share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le théâtre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le théâtre

Le théâtre

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le théâtre"

Présentation de Le théâtre

Un universitaire historien du théâtre, et un homme de théâtre, acteur et metteur en scène... Et voici qu'ils vont ensemble et comme si c'était symétriquement chacun à sa manière, chacun, comme on dit, depuis sa pratique tenter, par ce livre, d'ouvrir une petite fenêtre de la maison « théâtre », tenter d'aider à penser cette « chose » : le théâtre. Soit.Mais, disons-le d'emblée, tous les dés sont pipés.Doublement.D'abord parce que si, dans un livre, l'universitaire est chez lui, c est, l'homme de théâtre, sur la scène qu'il devrait « parler ». C'est la scène qui lui est un livre.Non que les descriptions, les commentaires, les analyses lui soient, à l'homme de théâtre, étrangers. Ils sont, au contraire, son pain quotidien. Mais s'il décrit, commente et analyse, c'est, lui, vers la scène à partir d'une écriture dans un livre, et non depuis ce que serait la scène vers l'écriture d'un livre. Et, pire : la scène, pour lui, est précisément ce qu'aucune parole, aucune écriture, à elle seule, jamais ne saurait dire.L'homme de théâtre ne sait sans doute pas déployer, comme l'historien, un texte de savoir sur le théâtre, mais il est une chose que lui, d'avoir expérimenté le « théâtre », sait, et que l'historien, de ne pas l'avoir expérimenté, ne « sait » pas, c'est que ce n'est tout simplement pas possible. (...)Les dés sont pipés, encore, parce que s'il existe, s'il doit exister, chez l'historien universitaire, un désir d'objectivité, le désir, au moins, de se tenir à distance égale de toutes les formes et pensées de théâtre possibles, il ne saurait en être de même chez l'artiste. (...)Vous l'avez compris, l'homme de théâtre, faisant une entorse à la tradition de cette célèbre collection, ne tentera donc pas de délivrer ici quelque savoir direct sur le théâtre, contrairement à l'historien. Il se contentera de se faufiler entre ses lignes sérieuses, de s'y enrouler, ou d'y picorer de-ci de-là, d'y prélever au gré de l'humeur, un mot, une idée, qu'il laissera travailler, ou jouer, dans l'espoir, sans doute, qu'il en dira plus par ce qu'il taira, ou ne pourra pas dire, que par ce qu'il dira.De simples notes en bas de page... Des clins de texte...Et ce sera sans doute l'impossibilité fondamentale d'écrire d'une même main malgré le respect et l'admiration réciproque ! le texte de l'universitaire spécialiste de l'art du théâtre et celui de l'artiste de théâtre, oui, ce sera sans doute cette impossibilité même, leur « désaccord en accord », qui dévoilera davantage une « essence » s'il en est, et quelle qu'elle soit du théâtre, que tout ce que l'un ou l'autre pourrait chacun en écrire. Extrait de l'avant-propos.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 128  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.4cmx16.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Que sais-je ?
  • ISBN :  2130566049
  • EAN13 :  9782130566045
  • Classe Dewey :  790
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Viala

Histoire du théâtre

Depuis ses origines gréco-romaines jusqu'aux formes les plus contemporaines, cet ouvrage retrace l'histoire du théâtre et de sa place dans notre société. Si tout le monde sait ce qu'est le théâtre, la réalité est très complexe et recouvre de multiples formes d'uvres, de mises en scène,...

Naissance de l'écrivain

L'âge classique représente un moment décisif dans l'histoire de l'institution de la littérature en valeur sociale. C'est alors que l'univers littéraire s'est constitué en champ social relativement autonome. C'est alors qu'a pris forme le réseau de ses instances spécifiques : académies, méc...

La France galante

De La Fontaine à Rameau, des fêtes galantes organisées à Versailles aux Fêtes galantes de Watteau, un large courant esthétique parcourt la France de l'Ancien Régime. Il construit l'idéal du galant homme à la fois homme d'honneur et compagnon agréable. Cette dynamique liée à l'essor de no...

Voir tous les livres de Alain Viala

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le théâtre

Un universitaire historien du théâtre, et un homme de théâtre, acteur et metteur en scène... Et voici qu'ils vont ensemble et comme si c'était symétriquement chacun à sa manière, chacun, comme on dit, depuis sa pratique tenter, par ce livre, d'ouvrir une petite fenêtre de la maison « théâtre », tenter d'aider à penser cette « chose » : le théâtre. Soit.Mais, disons-le d'emblée, tous les dés sont pipés.Doublement.D'abord parce que si, dans un livre, l'universitaire est chez lui, c est, l'homme de théâtre, sur la scène qu'il devrait « parler ». C'est la scène qui lui est un livre.Non que les descriptions, les commentaires, les analyses lui soient, à l'homme de théâtre, étrangers. Ils sont, au contraire, son pain quotidien. Mais s'il décrit, commente et analyse, c'est, lui, vers la scène à partir d'une écriture dans un livre, et non depuis ce que serait la scène vers l'écriture d'un livre. Et, pire : la scène, pour lui, est précisément ce qu'aucune parole, aucune écriture, à elle seule, jamais ne saurait dire.L'homme de théâtre ne sait sans doute pas déployer, comme l'historien, un texte de savoir sur le théâtre, mais il est une chose que lui, d'avoir expérimenté le « théâtre », sait, et que l'historien, de ne pas l'avoir expérimenté, ne « sait » pas, c'est que ce n'est tout simplement pas possible. (...)Les dés sont pipés, encore, parce que s'il existe, s'il doit exister, chez l'historien universitaire, un désir d'objectivité, le désir, au moins, de se tenir à distance égale de toutes les formes et pensées de théâtre possibles, il ne saurait en être de même chez l'artiste. (...)Vous l'avez compris, l'homme de théâtre, faisant une entorse à la tradition de cette célèbre collection, ne tentera donc pas de délivrer ici quelque savoir direct sur le théâtre, contrairement à l'historien. Il se contentera de se faufiler entre ses lignes sérieuses, de s'y enrouler, ou d'y picorer de-ci de-là, d'y prélever au gré de l'humeur, un mot, une idée, qu'il laissera travailler, ou jouer, dans l'espoir, sans doute, qu'il en dira plus par ce qu'il taira, ou ne pourra pas dire, que par ce qu'il dira.De simples notes en bas de page... Des clins de texte...Et ce sera sans doute l'impossibilité fondamentale d'écrire d'une même main malgré le respect et l'admiration réciproque ! le texte de l'universitaire spécialiste de l'art du théâtre et celui de l'artiste de théâtre, oui, ce sera sans doute cette impossibilité même, leur « désaccord en accord », qui dévoilera davantage une « essence » s'il en est, et quelle qu'elle soit du théâtre, que tout ce que l'un ou l'autre pourrait chacun en écrire. Extrait de l'avant-propos.