share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire des pratiques de santé

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire des pratiques de santé

Histoire des pratiques de santé

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire des pratiques de santé"

Présentation de Histoire des pratiques de santé

Elixirs, potions ou régimes alimentaires, l'art de prolonger la vie plonge ses racines dans la tradition. L'entretien de soi est de tous les temps, même si l'hygiène contemporaine en a révolutionné les principes. Ce sont les formes de cette vigilance qu'explore ce livre, sa présence dans les actes les plus anodins, son interférence avec la science et les croyances, ses liens avec l'image du corps, la résistance aux épidémies, la défense des cités et la très lente mise en place d'initiatives publiques. Cette histoire souligne combien la-frontière entre le sain et le malsain se déplace avec le temps. Les seuils de ce qui est physiquement toléré, l'apparition du maladif ou du dangereux changent avec la civilisation. Science et technique conduisent au paradoxe de surmonter les menaces anciennes tout en dévoilant des menaces nouvelles. Le projet d'entretien du corps a lui-même changé : hier on " gardait " la santé, aujourd'hui on l'améliore ou on l'" approfondit ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 390  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Histoire
  • ISBN :  2020371235
  • EAN13 :  9782020371230
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Vigarello

Le propre et le sale

Un livre serré, dense, subtil. Un livre très " propre ", a-t-on envie d'écrire. Son sujet : les définitions, les repères, les techniques de la propreté corporelle entre Moyen Age et XXe siècle. Sa thèse : qu'il ne faut pas confondre le renforcement de l'exigence de propreté, toujours [.....

Les métamorphoses du gras

Des formes luxuriantes des Vénus de Titien aux mannequins exsangues du XXIe siècle, de la valorisation des chairs à l'apologie de la maigreur, Georges Vigarello retrace la genèse de l'obsession contemporaine du corps mince et sain, libéré de la pesanteur du gras, et met au jour [....]...

Histoire de la beauté

Les canons de la beauté ont varié selon les époques: ce sont leurs transformations que restitue ce livre. Cette histoire décrit ce qui plaît ou ne plaît pas du corps dans une culture et dans un temps: allures et traits valorisés, contours soulignés ou dépréciés, moyens d'embellissement...

Voir tous les livres de Georges Vigarello

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Histoire des pratiques de santé

Elixirs, potions ou régimes alimentaires, l'art de prolonger la vie plonge ses racines dans la tradition. L'entretien de soi est de tous les temps, même si l'hygiène contemporaine en a révolutionné les principes. Ce sont les formes de cette vigilance qu'explore ce livre, sa présence dans les actes les plus anodins, son interférence avec la science et les croyances, ses liens avec l'image du corps, la résistance aux épidémies, la défense des cités et la très lente mise en place d'initiatives publiques. Cette histoire souligne combien la-frontière entre le sain et le malsain se déplace avec le temps. Les seuils de ce qui est physiquement toléré, l'apparition du maladif ou du dangereux changent avec la civilisation. Science et technique conduisent au paradoxe de surmonter les menaces anciennes tout en dévoilant des menaces nouvelles. Le projet d'entretien du corps a lui-même changé : hier on " gardait " la santé, aujourd'hui on l'améliore ou on l'" approfondit ".