share_book
Envoyer cet article par e-mail

Discours sur les sciences et les arts

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Discours sur les sciences et les arts

Discours sur les sciences et les arts

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 27,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Discours sur les sciences et les arts"

Présentation de Discours sur les sciences et les arts

En 1749, l'Académie de Dijon met au concours la question suivante : Si le rétablissement des sciences et des arts a contribué à épurer les moeurs. Alors qu'il va rendre visite à Diderot prisonnier à Vincennes, Rousseau feuillette le Mercure de France qui publie la question : " Si jamais quelque chose a ressemblé à uneinspiration subite, écrira-t-il plus tard, c'est le mouvement qui se fit en moi à cette lecture ; tout à coup, je me sens l'esprit ébloui de mille lumières ; des foules d'idées vives s'y présentèrent à la fois avec une force et uneconfusion qui me jeta dans un trouble inexprimable. " À la question posée, il répond par la négative et l'Académie couronne son Discours qui connaît un succès foudroyant. Voilà Rousseau célèbre - et aussi attaqué. Mais Voltaire a beau dire que " Jean-Jacques n'est qu'un malheureux charlatan qui, ayant volé unepetite bouteille d'élixir, l'a répandu dans un tonneau de vinaigre ", une force insoupçonnée et sincèrement rebelle apparaît dans ce Premier Discours, une pensée novatrice qui sonne juste et résiste aux sarcasmes. Et la lumière que Rousseau jette sur l'homme et sur le liensocial va contribuer à remettre en cause une certaine idée du progrès.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 92  pages
  • Dimensions :  0.6cmx11.0cmx18.8cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Libretti
  • ISBN :  2253193194
  • EAN13 :  9782253193197
  • Classe Dewey :  194
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Jacques Rousseau

De l'inégalité parmi les hommes

L'homme primitif n'étant pas en relation avec ses semblables, il ne saurait montrer ni honte ni méchanceté. Il obéit seulement à l'instinct de conservation. Ainsi pense Rousseau, qui fonde l'inégalité sur des rapports de dépendance réciproque. Dès l'instant où l'homme eut besoin du ...

Prix : 25 DH

Du Contrat social

" Tant d'Auteurs célèbres ont traités des maximes du Gouvernement et des règles du droit civil, qu'il n'y a rien d'utile à dire sur ce sujet qui n'ait été déjà dit. Mais peut-être serait-on mieux d'accord, peut-être les meilleurs rapports du corps social auraient-ils été plus clairement...

Prix : 130 DH

Voir tous les livres de Jean-Jacques Rousseau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Discours sur les sciences et les arts

En 1749, l'Académie de Dijon met au concours la question suivante : Si le rétablissement des sciences et des arts a contribué à épurer les mœurs. Alors qu'il va rendre visite à Diderot prisonnier à Vincennes, Rousseau feuillette le Mercure de France qui publie la question : " Si jamais quelque chose a ressemblé à uneinspiration subite, écrira-t-il plus tard, c'est le mouvement qui se fit en moi à cette lecture ; tout à coup, je me sens l'esprit ébloui de mille lumières ; des foules d'idées vives s'y présentèrent à la fois avec une force et uneconfusion qui me jeta dans un trouble inexprimable. " À la question posée, il répond par la négative et l'Académie couronne son Discours qui connaît un succès foudroyant. Voilà Rousseau célèbre - et aussi attaqué. Mais Voltaire a beau dire que " Jean-Jacques n'est qu'un malheureux charlatan qui, ayant volé unepetite bouteille d'élixir, l'a répandu dans un tonneau de vinaigre ", une force insoupçonnée et sincèrement rebelle apparaît dans ce Premier Discours, une pensée novatrice qui sonne juste et résiste aux sarcasmes. Et la lumière que Rousseau jette sur l'homme et sur le liensocial va contribuer à remettre en cause une certaine idée du progrès.