share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dictionnaire raisonné de l'Occident médiéval

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dictionnaire raisonné de l'Occident médiéval

Dictionnaire raisonné de l'Occident médiéval

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dictionnaire raisonné de l'Occident médiéval"

Présentation de Dictionnaire raisonné de l'Occident médiéval

Parce qu'il se veut  raisonné ", ce dictionnaire n'est pas un dictionnaire comme les autres : il n'accumule pas des centaines de notices sur des personnages historiques, des institutions, des dates et des lieux ; il tente en quelque quatre-vingt articles synthétiques ( de quinze à vingt-cinq feuillets selon les cas) de faire le point sur les aspects essentiels de la société et de la civilisation de l'Europe médiévale.Pour ce faire, les directeurs de l'ouvrage ont sélectionné la liste des thèmes qui leur ont semblé les plus importants pour comprendre le Moyen Âge dans tous ses aspects matériels, sociaux ou symboliques. Mais par le choix de ces thèmes, ils ont voulu faire mieux encore : permettre au lecteur de prendre connaissance des recherches et des débats les plus récents sur le Moyen Âge. L'objet de ce dictionnaire, en effet, n'est pas principalement d'accumuler des connaissances déjà acquises : d'autres dictionnaires existent pour cela, certains récemment parus, qu'il s'agisse en France du Dictionnaire encyclopédique du Moyen Âge (Le Cerf, 1997, sous la direction d'André Vauchez) ou chez Fayard même du Dictionnaire de la France médiévale de Jean Favier (1993), ou à l'étranger du Dictionnary of the Middle Ages dirigé par Joseph Strayer (New-York, 1982-89, 13 vol.) et surtout du Lexikon des Mittelalters (Munich-Zürich, depuis 1980, aujourd'hui en voie d'achèvement). Ici, on a voulu plutôt permettre à des spécialistes, et non des moindres, de présenter les acquis de leur savoir, mais aussi les questions qui restent ouvertes. À ces auteurs, dont plusieurs sont étrangers (Allemagne, Belgique, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Russie, Suisse), ont été demandés des articles qui portent sur un domaine particulier de recherche, qui font le point des connaissances actuelles et qui défendent des choix scientifiques pleinement assumés.Certains thèmes étudiés étaient inévitables : par exemple Féodalité ou Empire ou encore Chevalerie. Mais la manière de les appréhender est originale et fait état des débats qui concernent actuellement ces questions apparemment classiques. D'autres sont plus inattendus dans un dictionnaire d'histoire : par exemple Ordre, Chasse, Anges, Dieu ou Individu. On voit bien là qu'il ne s'agit pas seulement de livrer des connaissances, mais de poser des problèmes, de circonscrire un champ de savoir et d'enquête très vaste et à vrai dire sans limite. Souvent, enfin, ce n'est pas un thème qui a été retenu, mais un couple de notions, dont la polarité même signale le problème posé, révèle la dialectique historique : ainsi Clercs, Laïcs, Masculin / Féminin, Corps / Âme, Centre / Périphérie. Les auteurs sollicités n'ont, sauf exception, rédigé qu'un seul article. Mais les directeurs de l'ouvrage en ont écrit une quinzaine à eux deux, imprimant donc fortement leur marque à ce Dictionnaire raisonné. En effet, ils n'ont pas voulu dissimuler l'orientation qui est la leur, et que confirme le choix des thèmes tout comme celui des autres auteurs : celle d'une " anthropologie historique " dont ils défendent depuis longtemps le projet autour duquel ils ont tissé un dense réseau de collaborations internationales. Le Dictionnaire raisonné est l'aboutissement collectif de ce projet."

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 1236  pages
  • Dimensions :  6.2cmx16.0cmx24.6cm
  • Poids : 1759.9g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213602646
  • EAN13 :  9782213602646
  • Classe Dewey :  940
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Barthélemy

Histoire de la vie privée. Tome II. De l'Europe féodale à la Renaissance

Apparemment évidente, la notion de vie privée est pourtant loin d'aller de soi, comme le démontrent avec brio Philippe Ariès et Georges Duby. Elle est certes une donnée commune à toute l'histoire de l'Occident, mais les formes qu'elle a pu prendre, les réalités qu'elle a désignées ont [...

