les causes et les effets d'une guerre presque ininterrompue durant quinze ans. Les combats menés par Napoléon en Europe lui sont-ils imposés ou les recherche-t-il par ambition et pour mieux assurer son autorité sur les Français ? La démographie subit des modifications durables. Faut-il en rechercher l'explication au " cimetière " de la Grande armée ? Au nord et à l'est de la France, les banquiers, les commerçants et les entrepreneurs sont nombreux et actifs alors que la façade atlantique décline, privée du grand commerce maritime. Y a-t-il " croissance dans la guerre " ou simple rattrapage des retards précédemment accumulés ? Peut-on parler d'un démarrage industriel et dans quels secteurs ? Au sortir de la Révolution, la société est en principe fondée sur le talent et le mérite. La " méritocratie " s'impose-t-elle ou s'estompe-t-elle derrière la reproduction des élites ? Y parvient-il en créant la noblesse d'Empire ? L'Empereur veut que son siècle surpasse en grandeur celui de Louis XIV. Quelle marque imprime-t-il aux Arts et aux Lettres et quels développements connaissent les Sciences sous son règne ? L'ouvrage, édité pour la première fois en 1989 et plusieurs fois réimprimé, a été entièrement refondu. Enrichi de documents, de chronologies et de cartes, il présente un bilan complet des recherches historiques les plus récentes sur la France napoléonienne.