share_book
Envoyer cet article par e-mail

Introduction à la métaphysique (Edition critique)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Introduction à la métaphysique (Edition critique)

Introduction à la métaphysique (Edition critique)

  (Auteur)


Prix : 146,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Introduction à la métaphysique (Edition critique)"

Présentation de Introduction à la métaphysique (Edition critique)

« Mais pourquoi Bergson propose-t-il une introduction à la métaphysique, et non pas à sa métaphysique ? La question ne porte évidemment pas sur la forme du titre, qui ne pouvait être différente Bergson introduisant à sa métaphysique n'aurait de toutes façons pas pu donner un autre intitulé. Le problème est que, dans son contenu même, ce texte n'entend pas introduire à certains concepts essentiels de la philosophie bergsonienne, mais prétend d'emblée parler pour tous les philosophes et métaphysiciens : on s'aperçoit que les philosophes s'accordent... . C'est là en réalité le nerf de l'argumentation de Bergson : décrire la division de la philosophie en systèmes différents, s'opposant sur le choix des concepts généraux symbolisant un point de vue sur le réel et affirmer clairement son intention de refonder la métaphysique : ou la métaphysique n'est que ce jeu d'idées, ou bien, si c'est une occupation sérieuse de l'esprit, il faut qu'elle transcende les concepts pour arriver à l'intuition . Cette thèse est reprise et amplifiée dans le cours du développement une fois qu'a été découverte et démontrée l'unicité et la solidité de l'intuition philosophique, au-delà de toutes les divisions d'école et de la distinction des concepts qui auront été, à tort, privilégiés : "Enfin la philosophie ainsi définie ne consiste pas à choisir entre des concepts et à prendre parti pour une école, mais à aller chercher une intuition unique d'où l'on redescend aussi bien aux divers concepts, parce qu'on s'est placé au-dessus des divisions d 'écoles".» (F. Fruteau de Laclos, extrait de l'Introduction).

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 144  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.4cmx18.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Quadrige Grands textes
  • ISBN :  2130588085
  • EAN13 :  9782130588085
  • Classe Dewey :  110
  • Langue : Français

D'autres livres de Henri Bergson

L'évolution créatrice (Edition critique)

Si la vie est une évolution, alors elle doit expliquer jusqu'à la connaissance, l'intelligence, la science et la technique de l'homme, l'homo faber ; si il y a en elle de la création, alors ce n'est pas un postulat extérieur, mais dans son histoire et dans notre vie même qu'on doit [....]...

Prix : 202 DH
Essai sur les données immédiates de la conscience Edition critique

La durée - le temps réel - nous est masquée par l'espace ; avec elle, c'est la réalité singulière de notre conscience qui nous échappe ; plus encore, c'est l'acte par lequel nous la retenons et la continuons, c'est notre liberté, qu'il faut ressaisir. Telle est l'idée centrale de cet " [...

Prix : 172 DH

La Politesse

La politesse de l'esprit n'est guère autre chose qu'une espèce de souplesse intellectuelle. L'homme du monde accompli sait parler à chacun de ce qui l'intéresse ; il entre dans les vues d'autrui sans les adopter toujours ; il comprend tout sans pour cela tout excuser. Ce qui nous plaît en [....

Le rire

" Du mécanique plaqué sur du vivant ". Cette formule n'est pas elle-même plaquée mécaniquement par Bergson sur le rire ! Bien au contraire, c'est un Bergson à la fois psychologue, sociologue, philosophe de l'art et moraliste qui écrit Le Rire. Essai sur la signification du comique en 1900,...

Voir tous les livres de Henri Bergson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Introduction à la métaphysique (Edition critique)

« Mais pourquoi Bergson propose-t-il une introduction à la métaphysique, et non pas à sa métaphysique ? La question ne porte évidemment pas sur la forme du titre, qui ne pouvait être différente Bergson introduisant à sa métaphysique n'aurait de toutes façons pas pu donner un autre intitulé. Le problème est que, dans son contenu même, ce texte n'entend pas introduire à certains concepts essentiels de la philosophie bergsonienne, mais prétend d'emblée parler pour tous les philosophes et métaphysiciens : on s'aperçoit que les philosophes s'accordent... . C'est là en réalité le nerf de l'argumentation de Bergson : décrire la division de la philosophie en systèmes différents, s'opposant sur le choix des concepts généraux symbolisant un point de vue sur le réel et affirmer clairement son intention de refonder la métaphysique : ou la métaphysique n'est que ce jeu d'idées, ou bien, si c'est une occupation sérieuse de l'esprit, il faut qu'elle transcende les concepts pour arriver à l'intuition . Cette thèse est reprise et amplifiée dans le cours du développement une fois qu'a été découverte et démontrée l'unicité et la solidité de l'intuition philosophique, au-delà de toutes les divisions d'école et de la distinction des concepts qui auront été, à tort, privilégiés : "Enfin la philosophie ainsi définie ne consiste pas à choisir entre des concepts et à prendre parti pour une école, mais à aller chercher une intuition unique d'où l'on redescend aussi bien aux divers concepts, parce qu'on s'est placé au-dessus des divisions d 'écoles".» (F. Fruteau de Laclos, extrait de l'Introduction).