Dieu et son image : Ebauche d'une théologie biblique

Qui est Dieu ? Que dit-il de lui-même ? Ce livre propose une méthode simple pour répondre à cette question simple : il s'agit d'apprendre à lire la Bible. Lire la Bible pour retrouver, d'étape en étape, la cohérence inspirée par l'Esprit. Lire la Bible pour chercher à entendre, à travers ...

Dieu et son image : Ebauche d'une théologie biblique

Qui est Dieu ? Que dit-il de lui-même ? Ce livre propose une méthode simple pour répondre à cette question simple : il s'agit d'apprendre à lire la Bible. Lire la Bible pour retrouver, d'étape en étape, la cohérence inspirée par l'Esprit. Lire la Bible pour chercher à entendre, à travers ...

Voir tous les livres de Dominique Barthélemy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Dictionnaire raisonné de l'Occident médiéval

Parce qu'il se veut  raisonné ", ce dictionnaire n'est pas un dictionnaire comme les autres : il n'accumule pas des centaines de notices sur des personnages historiques, des institutions, des dates et des lieux ; il tente en quelque quatre-vingt articles synthétiques ( de quinze à vingt-cinq feuillets selon les cas) de faire le point sur les aspects essentiels de la société et de la civilisation de l'Europe médiévale.Pour ce faire, les directeurs de l'ouvrage ont sélectionné la liste des thèmes qui leur ont semblé les plus importants pour comprendre le Moyen Âge dans tous ses aspects matériels, sociaux ou symboliques. Mais par le choix de ces thèmes, ils ont voulu faire mieux encore : permettre au lecteur de prendre connaissance des recherches et des débats les plus récents sur le Moyen Âge. L'objet de ce dictionnaire, en effet, n'est pas principalement d'accumuler des connaissances déjà acquises : d'autres dictionnaires existent pour cela, certains récemment parus, qu'il s'agisse en France du Dictionnaire encyclopédique du Moyen Âge (Le Cerf, 1997, sous la direction d'André Vauchez) ou chez Fayard même du Dictionnaire de la France médiévale de Jean Favier (1993), ou à l'étranger du Dictionnary of the Middle Ages dirigé par Joseph Strayer (New-York, 1982-89, 13 vol.) et surtout du Lexikon des Mittelalters (Munich-Zürich, depuis 1980, aujourd'hui en voie d'achèvement). Ici, on a voulu plutôt permettre à des spécialistes, et non des moindres, de présenter les acquis de leur savoir, mais aussi les questions qui restent ouvertes. À ces auteurs, dont plusieurs sont étrangers (Allemagne, Belgique, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Russie, Suisse), ont été demandés des articles qui portent sur un domaine particulier de recherche, qui font le point des connaissances actuelles et qui défendent des choix scientifiques pleinement assumés.Certains thèmes étudiés étaient inévitables : par exemple Féodalité ou Empire ou encore Chevalerie. Mais la manière de les appréhender est originale et fait état des débats qui concernent actuellement ces questions apparemment classiques. D'autres sont plus inattendus dans un dictionnaire d'histoire : par exemple Ordre, Chasse, Anges, Dieu ou Individu. On voit bien là qu'il ne s'agit pas seulement de livrer des connaissances, mais de poser des problèmes, de circonscrire un champ de savoir et d'enquête très vaste et à vrai dire sans limite. Souvent, enfin, ce n'est pas un thème qui a été retenu, mais un couple de notions, dont la polarité même signale le problème posé, révèle la dialectique historique : ainsi Clercs, Laïcs, Masculin / Féminin, Corps / Âme, Centre / Périphérie. Les auteurs sollicités n'ont, sauf exception, rédigé qu'un seul article. Mais les directeurs de l'ouvrage en ont écrit une quinzaine à eux deux, imprimant donc fortement leur marque à ce Dictionnaire raisonné. En effet, ils n'ont pas voulu dissimuler l'orientation qui est la leur, et que confirme le choix des thèmes tout comme celui des autres auteurs : celle d'une " anthropologie historique " dont ils défendent depuis longtemps le projet autour duquel ils ont tissé un dense réseau de collaborations internationales. Le Dictionnaire raisonné est l'aboutissement collectif de ce projet."