share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les classes sociales dans la mondialisation

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les classes sociales dans la mondialisation

Les classes sociales dans la mondialisation

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les classes sociales dans la mondialisation"

Présentation de Les classes sociales dans la mondialisation

La mondialisation ne bouleverse pas seulement l'ordre économique mais aussi les rapports sociaux. Elle ébranle ou renforce les anciennes hiérarchies, produit de nouveaux clivages entre les classes, ouvre aussi des possibilités de mobilité sociale. Aborder la mondialisation sous l'angle de la stratification sociale permet de rompre avec une vision trop homogénéisante de la globalisation et apporte des perspectives nouvelles dans l'analyse des structures sociales. Comment se sont construits historiquement des rapports inégaux à l'espace mondial ? Assiste-t-on à une recomposition des bourgeoisies nationales sous l'effet de l'ouverture des frontières ? Peut-on parler de l'émergence d'une classe dominante internationale ? Les classes populaires sont-elles dans un rapport de simple dépossession face à ce processus ? L'immigration peut-elle susciter une mondialisation par le bas ? Pourquoi les classes moyennes sont-elles les plus engagées dans les causes internationales ? Qu'est devenu l'internationalisme du mouvement ouvrier ?

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 117  pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Editions La Découverte Paru le
  • Collection : Repères Sociologie
  • ISBN :  2707149225
  • EAN13 :  9782707149220
  • Classe Dewey :  305.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Anne-Catherine Wagner

Actes de la recherche en sciences sociales n190. Le capital économique dans tous ses états.

Cette livraison est le premier des deux numéros que la revue consacre cette année aux structures sociales et à leurs transformations contemporaines. Elle porte plus spécifiquement sur les fractions les plus élevées des catégories supérieures. Un texte inédit de Pierre Bourdieu traite du con...

Les nouvelles élites de la mondialisation : Une immigration dorée en France

L' IMMIGRATION des cadres supérieurs en France est peu connue. Elle est pourtant loin d'être négligeable et s'accroît continûment avec l'intensification des échanges : elle a augmenté de 80 % entre 1982 et 1990. Ce livre présente les résultats d'une enquête sur les étrangers de haut nivea...

Vers une Europe syndicale : Une enquête sur la Confédération européenne des syndicats

Si la mondialisation des lieux d'exercice des pouvoirs économiques et financiers renforce leur domination, elle produit aussi une internationalisation des pratiques et des luttes syndicales. À Bruxelles, la Confédération européenne des syndicats, créée en 1973 pour " représenter et promouvoi...

Voir tous les livres de Anne-Catherine Wagner

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Les classes sociales dans la mondialisation

La mondialisation ne bouleverse pas seulement l'ordre économique mais aussi les rapports sociaux. Elle ébranle ou renforce les anciennes hiérarchies, produit de nouveaux clivages entre les classes, ouvre aussi des possibilités de mobilité sociale. Aborder la mondialisation sous l'angle de la stratification sociale permet de rompre avec une vision trop homogénéisante de la globalisation et apporte des perspectives nouvelles dans l'analyse des structures sociales. Comment se sont construits historiquement des rapports inégaux à l'espace mondial ? Assiste-t-on à une recomposition des bourgeoisies nationales sous l'effet de l'ouverture des frontières ? Peut-on parler de l'émergence d'une classe dominante internationale ? Les classes populaires sont-elles dans un rapport de simple dépossession face à ce processus ? L'immigration peut-elle susciter une mondialisation par le bas ? Pourquoi les classes moyennes sont-elles les plus engagées dans les causes internationales ? Qu'est devenu l'internationalisme du mouvement ouvrier ?