share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le libéralisme et les limites de la justice

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le libéralisme et les limites de la justice

Le libéralisme et les limites de la justice

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le libéralisme et les limites de la justice"

Présentation de Le libéralisme et les limites de la justice

Une société libérale doit laisser ses citoyens aussi libres que possible de choisir leurs propres buts et leurs propres finalités. Elle doit donc être gouvernée par des principes de justice qui ne présupposent aucune conception particulière de la vie bonne. Est-il réellement possible de trouver de tels principes ? Sinon, quelles en sont les conséquences pour la justice en tant qu'idéal moral et politique ? L'auteur, professeur de philosophie politique à Harvard, offre ici une critique pénétrante du libéralisme contemporain. Il situe le libéralisme moderne dans la tradition kantienne et concentre son attention sur la version la plus influente qui en ait été donnée récemment : la Théorie de la Justice de John Rawls. Il fait remonter les insuffisances de la théorie libérale à la théorie de la personne qui la fonde et plaide pour l'attribution à la communauté d'un sens plus profond que ce que permet le libéralisme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 330  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx21.6cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : La couleur des idées
  • ISBN :  2020326302
  • EAN13 :  9782020326308
  • Classe Dewey :  320.011
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le libéralisme et les limites de la justice

Une société libérale doit laisser ses citoyens aussi libres que possible de choisir leurs propres buts et leurs propres finalités. Elle doit donc être gouvernée par des principes de justice qui ne présupposent aucune conception particulière de la vie bonne. Est-il réellement possible de trouver de tels principes ? Sinon, quelles en sont les conséquences pour la justice en tant qu’idéal moral et politique ? L’auteur, professeur de philosophie politique à Harvard, offre ici une critique pénétrante du libéralisme contemporain. Il situe le libéralisme moderne dans la tradition kantienne et concentre son attention sur la version la plus influente qui en ait été donnée récemment : la Théorie de la Justice de John Rawls. Il fait remonter les insuffisances de la théorie libérale à la théorie de la personne qui la fonde et plaide pour l’attribution à la communauté d’un sens plus profond que ce que permet le libéralisme.