share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les institutions grecques à l'époque classique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les institutions grecques à l'époque classique

Les institutions grecques à l'époque classique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les institutions grecques à l'époque classique"

Présentation de Les institutions grecques à l'époque classique

Les Grecs ont inventé le politique et les institutions qui en permettaient le fonctionnement. C'est d'abord à l'intérieur d'un cadre spécifique, la Cité (polis, en grec), que ces institutions se sont développées. Mais, si partout on retrouve assemblée, conseil et magistrats, les conditions d'accès à la citoyenneté et les pouvoirs relatifs de ces différentes institutions ont donné naissance à deux modèles opposés : la démocratie, qui atteint son plein épanouissement au Ve et au IVe siècle à Athènes et où s'affirme, au sein de l'assemblée comme des tribunaux populaires, la souveraineté du démos, de l'ensemble des citoyens ; l'oligarchie qui présente une infinité de variantes, mais qui, au Ve siècle, en particulier, se réfère au modèle spartiate où deux rois et vingt-huit gérontes contrôlent les affaires de la cité. Si celle-ci demeure le cadre privilégié de la vie politique grecque, on ne doit pas pour autant négliger les autres formes d'État, en particulier les confédérations dont le livre donne un bref aperçu. De nombreux textes illustrent le fonctionnement de ces diverses institutions et un glossaire présente les notions essentielles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 212  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : Cursus. histoire
  • ISBN :  2200354304
  • EAN13 :  9782200354305
  • Classe Dewey :  938
  • Langue : Français

D'autres livres de Claude Mossé

Histoire d'une démocratie

Grâce à une mise en valeur systématique de la documentation archéologique et épigraphique, on commence à mesurer le caractère original et exceptionnel d'Athènes dans l'ensemble de la Grèce ancienne. Après la grande crise sociale des débuts du m° siècle, la démocratie s'est imposée ...

Les Borgia tome 1

La papauté a définitivement quitté Avignon pour Rome. À Valence, en Espagne, les Borgia se préparent à mettre la main sur le gouvernement de l Église. Rien ne les arrêtera. Deux papes Borgia occuperont le Trône de saint Pierre, mais à quel prix ! Intrigues, corruption, alliances [....]...

Voir tous les livres de Claude Mossé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les institutions grecques à l'époque classique

Les Grecs ont inventé le politique et les institutions qui en permettaient le fonctionnement. C'est d'abord à l'intérieur d'un cadre spécifique, la Cité (polis, en grec), que ces institutions se sont développées. Mais, si partout on retrouve assemblée, conseil et magistrats, les conditions d'accès à la citoyenneté et les pouvoirs relatifs de ces différentes institutions ont donné naissance à deux modèles opposés : la démocratie, qui atteint son plein épanouissement au Ve et au IVe siècle à Athènes et où s'affirme, au sein de l'assemblée comme des tribunaux populaires, la souveraineté du démos, de l'ensemble des citoyens ; l'oligarchie qui présente une infinité de variantes, mais qui, au Ve siècle, en particulier, se réfère au modèle spartiate où deux rois et vingt-huit gérontes contrôlent les affaires de la cité. Si celle-ci demeure le cadre privilégié de la vie politique grecque, on ne doit pas pour autant négliger les autres formes d'État, en particulier les confédérations dont le livre donne un bref aperçu. De nombreux textes illustrent le fonctionnement de ces diverses institutions et un glossaire présente les notions essentielles.