share_book
Envoyer cet article par e-mail

Qu'est-ce qu'un peuple libre ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Qu'est-ce qu'un peuple libre ?

Qu'est-ce qu'un peuple libre ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Qu'est-ce qu'un peuple libre ? "

Présentation de Qu'est-ce qu'un peuple libre ?

Ne serait-il pas nécessaire, à l'heure où les débats politiques post-référendaires reviennent avec insistance - mais aussi avec confusion - sur les vertus du " peuple souverain ", de se demander ce qu'est vraiment un peuple libre ? Ou de s'interroger, plus précisément, sur les principes qui autorisent un peuple à se penser comme " libre " ? D'ailleurs, cette " liberté " se mesure-t-elle à la façon dont les droits des individus qui le composent se trouvent protégés ? Ou bien devons-nous considérer qu'un peuple libre est aussi, voire surtout, un peuple dont les vertus civiques sont suffisantes pour soutenir la participation des citoyens à la vie publique ? Deux modèles hantent ainsi notre imaginaire démocratique : celui du libéralisme politique, celui du républicanisme. Sont-ils incompatibles ? Peuvent-ils s'articuler, et à quelles conditions, l'un à l'autre ? Cet essai, à la fois historique et critique, entreprend de reconstruire la logique interne de ce dédoublement qui, dans les actuelles divisions de notre vie politique, joue un rôle déterminant. Et décisif au point de subvertir les anciens clivages entre gauche et droite, entre progressisme et conservatisme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 267  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.2cmx19.6cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Grasset & Fasquelle Paru le
  • ISBN :  2246674611
  • EAN13 :  9782246674610
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Renaut

Qu'est-ce qu'une politique juste ?

Qu'est-ce qu'une politique juste ? Essai sur la question du meilleur régime. Parce que la vie de la cité requiert des choix qui engagent une représentation de l'avenir, cet essai exprime une conviction : plus rien aujourd'hui, sur les principes ultimes auxquels nous nous référons, ne [....]...

Un humanisme de la diversité

Élever la diversité au rang de concept philosophique pour échapper à ce qu'a trop souvent de confus et d'idéologique le débat en cours, aussi bien en France qu'en Amérique du Nord : tel est l'objectif de ce livre, dont l'enjeu est bien de savoir " comment vivre ensemble avec nos [....]...

Voir tous les livres de Alain Renaut

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Qu'est-ce qu'un peuple libre ?

Ne serait-il pas nécessaire, à l'heure où les débats politiques post-référendaires reviennent avec insistance - mais aussi avec confusion - sur les vertus du " peuple souverain ", de se demander ce qu'est vraiment un peuple libre ? Ou de s'interroger, plus précisément, sur les principes qui autorisent un peuple à se penser comme " libre " ? D'ailleurs, cette " liberté " se mesure-t-elle à la façon dont les droits des individus qui le composent se trouvent protégés ? Ou bien devons-nous considérer qu'un peuple libre est aussi, voire surtout, un peuple dont les vertus civiques sont suffisantes pour soutenir la participation des citoyens à la vie publique ? Deux modèles hantent ainsi notre imaginaire démocratique : celui du libéralisme politique, celui du républicanisme. Sont-ils incompatibles ? Peuvent-ils s'articuler, et à quelles conditions, l'un à l'autre ? Cet essai, à la fois historique et critique, entreprend de reconstruire la logique interne de ce dédoublement qui, dans les actuelles divisions de notre vie politique, joue un rôle déterminant. Et décisif au point de subvertir les anciens clivages entre gauche et droite, entre progressisme et conservatisme.